A la date d’aujourd’hui : 7429 Signataires

image

Tunisie le 16 janvier 2011 – Pacte des Compétences Tunisiennes Engagées

قراءة العهد بالعربية

Le Pacte des Compétences Tunisiennes Engagées (PaCTE) pour la stabilité et la reconstruction de la Tunisie moderne, après la Révolution du peuple tunisien.

Je soussigné(e), citoyen(ne) tunisien(ne) ou tunisien(ne) de coeur, m’engage à préserver et défendre les acquis de la révolution du peuple tunisien du 14 janvier 2011, et je m’engage à :

  • Mettre mes compétences et mon expérience au service de la Nation et de son Peuple souverain.
  • Contribuer à garantir une vie digne à chaque citoyen tunisien.
  • Être intègre, servir l’intérêt national, militer contre la corruption, le favoritisme, le culte de la personnalité, l’injustice et toute forme d’exclusion.
  • Oeuvrer pour la garantie de la liberté en la préservant de toute dérive extrémiste.
  • Respecter la démocratie dans la Tunisie de demain et le pluralisme de son paysage politique.
  • Soutenir les démarches participatives pour une meilleure représentativité de la société civile.
  • Contribuer à garantir l’égalité des chances entre tous les tunisiens et dans toutes les régions.

7429 Compétences Tunisiennes Engagées ont signé le PaCTE


Cliquez sur ce lien pour afficher le formulaire de signature






Pourquoi signer ce PaCTE citoyen ?

“Signer un pacte citoyen pour manifester son engagement personnel avec soi-même et avec son pays est l’action la plus urgente, efficace et noble dans les circonstances actuelles.

Il y a en ce moment une absence de structures dans lesquelles les tunisiens à l’étranger et en Tunisie peuvent adhérer à un idéal, manifester un engagement moral, et exprimer leur bonne volonté pour aider.

Nous serons tous fiers de dire a nos amis et aux journalistes que J’AI SIGNE le PaCTE à jamais!!

Nous serons tous fiers de dire que 10000 ou 100000 compétences tunisiennes en Tunisie et a l’étranger ont signé un pacte avec leur pays pour manifester leur engagement personnel et surtout se porter garde fou pour protéger les acquis de cette révolte historique.”

Sami Zghal
Head of Business Development Middle East & North Africa
Secteur Finance


Qui est derrière le PaCTE ?

Nous sommes un collectif de compétences tunisiennes, indépendant de tout parti politique ou courant d’idée, qui s’engage à mettre volontairement son énergie et son savoir-faire au service de la Tunisie.

Nous venons d’horizons divers (Juristes, ingénieurs, techniciens, médecins, chercheurs, financiers, artistes, artisans…) et nous résidons aux quatre coins du monde.

Ce qui nous unit, c’est notre dévotion pour la Tunisie et notre engagement pour notre Nation et son peuple souverain.

Actions immédiates :

  • Remonter les besoins immédiats des Tunisiens dans toutes les régions via un réseau de relais locaux.
  • Soutenir les collectes de fonds crédibles au profit d’actions concrètes sur le terrain.
  • Faire pression en Tunisie et à l’international pour récupérer les biens et avoirs subtilisés illégalement au peuple tunisien afin de relancer l’économie tunisienne et reconstruire le pays.
  • Porter immédiatement la voix du PaCTE auprès du gouvernement actuel de transition ainsi qu’auprès des différentes parties politiques et principaux représentants de la société civile.
  • Porter la voix du PaCTE auprès de la communauté internationale à travers les médias et les institutions internationales.
  • Se positionner comme garde-fou et observateur indépendant garantissant le respect de notre PaCTE citoyen.

Vous faites partie des premières personnes qui ont accès à ce document, et on a besoin de vos suggestions avant de le diffuser au plus grand nombre. N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous.

Actions en cours

  • Lancement du site communautaire PacteTunisien.com
  • 1ère journée-rencontre entre les signataires du PaCTE, le dimanche 27 février à Tunis (Hôtel Concorde) et à Paris (ESCP-Europe).
  • Création d’un annuaire des différentes initiatives tunisiennes. Vous pouvez renseigner votre initiative en cliquant sur ce lien : Que voulez-vous faire pour la Tunisie ?
  • Création d’une page collaborative rédigée par des compétences Tunisiennes pour soumettre des recommandations politiques, économiques et sociales au gouvernement.
  • Un outil de décision démocratique pour les signataires du PaCTE sera également mis en place rapidement.
News :
- Lancement du site communautaire : PacteTunisien.com
- 1ère journée-rencontre entre les signataires du PaCTE, le dimanche 27 février à Tunis (Hôtel Concorde) et à Paris (ESCP-Europe).
- Votez pour la première Conférence-débat du PaCTE : http://pactetunisien.org/conference-debat1/
- Ajout d’un calendrier des débats en cours autour de la Tunisie sur Paris : http://pactetunisien.org/debats/
- Le PaCTE a été mis à jour selon vos suggestions.
- Mise en place d’un formulaire pour recenser les initiatives en cours pour la Tunisie. Un annuaire sera ensuite mis en place. Vous pouvez ajouter votre initiative sur ce lien http://pactetunisien.org/actionstunisie/



Suivez le PaCTE sur Twitter

View Comments

  • Ines K

    J’adhère!!

    [Répondre à ce commentaire]

    samsa Reply:

    Bon courage à tout le monde à toute les bonnes volontés, mais ca me fait toujours marrer les gens qui souhaitent se palcer…tout le monde veut honorer la mémoire des jeunes martyrs dans les régions internes alors qu’on pouvait faire ce genre d’initiative avant que la situation explose !
    Ah, c’est vrai, avant on pouvait pas critiquer le système…par contre on aurait pu faire un pacte tunisien pour que les régions internes puissent se développer, non ????
    On aurait pu créer un réseau d’hommes d’affaires et d’ingénieurs pour aider ces zones et créer des projets qui les sortent de la marginalisation (je pense pas que Ben Ali aurait vu dans cette action un acte terroriste !!)
    La vraie volonté de changer et d’aider ne subit pas les événements, elle les provoque.

    Serait-il censuré ? je parle de mon message ;)

    Encore bon courage !

    [Répondre à ce commentaire]

    Sami Ben Hassine [PaCTE] Reply:

    Merci de votre intervention Samsa.

    Mais je ne comprends pas le dessein de votre message qui ne fait pas avancer le débat. Que voulez-vous ? Qu’on arrête tout ? Pourquoi rester dans le passé et les regrets (On aurait pu faire ceci ou cela avant) alors qu’un avenir qu’on peut tracer de nos propres mains s’offre à nous ?

    Ceci dit, j’ai pu retirer deux bonnes suggestions de votre message :

    * Réseau d’homme d’affaires et d’ingénieurs pour aider les zones internes
    * Un deuxième pacte pour le développement des régions internes avec des propositions concrètes.

    Merci,

    [Répondre à ce commentaire]

    samsa Reply:

    Merci de votre retour.

    Je voulais juste souligner que je ne suis pas là pour dénigrer ni pour décourager.

    Que les compétences tunisiennes aident tous les tunisiens (partout) à changer concrètement leur quotidien parfois dramatique.

    Salutations !

    Mounir Sayadi Reply:

    كان يجب أن النص مكتوبا بالعربية

    لا لإقصاء لأي طرف سياسي سلمي

    [Répondre à ce commentaire]

    oueslati Reply:

    peut n’importe la langue, l’essentiel ce sont les actes
    la langue française est un grand acquis pour le tunisiens, et ne faut pas la cédes elle peut cohabiter avec la alngue arabe
    la suisse par exemple utilise plusieurs langues et pourtant c’est un pays démocrate, développée et calme

    Oghorbel Reply:

    Cher Mounir, Merci
    Le texte est disponible en français aussi sur ce meme site
    il l’est en anglais, allemand, japonais, italien et espagnol, mais nous manquons de dispo pour les publier :)
    best

    Inesfahem Reply:

    عليك بالقراءة الجيدة لان النص موجود بالعربية 

    hassen Reply:

    non votre message ne saurait être censuré , toutefois il faudrait faire un effort pour se libérer des jugements , je pense que nous avons besoin de toutes les forces reconciliées, car toutes les lumiéres de la ville ne saurait remplacer le scintillement des étoiles de DJERISSA par une nuit d’été …….

    [Répondre à ce commentaire]

    habib Reply:

    c’est vrais moi aussi je pense pas que Ben Ali aurait vu dans cette action un acte terroriste !! mais la famille Trabelsi c’est sur qu’ils vont pas laissé se passer comme tu veut

    [Répondre à ce commentaire]

    Mondher MAAMAR Reply:

    J’adhère à 100%

    [Répondre à ce commentaire]

    mhamed Reply:

    J’adhère et je soutiens tout action mettant la tunisie sur le bon chemin de la démocrtie de la justice et du développement durable.

    [Répondre à ce commentaire]

    Noureddine Ben Tanfous Reply:

    Merci Beaucoup, C’est Touchant.

    [Répondre à ce commentaire]

    SOURNIA René Reply:

    Je suis retraité français, résident en France et j’apporte mon soutien au Peuple tunisien.
    Bon courage. Bonne route…et attention, tout de même, aux profiteurs.
    Amitiés sincères.
    René Sournia
    Ville-la-Grand 74100

    [Répondre à ce commentaire]

    Noureddine Ben Tanfous Reply:

    Merci Beaucoup, C’est Touchant.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Nidhal

    الملاحظة الاولى: كنت أحبذ لو كان النص مكتوبا بالعربية
    الملاحظة الثانية : أعتقد أنه من المهم أن يضاف إلى النص ضرورة نبذ الجهويات. لا يجب أن ننسى أن الشرارة الأولى للثورة قد اندلعت في سيدي بوزيد و من ثمة في القصرين و تالة. قدمت هذه الجهات دم أبنائها ثمنا لحريتنا كلنا. فلنحاول كل من موقعه أن نقضي على العنصرية الجهوية و أن ننبذ مثلا عبارات مثل : “جبورة”، “جماعة galli gotlek”, “KGB”…

     

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    Nidhalm, peux tu nous traduire le texte en arabe ? On a déjà une version, mais elle n’est pas a jour car on a pris en compte les remarques des signataires.

    [Répondre à ce commentaire]

    SAMI DADI Reply:

    هذا الموقع لنا و نحن مسؤولون عن جعله موقعا وطنيا لا فرنكفونيا او جهويا
    لكم الخيار بين 3 لغات مستعملة من فئات عريضة من التونسيين
    ما رايكم لو جعلنا الكتابة باحدى اللغات الثلاث: فرنسية عربية لو أنجليزية؟
    ثم لماذا لا تنتخب هيئة مسيرة ومواقع على الانترنات و المواقع الاجتماعية و من ثم يصبح التسيير ديمقراطيا لكي لا نكةن جموعا تقاد الى حيث لا تدري
    يمكنكم التفاعل حول الموضوع عبر العنوان التالي
    sbdtuni@gmail.com

    SAMI

    [Répondre à ce commentaire]

    SAMI DADI Reply:

    هل انت مع تكوين جمعية للمثقفين والباحثين والاكاديميين تتناول قضايا الوطن من بين ايدي الساسة متشارك في صنع القرار؟اقترحت ان نستعمل ثلاث لغات لكل واحد الحق في استعمال احدها
    مارايكم؟

    [Répondre à ce commentaire]

    me MATHLOUTHI Reply:

    on es tout à fait d’accord avec cette nouvelle idée c’est très important de le faire

    [Répondre à ce commentaire]

    oueslati Reply:

    January 28th, 2011 at 9:37

    tout à fait on peut s’exprimer avec la langue de notre choix en particulier français et arabe
    peut n’importe la langue, l’essentiel ce sont les actes
    la langue française est un grand acquis pour le tunisiens, et ne faut pas la céder elle peut cohabiter avec la langue arabe
    la suisse par exemple utilise plusieurs langues et pourtant c’est un pays démocrate, développée et calme

    [Répondre à ce commentaire]

    oueslati Reply:

    peut n’importe la langue, l’essentiel ce sont les actes
    la langue française est un grand acquis pour le tunisiens, et ne faut pas la céder elle peut cohabiter avec la langue arabe
    la suisse par exemple utilise plusieurs langues et pourtant c’est un pays démocrate, développée et calme

    [Répondre à ce commentaire]

  • Najla Badis

    Bonjour,

    je suis contente qu’il y ait déjà des décisions prises pour commencer à travailler pour une Tunisie libre et démocratique. Nous avons été dans l’émotion, maintenant il est temps d’agir.

    Je pense que parmi les actions urgentes, ce sont les aides matérielles que nous pourrons apporter à notre chère Tunisie à l’heure actuelle. Il faut prendre contact avec des organisations ou des insitutions locales pour pouvoir recenser leur besoin et agir en conséquence. Il faut aller vite. Je suggère donc de commencer par nous réunir pour pouvoir en parler.

    PS: il y a des fautes d’orthographe. Il faut absolument les corriger sinon on pourrait perdre en crédibilité.

    Cordialement
    Najla Badis
    najla.badis@gmail.com

    [Répondre à ce commentaire]

  • nahed aouf

    assalamou alaykom

    Moi je suis une tunisienne qui cherche une Tunisie libre et égale .On demande que
    1- tout les salaires dans le domaine publique ayant le même niveau éducatif c’est à dire :
    niveau bac = même salaire
    niveau bac +2 = même salaire etc …..
    quelque soit le ministère ou l’office où ils travaillent.
    par exemple on trouve dans quelques offices des 18émes mois , des 16èmes, des 13èmes mois et dans d’autres juste les 12 mois.
    donc si on diminues ces primes on peut résoudres le problème du chômage.
    2- pour l’intérêt de nos enfant et leurs éducation nous demandons que les femmes travaillent mi-temps avec deux tiers de salaires pour aussi trouver des emplois vacant dans le secteur publique.
    3-pour les concours d’emplois veuillez prendre en compte l’ancienneté et le niveau de vie des demandeurs d’emplois.
    4- d’obliger chaque citoyen après avoir terminer ces études de passer son service militaire sauf l’inaptitude physique ou soutient de famille (fils unique).
    5-une liberté religieuse ,que chacun choisit et pratique sa religion sans aucune intervention du gouvernement sans extrémismes bien sure.
    6- revoir les examins nationaux tel que:
    Le bac national: éliminer le 25% , revoir le bac sport .
    Le concours de 6ème année.
    Le concours de 9ème année.
    7-revoir le contenu du programme de l’éducation dans tout les niveaux
    8-Limiter les droits des élèves , des étudiants envers leurs e nseignants.
    9- Que les administrations deviennent un peu plus sérieuses et sévère envers les élèves.
    10- S’il vous plait revoir les programmes universitaire , nous avons beaucoup de techniciens sans aucune formations de base.
    on vous remercie pour ce pacte .

    [Répondre à ce commentaire]

    Raouf Kedadi Reply:

    Nahed,
    Dans un soucis égalitaire, je suppose que le point 4 inclus les femmes pour le service national obligatoire.

    [Répondre à ce commentaire]

    nahed aouf Reply:

    Raouf,
    a vrai dire mon intervention est bénéfique pour la Tunisie car comme tu as pu constater que l’armée nous a protéger contre les milices.
    et dans chaque pays le service militaire est obligatoire pour avoir un travail.
    et si tu considère que ta femme te sœur ta fille doivent passer une année en armée obligatoirement alors personnellement je considère que ton commentaire n’est pas aussi conscient de se que l’ancien régime voulez faire en annulant le service militaire et je peut vous dire qu’avec se que vous dite il a atteint son but tant que les hommes qui se sont révolté et crier haut pour la liberté , restent jusqu’à ce moment ayant peur du service militaire franchement je suis choquée.
    et si vous me le demandez et bien j’aimerai passer toute ma vie au service militaire
    car je suis fière de notre ARMEE winchallah rabi maahom .

    [Répondre à ce commentaire]

    Amin Reply:

    @Nahed…
    Je crois savoir que depuis 2004 le service militaire est obligatoire pour les filles et les garcons…ce ci dit…je suis médecin anesthésiste…en ce qui nous concerne on est obligé depuis très longtemps de faire notre service…pour pouvoir s’inscrire à l’ordre des médecins.. même pas d’incapacité physique…bien sur payé une misère genre 150dt et le problème c’est qu’on le fait à 28/30 ans après 11ans de médecine durant lesquels on a déjà bossé comme des fous à l’hosto…souvent après avoir fondé une famille et eu des gosses…ceci a changé depuis 2004 et maintenant on rejoint un peu le reste des tunisiens avec des exceptions familiales…genre des gosses…si tu penses que l’année militaire est réellement nécessaire et qu’elle devrait être obligatoire …deux choses…mixte et puis surtout juste après le bac..pas à 30ans…

    thouraya chahed Reply:

    nahed,
    je suis d’accord pour beaucoup de points, notamment la diminution voire la suppression des primes surtout en ces temps difficiles pour beaucoup d’entre nous. Apprenons à partager. Aussi, il est urgent de revoir le niveau de notre éducation nationale. C catastrophique, à tous les niveaux, surtout le supérieur qui n’a subi pratiquement pas de changement depuis les années 70 ou plus loin encore. Et pour la “rachwa” des 25% du bac, je pense qu’au lieu de supprimer ces 25%, il faut veiller à ce que les profs ne trichent pas. De même pour l’orientation, les sujets du bac, etc. En revanche, je ne vois pas très bien ce que tu veux dire par limiter le droit aux élèves; je pense qu’au contraire il faut établir plus de dialogue avc eux et dans ce cas il n’y a pas de problème s’ils ont plus de liberté; enfin, ça se discute. Enfin, concernant le travail des femmes à mi-temps, je pense qu’il faut leur laisser le choix mais il serait intéressant de les encourager dans ce sens (c’est-à-dire il faut faciliter l’accord car aujourd’hui il faut réunir beaucoup de conditions pour bénéficier de cette proposition). merci nahed pour ces idées

    [Répondre à ce commentaire]

  • Dr. Ramla Jarrar

    Je joins ma voix a ce pacte et je suis entierement a la disposition de mon pays…Je veux aussi souligner l’importance de soutenir le gouvernement de transition pour remplir le vide actuel et aussi soutenir l’appel au retour a la vie quotidienne pour assurer la securite du peuple tunisien

    [Répondre à ce commentaire]

    Jaouhar Bani Reply:

    Chaque jour le peuple tunisien se rend compte qu’il faut prendre les choses en mains et qu’il ne peut pas faire confiance aux representants de l’ancien regime. Appel aux tunisiens degager le RCD pour garantir nos libertes. Ne prenons aucun risque!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Bhouri

    Très bonne initiative.
    Je propose une idée simple à appliquer et qui peut aider beaucoup de personnes :

    Je propose à tous les tunisiens à l’étranger qui vont rentrer en Tunisie dans les mois à venir qu’ils séjournent dans les hotels du pays afin de faire travailler des milliers de personnes et montrer aux étrangers que le tourisme n’est pas mort.

    [Répondre à ce commentaire]

  • sonia

    Salut, c’est à nous peuple tunisien de continuer le changement et de dire stop à toutes sortes de corruption car le changement commence de la base.

    [Répondre à ce commentaire]

  • rochdi anas

    merci et j’ahdère
    je fais parti aussi un groupe de diplomés Tunisiens on a crée un groupe facebook dont le but est semlable mais qui travaillera sur le terrain par l’organisation d’un dialogue et des forums .
    Forum du dialogue de la jeunesse tunisienne pour la démocratie

    voila le descriptif :
    Tous unis pour la Tunisie
    Ce groupe a pour but d’unir les tunisiens en œuvrant pour la démocratie grâce au dialogue son slogan est « dialoguons pour notre Tunisie, dialoguons pour la démocratie ».
    Le premier objectif est précisément dialoguer et partager des idées concernant le processus, les mécanismes et les règles de la démocratie.
    Le second est propager les idées démocrates.
    Le troisième est de travailler pour démocratiser les institutions politiques sociales et médiatiques en Tunisie.
    Organiser un forum de réflexion des jeunes, cadres, étudiants Tunisiens à l’étranger et en Tunisie.

    il est tres utiles de multiplier les initiative et de se soutenir mutuellement . C’est un refort de la démocratie .

    merci d’adhèrer

    vive la tunisie libre

    [Répondre à ce commentaire]

  • Chehir BOUZGARROU

    J’ADHERE

    OPTIMISTE POUR UNE NOUVELLE TUNISIE BELLE COMME TOUJOURS OU LE CALME ET LA PAIX RÉGNERONT POUR BIENTÔT ENCHALLAH

    [Répondre à ce commentaire]

  • Seif
  • khelil jawed

    J’adhere, Je souhaite, Je souhaite que les spécialistes du droit constitution de réécrire la constitution pour instaurer un état ou le président n’a qu’une place figurative, comme cela est le cas en turquie ou en allemagne

    [Répondre à ce commentaire]

    HC Reply:

    Mr , je me permet de répondre à votre commentaire concernant le modèle politique Turc qui est de loin le meilleur exemple à retenir . La Turquie se débat actuellement pour résoudre les problèmes liés à un parlement biaisé par une majorité ayant infiltré les institutions régionales ( municipalités +autres) pour bloquer toutes autres initiatives sociales pouvant réduire leur positionnement ( ce qui risque de nous arriver si nous continuons à délaisser nos régions comme cela été fait par Bourguiba et bien renforcer par BA) . Aujourd’hui le peuple Turc laïc et garant de la constitution ne sait plus vers quelles instances se retourner pour sauvegarder le principe laïc de cet État . Les généraux garant de la constitution ont été affaiblis pour diminuer leur influence .
    la Tunisie n’est pas un état laïc et ne dispose pas de structures et de recul indispensables à toutes constitution parlementaire , cela peut être une seconde étape après avoir remis les pouvoirs exécutifs et législatifs ds leur contexte .

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel

    j’adhère!
    Et Vive la nouvelle Tunisie Libre!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ihyedine

    Bonjour,

    J’ai deux remarques:

    1/ Remplacer révolution par un autre mot (mobilisation par exemple)

    2/Réordonner et regrouper les engagements car les messages clefs ne sont pas mis en valeur dans la formulation actuelle. je propose ce qui suit:

    - Apporter ma compétence et mon expérience au service des intérêts de la Tunisie.
    - Contribuer à garantir une vie décente à chaque citoyen tunisien et lutter contre la corruption et le culte de la personnalité.
    - Respecter la démocratie dans la Tunisie Moderne et le pluralisme de son paysage politique, tout en luttant contre les courants extrémistes

    Merci,
    Ihyedine

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mahdi Ben Mrad

    J adhère !

    Au sujet des actions concrètes sur le terrain, je pense qu’il est important de renforcer le rôle des “Lijens cha3biya” dans les actions sociales au niveau de chaque quartier.
    Dans ce sens, chacun d’entre nous pourra partager (sur FB etc…) toutes les initiatives déjà entreprises dans certains quartiers…

    [Répondre à ce commentaire]

  • Meriem Dhib-Charfi

    Je joins ma voix a ce pacte et je suis entierement a la disposition de mon pays.
    excellente initiative

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ressaissi Malek

    J’adhère vivement. Très bonne initiative

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hatem Charfi

    Bonjour,

    Très bonne idée qui est dans l’air du temps d’ailleurs.

    Pour améliorer la com et le concept, avoir 1 principe, 1 seule idée phare et ne pas courir plusieurs lièvres à la fois.

    Avant de jouer le rassemblement, dire clairement LA ligne directrice, quel est le projet de fond, sinon c’est du copinage w narj3ou lil ma3bouka heya bidha.

    La com devrait être très simple concise et précise. Sinon c’est un cadre censé regrouper tout le monde et finalement ça ne représente personne.

    par exemple …. groupe de pression sur le gouvernement pour un vrai développement des régions avec un recencement des projets lancés, nombre d’emplois … etc

    voilà, (désolé pour la mise en forme pas au top)

    Hatem

    [Répondre à ce commentaire]

  • Islem R.

    J’adhère!

    J’ai juste deux points à éclairer en plus:
    1. APPRENDRE A DIALOGUER (avec respect) POUR ABOUTIR A LA DEMOCRATIE (elli 7assb rayii lézim barcha twéénsa “yit3almouHa”, “ya3fouHa”, “yifHmouHa”, 5atir mat3awwednéch 3liHA).
    2. Concernant le point “Garantir une totale liberté responsable tout en luttant contre tout courant extrémiste.”. Je suis tout à fait d’accord, sauf il faut vraiment être méfiant et bien garantir cette LIBERTE d’expression de risque de ne pas pousser des gens “peu extrémistes” vers du “véritable extrémiste et fanatisme”

    TOUS UNIS POUR NOTRE TUNISIE: LIBRE ET DEMOCRATE!
    Islem

    [Répondre à ce commentaire]

  • Houssem eddine BEDOUI

    Excellente initiative.
    J’y adhère vivement.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Islem R.

    Juste un petit avis modeste concernant le terme “révolution du jasmin”.
    Je ne suis pas d’accord! Si la source de la révolte était “les intellectuels”, peut être le terme “jasmin” serait convenable à utiliser!

    Or ce n’est pas le cas!

    Merci,
    Islem

    [Répondre à ce commentaire]

  • lilia charfi bouassida

    j’adore et j’adhère!! Il y a tellement de choses à faire dans tous les domaines, je suis à disposition, j’apporterai mon aide et mon humble contribution avec plaisir!

    [Répondre à ce commentaire]

  • A.M. Zemmel

    Dans un premier temps, il convient dans cette phase transitoire qui s’engage de définir par un large débat democratique les priorites nationales et de les hierarchiser.
    A mon avis, ces priorites sont:
    1.Reunir toutes les conditions à la réussites du processus démocratiques par la suppression de toutes les entraves à l’exercice des libertés et l’élaboration d’un nouvel ordre juridique encadrant ces libertes.
    2.Mobiliser les compétences nationales pour que chacun dans le domaine de competence qui est le sien apporte sa contribution.
    3.Contribuer par une mobilisation citoyenne à ce que les débats s’engagent dans la serenité.
    4.Inviter tous les intervenants à renoncer aux surenchères, à l’invective et aux diverses formes d’exclusions.

    [Répondre à ce commentaire]

  • rochdi anas

    Aprés re-lecture

    je propose ceci :

    Si c’est un pacte citoyen il doit être général et indépendant du temps.
    Les actions immédiate sont nécessaire à conserver mais ne devrait pas faire partie du texte du pacte lui-même.

    Je propose aussi ces quelques changements syntaxiques.

    - Respecter la démocratie dans la Tunisie Moderne et le pluralisme de son paysage politique, tout en luttant légalement contre les courants extrémistes.

    -Remplacer le culte de la personnalité par despotisme et autocratie.

    -Reformuler ou faire abstraction sur « Se positionner comme garde-fou et observateur indépendant garantissant le respect de notre PaCTE citoyen. »

    [Répondre à ce commentaire]

  • chokri

    Très bien, j’adhère et je m’engage

    Pour les enseignants il est possible de contribuer dans la construction en assurant une heure d’enseignement gratuite jusqu’à la fin de l’année.
    Par ailleurs je propose de revoir les concours de passage de grade et l’utilité des commissions de discussion.
    - Un professeur verra étudié son dossier. Un Maître de conférence fait 2 soutenances (habilitation + examen de commission) en plus de son dossier.
    - Revoir le salaire en fonction du niveau de vie.
    - Améliorer la condition des militaires et assurer son indépendance du système politique.
    - Réintégrer tous les biens de l’ancienne famille trabelsi et de la famille de l’ancien président.
    - Proposer des dirigeants (directeur, chef, …) compétents, intègres, …
    - Revoir le système d’étude universitaire : nous somme entrain de former des chômeurs !!!
    - Pourquoi le Capes si le candidat a une diplôme de Maîtrise !?
    - Revoir le système de crédit bancaire (suivre le système européen pour les crédits bancaires car en Tunisie crédit = vol)
    - Egualité entre régions : sanitaire, industriel, …
    - Revoir le fond national 26-26. S’il en reste de l’argent l’utiliser pour rétablir la Tunisie. Vous êtes d’accord de laisser le 26-26 mais cette fois pour le bien du peuple (pas pour la drogue de certains !!!)

    Je sais que j’ai donné des détails mais je suis confiants en la Tunisie libre.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel

    Bonjour à tous,

    Excellente initiative ! J’adhère immédiatement.
    Je propose avant tout de commencer par s’organiser. Si on veut agir dans l’efficacité, on se doit d’être très bien organisé. Dans cette période particulièrement difficile pour les citoyens tunsiens, une cellule de crise est indisponsable, pour décider des actions urgentes qu’on pourrait mener. Les adhérents à ce pacte étant certainement disperésés dans plusieurs pays, on peut envisager une conf call pour unir les idées et préparer un plan d’action imminent.

    Tous pour une Tunisie libre et juste !

    Merci.

    Amel

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fadi

    Je vous remercie pour cette initiative. J’adhère :)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sarra M.

    Bonjour ,
    tout d’ abord bravo pour tout cet effort et particulièrement pour le PaCTE!
    Voici mes remarques:

    - concernant les Engagements:

    il me parait pertinent de les ordonner sur le plan social, le plan politique, le plan économique, civique … Par exemple. Et ce, de manière explicite ou implicite.
    En essayant de les prendre engagement par engagement, sur le plan social et économique ( contribuer à garantir une vie décente à chaque citoyen); sur le plan politique (lutte contre toute forme de dictature ainsi que ses instruments que sont la propagande et le culte de la personnalité; lutte contre toute entrave aux libertés individuelles; et proomotion du respect de la démocratie ainsi que des libertés individuelles) . Alors toujours dans ce cadre politique:” lutter contre toute forme d’ extrémisme ” voudrait dire vouloir l interdiction de l extrême gauche et de l extrême droite ( ce qui serait ennahdha chez nous) du paysage politique, chose rarement vue dans les démocraties , ces partis restant généralement a un niveau ne compromettant pas le bon déroulement de la démocratie. La lutte contre la corruption entrant dans un cadre plus large: politique économie et social.
    J espère que ces remarques n ont pas été trop longues!!!
    Merci encore pour tous ces efforts
    Sarra.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Khansa
  • Bassem

    Beaucoup de gens à travers leurs commentaires sont entrain de décrire un programme politique, je tiens à nuancer à travers ce pacte nous tenons à mettre en avant les points qui nous semblent primordiale. Parmi ces points essentiels pour s’assurer d’une démocratie pérenne c’est de réformer la constitution afin de garantir de vrais contre pouvoirs.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.chifco.com CHOUAIEB

    Bonjour

    Je trouve votre idée de pacte assez pertinent, mais certains point me semble un peu vague et un peu naïf mais bon je dirai qu’un point essentiel lié à la prohibition du régionalisme doit être rajouté et que des idées politiques doivent être penser et rédiger : Demande d’une nouvelle constitution intégrant une nouvelle forme d’exercice du pouvoir : un régime parlementaire me semble plus judicieux dans notre climat national. Ecrire un nouveau code des liberté (une dérive des libertés est a craindre)

    Faire appel aux jeunes compétences afin de former la nouvelle administration centrale (ministères et entités gouvernementales) l’ancienne génération est trop touché par la corruption

    Entamer un travail de lobbying au près des gouvernements extérieur afin de récolter des aides et des soutient économique afin de repartir de plus belle

    Faire un audit complet des finances publiques et penser un nouvelle loi des finances !!

    Bcp de travail nous attend

    Cordialement

    [Répondre à ce commentaire]

  • Samia HC

    Merci pour cette initiative. J’y adhère avec plaisir.

    Comme il vaut toujours mieux s’inspirer des autres plutot que de recommencer à zéro. Je joins ma voix à:

    à Ihyedine pour reformuler les engagements, par contre je garderais révolution (car s’en est une).

    et à Islem contre l’appellation “Jasmin” un peu éloignée de la réalité au profit de “Bou Azizi” ou “14 Janvier 2011″ pour la garder dans les mémoires des générations futures.

    à Nahed pour la refonte du système éducatif. Ces derniers temps on a beaucoup entendu parler de M. Bouebdelli, je ne sais pas si le mouvement peut faire appel à lui ou le soutenir pour qu’il revienne en Tunisie et pour faire profiter tous les élèves du pays (pas seult ceux qui peuvent payer les écoles privées) de son savoir-faire.

    A Rochdi et Islem pour le dialogue. Je ne sais pas comment y parvenir mais il nous faut une vraie pluralité de partis avec 2 partis puissants qui soient garde-fous l’un de l’autre et qui aboutissent à l’alternance plus saine que les CDI octroyés jusqu’à présent.

    A Hatem pour se trouver une ligne directrice autre que de restreindre à un groupe d’ami ou une catégorie.

    A Chokri pour le bénévolat (décliné selon les compétences) : d’ailleurs ça peut être la ligne directrice

    A Amel pour les conf call et Najla pour les réunions une fois que chacun aura trouvé son sujet concret.

    Encore merci pour cette initiative w nchallah zina!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Samia HC

    Appeler à la séparation des pouvoirs exécutifs/législatif est essentielle également.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Rim NEFISSI
  • Henda JELASSI

    tres bonne initiative,
    je serai membre actif, tous unis pour une nouvelle TUNISIE, NOTRE TUNISIE
    inchallah rabi maana

    [Répondre à ce commentaire]

  • Anis Chekirbane

    Excellente initiative, j’adhere.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Yosr Safi

    J’adhere de tout mon coeur et avec tout ce que je peux apporter. Merci.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fatma Safi

    Merci pour l’initiative. J’adhere et j’encourage.

    Pour les actions immediates, j’ajouterais un petit point: un appel a tous les medecins (en instance de these, preparant les concours, en attente d’un poste…), les infirmiers, aide-soignants…qui sont sans emploi, pour qu’ils rejoignent les hopitaux. il y a un manque d’effectifs et les gens qui ont travaille sans relache depuis qques semaines, sans trop fatigues. il faut leur laisser le temps de se reposer un peu.

    Merci.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hasna SAfi

    J’adhère.
    Au sujet des actions concrètes sur le terrain:
    Les études vont reprendre bientôt alors, je propose qu’on organise des conférences dans les différentes facultés et institutions, pour instruire les étudiants au sujet des élections qui s’approchent, barcha 3bed kenou yor9dou fi 7esset tarbeya madaney :) .
    ce-ci nous permettra des découvrir les différents partis politiques qui comptent se présenter aux élections, avoir une idée sur le régime présidentiel (pourquoi pas, introduire le régime parlementaire). L’invitation de professeurs universitaires de sciences politiques s’impose, pour nous aider a comprendre et répondre à nos questions.

    A bientôt :)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amor dhaoui

    Bonne intiatives pour laqu’elle je ne peux qu’être d’accord.

    Deux petites remarques:
    1) Je propose la révolution de la jeunesse ou du peuple tunisien à la place de révolution de jasmen.
    2) Je propose Lutter pour les libertés fondamentales( expressions, opinion, etc..) à la place de “garantir une liberté responsable…..”. Car qui décide et juge si la liberté est responsable ou non!

    Pour aider à l’avénement d’une vraie démocratie, un état de droit, une vraie citoyenneté de chaque Tunisiein, à mon avis il faut cibler les objectifs de chaque étape et lutter pour leurs réalisation.

    Premier objectif immédiat est d’être vigilant dans cette etape transitoire et aider au retour à une situation normale.

    Dexième objctif est d’utiliser toutes les formes d’expressions et manifestations ( pacifiques) pour que le gouvernement de transition respecte ses engagements ( n’oublions pas les promesses faites en 87 de démocretie, liberté etc..).

    Troisième objectif chacun dans son établissement ( son labo ) de discuter avec ses collègues pour une reprise de la communication et pour intaller (instaurer) un climat de confiance entre les collègues pour retrouver un esprit de travail collectif et non de suspicions car dans notre domaine il faut être imble, intègre et compétent. C’est à mon avis ces qualités qu’il faut enraciner dans notre milieu pour aider notre pays à avoir sa vrai palce.

    Wallahou halif al taoufig.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Haifa
  • Bayram

    Je propose de mettre un terme clé au début de chaque point.
    La cerise sur le gâteau serait de de former un mot avec l’initiale de chaque mot clé, mais il ne faut pas que ça mette en question le fond. Exemple Pluralisme, Aide, Travail, Responsabilité, Intégrité, Egélité qui forment avec leurs initiale le mot PATRIE.

    Je propose aussi de rajouter une rubrique FAQ pour répondre à des questions du style “qui est derrière ce pacte?” “à quoi ça sert d’y adhérer?” …. surtout dans un climat de méfiance

    [Répondre à ce commentaire]

  • hamza

    Bonjour, merci pour cette initiative, je m’engage et j’aimerais être active non pas un simple spectateur, comment pourrais je être plus prés et participer aux différentes actions?
    Merci, bonne continuation et LONGUE vie à notre Tunisie libre et moderne.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Haifa

    je ne suis pas tout à fait d’accord sur l’appellation: ” révolution de Jasmin: des Tunisiens ont payé de leurs vies pour ce changement,l’ appeler révolution du Jasmin je trouve que c’est efféminé, raffiné, ….bref pas en l’honneur de ce grand mouvement du peuple
    A vous de voir

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    bien vu et bien dit

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sahla

    Bonjour à tous,

    J’ADHERE complètement. Je vis en France fil ghorba, j’aurais bien aimer vivre dans mon pays si ce pays était seulement différent !
    Je pense que c’est encore possible de changer les choses. Perso j’adhère pas aux valeurs du RCD, j’ai déjà vu beaucoup de corruption dans les gens qui soutiennent el tajamo3.
    J’ai une crainte : pour moi, deux mois ce n’est pas assez pour que el a7zéb el mou3ardha se mettent en place…

    A méditer…

    [Répondre à ce commentaire]

  • Majdi

    J’adhere completement au PaCTE et je vous suggere des actions concretes pour la gestion de la crise.
    * prendre contact avec nos principaux partenaires etrangers afin de les sensibiliser pour aider la Tunisie a ;
    - reprendre le meme rythme pour les exportations (negocier avec nos partenaires pour essayer d’empecher la reorientation de commandes vers d’autres pays…)
    - maintenir le niveau des IDE
    - promouvoir une bonne image de la Tunisie pour maintenir le nombre de touristes et sauvegarder l’infrastructure touristique du pays
    - rassurer les investisseurs etranger par rapport a leurs capitaux au niveau de la bourse tunisienne
    - avoir des financements a l’international (malgre l’eventuelle deterioration du raiting du pays).
    * Assister le gouvernement a l’effort d’emploi et a l’amelioration du taux de chomage.
    *Formaliser un ensemble de valeurs et promouvoir des comportements favorisant le changement et facilitant la mise en oeuvre d’une nouvelle aire de democratie
    3 types d’objectifs peuvent etre poursuivis ;
    - solidariser autour d’items partages/communs
    - Inculquer la culture de democratie , de liberte d’expression en se dotant de leviers d’evaluation
    - Faire evoluer et encadrer la culture de libre expression pour mieux servir la nouvelle aire de democratie

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sonia

    J’approuve cette idée de ”PaCTE” car il est important de mettre au clair nos buts afin de bâtir notre ”nouvelle Tunisie” enfin démocratique. Ceci nous permettera de savoir précisément quels seront nos nouveaux objectifs de tous les jours pour que le sang tunisien qui a été versé n’aura pas été en vain.
    Aussi, personnellement, je pense que le nom ”la Révolution de Jasmin” n’est vraiment pas approprié pour cet acte courageux dont a fait preuve le peuple tunisien; donc il serait préférable de conserver son nom original ”thawrat el a7rar”, qui lui convient mieux.

    Merci pour tous vos efforts.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Karim Souissi

    J’adhere!

    Belle initiative mais qui doit etre accompagnee par du concret.

    Je pense que telles institutions sont necessaires pour la nouvelle Tunisie, et que PaCTE pourrait s’organiser a la fois comme un Think Tank et comme un acteur economique, social et culturel.

    Le Think Tank se positionnerait comme un garde-fou comme il est mentionne dans le descriptif, mais aussi comme une force de proposition, de critique et d’analyse des differents aspects qui interessent les tunisiens. Des publications et/ou un site web relaieraient la voix du PaCTE

    Sur le terrain, via des reseaux locaux, PaCTE s’occuperait d’apporter de l’aide, du savoir faire et des actions concretes aupres des citoyens (charite, culture, projets de bien commun…)

    Je vous souhaite un bon decollage.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Dhiaeddine BOUHLEL

    Bonjour à tous

    J’adhère ,
    Vu que la plus part des pactiseur sont actuellement à l’étranger et seraient potentiellement en contact avec d’autres organisations, associations ou partis politiques, je souhaiterais ajouter à l’engagement suivant:
    “Garantir une totale liberté responsable tout en luttant contre tout courant extrémiste” :
    “et tout courant étranger qui pourrait influer les valeurs du pacte”

    Qu’ on préserve l’indépendance et la souveraineté de notre pays, sans aucune intervention étrangère que ce soit militaire, sécuritaire, logistique, … le Tunisien est assez mature et n’aura pas besoin que quelconque partie étrangère lui dicte quoique ce soit.

    Bien démocratiquement,

    [Répondre à ce commentaire]

  • Emna
  • NABLI Lotfi

    J’adhère et je suis partisant pour la mise en place d’un régime parlementaire.
    Je m’engage à :
    - Apporter ma compétence et mon expérience au service des intérêts de la Tunisie.
    - Contribuer à garantir une vie décente à chaque citoyen tunisien et lutter contre la corruption et le culte de la personnalité.
    - Respecter la démocratie dans la Tunisie Moderne et le pluralisme de son paysage politique, tout en luttant contre les courants extrémistes

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amira

    Très bonne initiative. Quelques propositions d’actions concrètes:
    - L’idée de réseau de relais locaux dans les régions est appréciable, c’est le seul moyen de remonter les vrais besoins.
    - Facebook a déclenché la révolution mais aujourd’hui il peut la disperser (rumeurs, discours extrémistes…). De la même façon qu’on doit s’exprimer dans les journaux et télés, il ne faut pas oublier d’intervenir dans les groupes facebook les plus populaires.
    - Sensibilisation pour les élections: Inscription sur les listes électorales et procédures…
    - Action pour que le délai des élections soit prolongé, deux mois est un délai très court.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sonia LAJMI

    Je trouve que c’est une excellente initiative, j’adhère. Wallah el mowaffek
    Je joins ma voix à ce pacte et je suis, aussi, entièrement à la disposition de mon pays.
    Je suis d’accord avec le participant Hatem Charfi : il faut avoir une seule idée phare et ne pas courir plusieurs lièvres à la fois.
    Pour le moment je trouve que nos motivations sont ambitieuses pour tracer un meilleur avenir pour notre Chère Tunisie.

    Pour les recommandations politiques je suis pour un nouveau régime parlementaire tel est le cas des payes comme l’Italie et l’Allemagne. Ce régime est caractérisé par l’équilibre entre les pouvoirs du gouvernement et du Parlement. Les prises des décisions dans ce régime ne sont pas faites par une seule personne (le président dans le régime présidentiel) mais par les membres du Parlement. En adoptant ce régime, le président ou qui que ce soit aura moins de chances de voler les richesses du payer…

    En ce qui concerne la constitution, il faut la changer. On dispose de suffisamment de compétences en matière de sciences politiques qui sont capables de formuler une constitution qui va avec les intérêts du peuple et non avec les intérêts des gouvernants.

    En ce qui concerne les projets les plus urgents je pense qu’ils seront la fourniture du matériel de soins et des aliments. Il faut qu’on vérifie les besoins tout d’abord.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mehdi SOUA

    Vous avez tout dit. Qu’est ce que je peux rajouter
    - Se rapprocher des partis politiques internationaux pour qu’ils accompagnent les partis tunisiens dans la construction de leurs programmes et dans l’organisation des campagnes présidentielles et législative  de mon coté j’ai une piste pour se rapprocher de Dominique Voynet
    - Demander l’aide de l’union européenne pour subventionner les partis tunisiens et l’organisation des élections.
    - Demander au procureur de la république d’intenter les procès contre les responsables de la corruption politico-economique. Qu’ils soient jugés même par contumace ceux qui ont fuit le pays.
    - Demander la transparence total du gouvernement provisoire. Des rapports et explications doivent être fournis sur les chois, action et dépense durant tout l’exercice de ce gouvernent
    - Demander la transparence total quant à l’organisation des élections
    - Demander qu’en cas de non démission du ministre de l’intérieur actuel que les élections soient organisées par un comité indépendant composé de représentant de tout bord et d’observateur internationaux.
    - Lancer des actions de communication à l’international pour redorer l’image économique et touristique du pays
    - Mobiliser la communauté des expatriés en Tunisie pour soutenir la présence des investisseurs étrangers.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fahmi Ben Fredj

    J’ai bien apprecie l’idee du pacte et je suis sur qu’on pourra avoir du soutien. Pour le terme revolution du Jasmin (pas de Jasmin comme c’est indique) il faudrait se mettre d’accord par vote ou autre car les appelations sont multiples. les medias anglosaxons utilisent facebook, twitter,wikileaks revolution ce qui est un manque de respect pour notre peuple.
    Il faudrait rajouter la condition d’eligibilte : etre tunisien de n’importe quelle tendance politique vu que ce pacte est non politique.
    Une fois le pacte finalise on pensera a la mise en place de ses idees et notamment la faisabilte a travers des memebres bases en Tunisie et notamment a l’interieur du pays qui vont nous fournir en besoins et declencher le travail des comissions.
    Je vois ce paste comme une base de donnees de competences pretes a se mobilser pour la reconstruction de la Tunisie libre et democratique. Suivant les besoins, des commissions se formeraient pour entamer le travail.
    L’idee de collaborer avec d’autres associations credibles me parait egalement possible.
    il faudrait creer des liens tres etroits avec les medias pour diffuser ces idees nobles

    [Répondre à ce commentaire]

  • slim. K

    excellente initiative.

    je pense que vous avez fait le tour de tous les sujets durant vos commentaires.
    J’aurais voulu juste ajouté un point très important qui est le faible salaire des policiers et des gens qui nettoie la rue. Leur travail devra être le plus récompensé vu qu’il touche la sécurité et la propreté de notre Tunisie. Ici au canada, ils sont payé autant qu’un ingénieur car ils savent que s’ils ne remplissent pas convenablement leur rôle, le paye risque la dérive.

    se qu’on voit en ce moment en Tunisie, les policiers qui affrontent le peuple est dû surtout à son mépris.

    c’était ma proposition.
    Sinon, je vous direz, que dieux nous guide dans le bon chemin.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Yahia
  • Rania

    Hi!
    A tous les tunisiens a l etranger, pensez a investir et ramener de largent en Tunisie. C est simple, rentrez plus souvent,acheter des bienS immobiliers, faites vos courses de labas avant de rentrer!
    Rania

    [Répondre à ce commentaire]

  • saidani taoufik

    à toute la tunisie
    je voulais dire que je suis tres fier de cette revolte et je suis fier d’etre tunisien.
    ma propostion est de renforcer les activités de recherche et prenons l’exemple de la kourie de sud et plusieurs d’autres pays de tier monde qui sont devenues des pyas plus developpés graces aux recherches scientifiques.
    ainsi je vais dire une chose au peuple tunisien il faut que la mentalité change et je vous le jure que la tunisie reviendra un pays tres devoloppé et un exemplaire pour tous les pays
    merci
    saidani taoufik doctorant à la F.S.M

    [Répondre à ce commentaire]

  • Zaidi Monji

    Bien fait pour l’idée Pakte,pour laqu’elle je ne peux qu’être d’accord.
    J’aurais voulu juste eclaircire un point très important qui est le faible salaire des policiers et des militaires. Leur travail devra être le plus récompensé vu qu’il touche la sécurité et la propreté de notre Tunisie.
    ZAIDI MONJI Doctorant A la faculté des Science de Monastir

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hanene Lachiheb
  • Wided

    J’adhère.
    Sauf pour le terme révolution de Jasmin. :)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Elyes Jeribi

    J’adhère!

    Juste un point je pense qu’il ne faut exclure aucun mouvement y compris les mouvements dits “islamistes” car en les exluant :
    1- On exclut une partie de la société Tunisienne
    2- On favorise l’extrémisme

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    elyes,
    complètement d’accord.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Basma

    Bonjour,
    C’est une très bonne initiative, et je suis sure qu’elle attirera un grand nombre de tunisiens.
    Juste une remarque par rapport à l’aide immédiate du pays : il y a déjà une initiative qui a été lancée par Racem et Akrem pour faire une collecte d’argent pour aider les personnes dans la plus grande nécessité, notamment dans les villes qui ont donné le plus de martyrs à cette révolution. ça serait bien à cette étape de mutualiser les efforts et de travailler avec toutes les personnes qui ont des idées concrètes et qui veulent vraiment participer à ce changement.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Islem R.

    Je RECONFIRME et je PARTAGE ce qu’Elyes Jeribi a dit!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed A.

    Belle initiative

    Pensez à une participation active dans le processus de transformation politique avec des recommandations concrétes pour l’étape actuelle.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mehdi Ayouni

    Bonjour,

    Je suis ravi de pouvoir de participer à une telle action citoyenne, porteuse d’espoir, et qui (j’espère) se concrétisera par des faits tangibles sur le terrain !

    Pour ce qui est des suggestions :
    - je pense qu’il faut s’engager à respecter la constitution et les lois tunisiennes actuelles pendant la période de transition et ce jusqu’à l’éventuelle révision par des représentants du peuple après les élections (ceci est très important, pour qu’on ne commence pas à demander de dépasser la constitution immédiatement, chose qui entraînerait des conséquences néfastes pour le pays et sa stabilité)
    -il serait souhaitable d’appeler tout le monde au calme, à arrêter les manifs, à faire confiance au gouvernement de transition (tout en restant vigilant) et à se concentrer sur le travail et la reconstruction du pays et de son économie.

    -il faut corriger les quelques fautes d’orthographe (question de crédibilité)
    -il faudrait peut-être traduire le texte en arabe (et pourquoi pas d’autres langues)
    -pour ces deux derniers points, je peux participer si besoin
    -pour l’appellation “révolution du jasmin”, je sais qu’il s’agit d’un symbole, mais je pense qu’il faut réfléchir à une autre appellation qui renvoie une image plus forte de la révolution tunisienne.

    Mehdi

    [Répondre à ce commentaire]

  • adnen

    الرجاء كل من موقعه تركيز الاهتمام على القطاع الذي يخصه للمضي قدما باتجاه الإصلاحات الجوهرية دون الوقوع في فخ المزايدات فكلنا أبناء تونس تونس اليوم تونس الغد تونس المستقبل . كما أنني أناشد نخبة التعليم العالي من الأساتذة و الباحثين الشرفاء التدخل لإصلاح وإنقاذ التعليم العالي و البحث العلمي.
    كما أنني مع تشريك كل مكونات المجتمع المدني دون إقصاء أو تهميش ونبذ كل أشكال البغضاء والحقد حتى تعم المساواة .

    [Répondre à ce commentaire]

    SAMI DADI Reply:

    اصبت سيدي
    لماذا لا يكون لقطاع التعليم العالي كلمة في صنع مستقبل البلاد؟
    الم يهلكنا غير تسلط حاكم جاهل؟
    لماذ لا يكون لمثقفي البلاد
    صوت
    هل ننتظر ان يسلط علينا البوليس من جديد؟

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ammar

    Bonjour à tous,
    c’est une idée très intéressante et j’y adhère à 100%.
    mais il faudrait souligner qu’il faut impliquer toutes les régions de la Tunisie dans tous et surtout le sud sud, ouest et est pour une meilleure répartition des richesses et une plus juste élargissement d’investissement.
    Il y a plein des personnes intègres et compétentes dans le fond fond de la Tunisie pourquoi toujours les intellos de Tunis et ses régions proches qui sont impliqués dans la vie politique, associative et syndicale.
    Autre chose n’oublions pas que la Tunisie doit rester libre de toute influence etérieure de n’importe quel bord qu’elle soit
    boncourage à tous et vive la Tunisie Libre et JUSTE
    Ammar

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ghada

    J’adhère.
    Cependant, je ne me reconnais pas dans le terme ‘révolution de jasmin’. J’en ai entendu parler seulement quelques jours avant le 14 janvier. C’était la ‘révolution du peuple’ ou la ‘révolution du peuple tunisien’. C’est plus parlant.
    Merci

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    ghada,
    tout à fait d’accord, le terme “révolution du jasmin” est un euphémisme très grossier directement importé de l’occident peu soucieux de notre dignité et ne voyant en la Tunisie qu’un lieu de loisirs et de bronzette pour eux. Non, ce n’est pas ça la Tunisie, ni les Tunisiens. Des gens sont morts pour que vive la Tunisie, alors soyons décents.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Chiraze

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord Bravo pour l’initiative !

    Je vais me permettre quelques remarques afin d’apporter ma petite contribution et partagé avec vous un point de vue différent…..

    -Contribuer à garantir une vie décente à chaque citoyen tunisien. Je pense qu’il vaut mieux rester concret et plutôt reformuler avec l’apport de votre soutien au peuple bien sur avec vos moyens (compétences intellectuelles/techniques, soutient financier…)

    - Est ce que le point 5 et 6 de la partie 1 ne veulent pas dire la même chose ? (pluralisme politique = représentativité civile)

    En ce qui concerne la partie 2 (Les actions)

    -Soutenir les collectes de fonds crédibles au profit d’actions concrètes sur le terrain (soutenir dans quel sens ? il faut être plus clair…..Organiser des collectes directement; “fonds crédibles” ? ça veut dire quoi ?

    - les points 4 et 5 sont très pertinents et nécessaires

    - le point 3 (ce n’est pas votre rôle, mais celui de l’Etat)

    - le point 6 soulève une contradiction (comment peut-on se porter garde-fou et observateur indépendant d’un PACTE rédigé par nous même…..

    Pour moi le message principal est que l’engagement réside dans le fait de mettre à disposition vos connaissances et compétences pour construire la Tunisie de demain et soutenir toute les initiatives populaires (intellectuellement et financièrement) dans un sens professionnel et non politique ou religieux.

    Comme idée d’action : il serait intéressant de proposer par exemple vos compétences pour aider des citoyen a mettre en place de petit projet professionnel (créer un site Web , aider à faire les démarches administratives , aider pour construire le dossier de crédit….)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fethi

    Bonjour à Tous,

    Très bonne initiative,
    J’ai quand même quelques suggestions :
    1- assurer que le PaCTE soit indépendant de tout parti (ou mouvement) politique
    2- participer à l’organisation de débats politiques, économiques, scientifiques… partout en Tunisie (les universités, les lycées…de Bizerte à Borj elkhadra), et à l’étranger aussi
    3- faire pression sur les médias, afin de garantir leurs indépendance et liberté d’expression
    4- “revolution du jasmin” : Ben Ali l’avait utilisé pour qualifier son coup d’état en 1987!!!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Selim

    J’adhére et je m’engagerai .

    J’aimerai faire un appel au calme et demander de faire confiance au gouvernement de transition.

    Par rapport au PaCTE :
    1. Concernant le point 3 des actions immédiates, j’aimerai insister sur la double transparence : transparence au niveau de la collecte (liste donateurs + montant ) et la transparence au niveau de l’affectation .
    2. Recommandations : Nationalisation au dinar symbolique de toutes les sociétés et parts de sociétés détenues par la famille de l’ex président (famille au sens large)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Zaïbi Med-Ali

    J’adhére et je m’engagerai .

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://arcoconfection.com HABIB

    J’adhère,
    Le principe général est bon et louable;
    Toutefois le chantier est tellement vaste qu’il faut l’organiser (par département:éducation,social,culture, économique etc … par exemple)et y accorder les priorités afin que chaque adhérent” verse” ses idées dans le département qui l’intéresse,en d’autres termes de la METHODE !
    Cela est, à mon avis, du ressort de l’initiateur du pacte ou de ceux/celles qui disposent de + de temps libre ou encore mieux de diplômés en organisation.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Aymen Khammari

    J’adhère aussi. C’est une bonne initiative promettante qui mérite d’être encouragé et soutenus par toutes nos forces!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Houssem Jemili

    J’adhère. God bless Tunisia!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mourad

    RETOUR EN TUNISIE!!
    J’adhère!
    J’ajoute juste que les compétences tunisiennes à l’étranger doivent, à mon sens, et moi le premier, préparer leur retour en Tunisie. En cherchant des postes, en créant des entreprises, en récupérant des projets, des contrats et les accomplir en offshore en Tunisie. Ce sera pas dans 6 mois ou un an, mais pensez-y à moyen terme svp
    Merci.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Lamjed Touil

    C’est une bonne idée
    Nous sommes tous contre les corruptions et “RACHOI”.
    N’oublie pas qu’il y a des gens qui vont essayez de stopper cette idée car ils ne peuvent pas vivre dans un milieu sein et sauf.

    Merci pour votre initiativité

    [Répondre à ce commentaire]

  • Teimour Daly

    J’adhère sur les grandes lignes.
    Sinon mes suggestions :

    1 – Idem ci-dessus, oeuvrer pour que TOUT le peuple reste le “gardien de la révolution”
    2- Faire fructifier les richesse de notre pays : sa jeunesse , son héritage, son organisation sociale…
    3- Bel 3arbi khir

    [Répondre à ce commentaire]

  • Raouf Bennaceur

    Enfin on peux respirer aores privation de liberté d’expression de 50 ans. Et ceci grâce à notre peuple valeureux et courageux et surtout notre jeunesse. Je suis d’accord avec le pacte. Je mets mon expérience à la disposition du peuple Tunisien.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Islem Said

    Excellente initiative, j’adhère avec plaisir .
    Compétences tunisiennes reconstruisons notre cher pays à pas sûrs.
    Que dieu protège la Tunisie !!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ridha BEN CHEIKH

    Bonjour tout le monde,
    Notre peuple tunisien a fait une révolution historique, il a mis la liberté sur un plateau d’or même a ceux qui parle politique maintenant!!! ce n’est pas le temps. il faut commencer la reconstitution avec un gouvernement de dépannage et il faut passer à l’action directement. Je demande à tous les travailleurs, à tous les fonctionnaires, à tous les directeurs de retourner au travail et à respecter et conserver le fruit de cette révolution qui la liberté. Vive la Tunisie vive le peuple tunisien
    c’est une excellente initiative j’adhère

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.gicconsulting.com MONCEF BOUSSABAH

    mieux vaut tard que jamais et il faut ajouter au moins que nous sommes tous coupables et il y a une composante non negligeable a considerer la vigilance quand a la securité du pays des biens et des personnes
    comme premiere mesure pratique que chacun commence a verser volontairement un peu de son salaire – un dinar par tranche de 100dt par exemple – dans un fonds de salut public jusqu a ce que les elections libres et démocratiques aboutissent et il y aura a gerer ces fonds d une manière ou d une autre
    je reste a votre entière disposition
    nb faire faire une version arabe et anglaise de ce pacte

    [Répondre à ce commentaire]

  • Nacer

    Bravo à tous les jeunes tunisiens.

    Avec cet esprit et cette volonté on peut amener notre pays à un emplacement très avancé sur tous les plans (économique , sociale et politique).
    La seule condition c’est la liberté d’expression : Liberté + justice => volonté du progrès.

    Soyons optimistes et allons tous en avant pour une Tunisie modèle.

    C’est une excellente initiative j’adhère

    [Répondre à ce commentaire]

  • BRAHAM Jamel

    Pour moi: nous disons pas d’Islamiste, pas de laïques, pas d’extrémistes, etc.. mais la démocratie n’exclut personne.
    Aujourd’hui, RCD, hier, PSD, avant-hier, PLD,… et demain prendra le nom du futur Dictateur, donc nous devons amoindrir sans exclure ce parti politique, et ce pour le mettre à égalité avec les autres partis, ne serait ce que pour instaurer un discourt politique concurrentiel, loyal et à armes égales.

    Autre chose de 1ère importance, ce même UGTT, n’est -il pas aussi complice par son silence, absence et la moindre opposition au régime que la même classe politique actuelle qu’il conteste, lui qui du fait du grand nombre d’abonnés avait la possibilité de jouer du moins un infime rôle d’opposition à Ben Ali ! et que maintenant essaie de se mettre au devant de la scène politique pour contester ce gouvernement de coalition dans le seul but de prendre des valises plus importantes ! et que faire de ses vrais valises non diplomatiques ?, à savoir tous ses biens exploités par une poignée de privilégiés, (ndlr: STAR, Hotel, bureau, etc…).
    Pour dire aussi que ceci nous fait sentir le brulé des années 1978 à -1981, du temps ou il a paralysé le pays par ses grèves, et qui été la cause essentielle de la création des cellules politiques du PSd aux entreprises….
    ceci étant, je dirais halte au système français (nous lâchant en ce moment historique), un moment de réflexion, voyant nos semblables de l’Atlantique au Golf, politiquement (sans plus) Israélien est la seule démocratie, puis maintenant la Turquie.
    Traçant une parallèle, pour dire système à gouvernance ministérielle Multi- partis, avec diplomatie étrangère et garantie de la démocratie comme seul rôle pour le Président, sans plus.
    A bon entendeur, et merci pour cette initiative.
    BRAHAM Jamel

    [Répondre à ce commentaire]

  • Moez Ghorbal

    Je salue cette initiative et toute autre initiative qui a pour objet de redonner de l’oxygène et de la lumière à notre pays qui est en phase de sortir d’un long tunnel très mal eclairé et sous forme d’un labyrinthe sans issue.

    Mes suggestions seront subdivisées en trois grandes parties :

    Engagements : à ajouter :

    * être à l’écoute de tout citoyen quelle que soit son appartenance et oeuvrer à encadrer les adhérents et les sympathisants aux valeurs de la tolérence, l’indépendance et de la défense des intérêts communs du pays.

    Actions Immédiates : à ajouter :

    * Annoncer trois jours de deuil national en mémoire de tous ceux qui ont sacrifié leurs vies pour que ce cauchemard disparait de notre ciel et pour que nos enfants vivent dans de meilleures conditions.
    * Identifier les sources de revenus (magasins, usines, dépôts,…) qui ont été détruites durant la révolution et accélérer le processus de reconstruction de celles-ci afin de garantir la sauvegarde des revenus des familles dépendentes.
    * Apporter notre savoir faire dans l’organisation de la collecte et de la distribution des aides aux familles nécessiteuses et qui sont au bord de la faim.

    Actions Imminentes : à ajouter :

    * Donner la plus grande priorité à toutes les actions facilitant le retour de nos élèves, étudiants, enseignants, assistants, professeurs et demander la révision immédiate des salaires du corps enseignant en Tunisie puisque ce sont eux qui éduquent nos générations actuelles et futures.

    * Réorganiser les services de l’ordre, de la police et de la sécurité et de la défense nationale de manière à améliorer leurs salaires et garantir leurs indépendances et leur loyauté absolue au pays et au drapeau national.

    * Rétablir la notoriété du secteur de la santé publique sous toutes ses formes afin d’assurer cette noble mission et la généraliser au profit des plus démunis.

    [Répondre à ce commentaire]

  • yahya

    Nous sommes tous solidaire pour la liberté et nous sommes tous disponible et prêt pour mettre la Tunisie a sa place avec tous nos efforts et compétences

    [Répondre à ce commentaire]

  • ferdaous

    je participe,et avec plaisir

    [Répondre à ce commentaire]

  • Bahri KEFI

    Ma première réaction est enthousiaste comme tous les tunisiens qui, chacun dans son coin, travaillent et peinent pour leur pays depuis longtemps. Cette initiative permet en fait de créer la synergie pour que le résultante soit significative. MAIS:
    Les composantes de la société civile, et le PaCTE en sera une parmi d’autres, étant vitales pour le développement d’une société durable, ne doit ni se substituer à l’Etat, ni vider l’Etat de sa substance et énergie. Les compétences comme toutes les catégories socioprofessionnelles ont toujours sacrifié leur vie privée au profit de la nation quelque soit le régime sous le joug duquel ils ont travaillé. Il faudra maintenir cette substance vitale en dehors des champs de batailles politiciennes et de toutes récupérations partisanes. Réinventons plutôt la TECHNOCRATIE CITOYENNE. J’adhère à condition de:

    1. construire le PaCTE dans la transparence. se déclarer. qui sont et quels sont les vrais mobiles des personnes qui sont derrière.

    2. éliminer, surtout à ce stade, toute référence à l’argent et aux collectes de bienfaisance au nom des membres adhérents. Nous en sommes encore traumatisés. Solidarité oui mais sur projet et dans la transparence. Certains vont peut être nous surprendre avec un 14-14. On en a plus besoin. on a déjà donné.

    3. Les régions oubliées, que dis-je, punies depuis l’indépendance veulent du développement et non de l’aumône (ezzaket). Il doit y avoir une clause spéciale pour la concentration des efforts du PaCTE pour offrir un modèle de développement pour les régions réhabilitées. Une discrimination économique positive doit être proclamée. C’est trop flagrant et très urgent.

    4. Définir ce que c’est une compétence au sens du PaCTE. J’en donne une.
    c’est ”une personne ou un groupe de personnes qui apporte, SOUVENT GRATUITEMENT, une solution compétitive et faisable au profit du développement du bien être du citoyen tunisien” qui est en général fondée sur une culture et/ou maîtrise scientifique et technique au dessus de la moyenne nationale.

    Sous réserve de ces points, On y va.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Rania

    J’adhère..C’est une bonne initiative et je suis disponible pour le développement de notre joli pays..Vivement la nouvelle Tunisie.

    Cette révolution nous a montré qu’on a des jeunes intellectuels cultivés et que tous les tunisiens sont vraiment des hommes et des femmes responsables, ouverts et pour la démocratie en toute généralité: politiquement, socialement. La liberté d’expression va nous montrer tous la vérité qu’on cherche..On est compétent et on savent gérer notre situation interne et externe sans intervention.. le sentiment de solidarité a été accentué lors de cette révolution de jasmin ainsi que la sensation de fierté d’être tunisien(ne)..
    Il faut rétablir, travailler et reconstruire notre belle TUNISIE..
    Pas d’individualisme ,pas de régionalisme, pas d’extrémiste On a tous les mêmes droits et on doit tous assumer nes devoirs..

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hassen BEN CHEIKH

    Bien sur que je ne peux qu’adhérer.
    J’invite cependant tout le monde à être le plus raisonnable que possible pour que l’on ne dise pas que nous ne sommes pas dignes de notre acquis. Préservons le il est très précieux. Les comportements non raisonnables ne peuvent que nuire à cette marche populaire qu’aucun ni personne n’a le droit de mettre à son compte ni de pousser à l’extrémisme ni à droite ni à gauche. C’est à nous tous sans exclusion aucune que revient la tâche de mettre notre acquis au profit de notre population. Je suis certain que plus aucun ni personne ne peut nous faire revenir à ce qui se passait avant. Je suis certain que nous allons vers un avenir meilleur mais il faut humblement supporter les difficultés et les contraintes engendrées par ces évènements bénéfiques. CALMONS nous dans ce climat de liberté, SACHONS de ne pas EMPÊCHER que l’autre qui n’est pas d’accord avec nous d’être lui aussi LIBRE.
    Initiative louable, merci à ceux qui l’on instaurer.
    Hassen BEN CHEIKH

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.aplico-tn.com Moncef MAALEL

    La démocratie et la liberté d’expression finiront par mettre à nu, isoler, marginaliser voir éliminer tout extrémisme
    Cequi me dérange dans le paragraphe:
    “Garantir une totale liberté responsable tout en luttant contre tout courant extrémiste”.
    C’est sa deuxième partie : “tout en luttant contre tout courant extrémiste”
    L’extrémisme étant relatif j’ai peur que le pouvoir aura l’alibi d’éliminer toute tendance différente. Une position différente de la sienne peut être totalement opposée donc se trouve à l’extrême et ainsi son vis à vis est un extrémiste
    Je suis contre toute exclusion, qui tendra vers l’élimination de tout ce qui est différent et prêchera pour la solution unique, la tendance unique et ainsi le dérigeant unique
    La démocratie donc le citoyen tunisien (par le vote réel) choisira les responsables ayant l’approche appropriée pour gérer les affaires des tunisiens

    [Répondre à ce commentaire]

  • imen

    vive la tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed-Ali JEBALI

    Quelques idée sur le sujet:

    -Faire appel au compétences tunisiennes à l’étranger pour participer à la construction de notre pays, les soutenir et mettre à leur disposition les bons réseaux.
    -Collecte de fonds adressés aux classes démunies et aux petits commerces endommagés
    -Installer un climat de confiance à l’échelle national et international par l’encadrement de notre communication. La credibilisation de nos médias jouera un rôle important dans cette action sur le long terme. Sur le court terme l’objectif est de faire face aux parasites et comploteurs qui circulent de fausses informations.
    -Le citoyen tunisien doit amener un œil critique aux différentes parties politiques, challenger tous les candidats, analyser et décrypter leurs messages et exclure tous les opportunistes.
    Ceci nécessite une culture politique et une culture de démocratie que nous devons acquérir et renforcer. Seul le citoyen est garant de la démocratie…

    Dans un sens plus large que le pacte et toujours dans l’idée de donner les moyens a toutes les parties participantes à la vie politique pour élever le niveau et exercer un contrôle constructif sur le gouvernement:
    -Prioriser la mise a niveau des médias et la presse. Ces composants seront le garant d’une information fiable, objective et transparente surtout en ce qui concerne les prochaines élections.
    -Prioriser la révision de l’appareil de justice tunisienne en procédant à la changement de quelques lois restrictifs et le renforcement de la positions des juges (il faut enlever quelques uns aussi).

    [Répondre à ce commentaire]

  • rim
  • Ahmed Ben Aissa

    comme dab beaucoup sombrent dans le flou total et la contradiction, l`initiative est bonne mais n`oublions pas que notre vision des choses afin d`etre legitime et constructive doit partir du fait que nous sommes des ingenieurs ou/et expert comme le nom du groupe le temoigne alors ne nous enflammons pas et restons dans notre domaine de competence .
    a mon avis et avant tout il faut definir notre statut: un groupe, une association, un syndicat…comme ca on peut voir mieux ce qui est de notre pouvoir de faire.
    je vais commencer par commenter les points du PACTE
    1. d`abord l`introduction: l`objectif est definit: “preserver les acquis de la revolution“, on n`a encore rien acquit ce qui rend ce pacte insense
    2. le 1er point: “Apporter ma compétence et mon expérience au service des intérêts de la Tunisie“ j`ai rien compris de ce point:
    – vous vouliez que les gens travaillent gratuitement? ou vous parlez d`aider avec des idees et des suggestions, si c`est le cas il faut demander a l`etat de nous permettre qu`on puisse le faire via un organisme
    3. le 2eme point “Contribuer à garantir une vie décente à chaque citoyen tunisien“, j`ai hate de savoir comment, on se prend pour l`etat mnt!?
    4. le 3eme point“Être intègre, servir l’intérêt national, lutter contre la corruption et le culte de la personnalité“. c`est un engagement moral et je vois l`utilite de cet engagement envers le gouvernement et concernat la lutte contre la corruption ca devrait etre l`engagement de l`etat,non?!
    5. le 4eme point “Garantir une totale liberté responsable tout en luttant contre tout courant extrémiste.“ ou lala, on se prend pour les etats unis maintenant. l`extremisme est relatif et et s`il existe vraiment ,dans un pays libre chacun doit s`exprimer. Ne le votez pas c`est tout
    6. “Respecter la démocratie dans la Tunisie Moderne et le pluralisme de son paysage politique.“ c`est le role de l`etat, l`opposition et les syndicats et les associations, il faut definir notre statut d`abord
    7. “Soutenir les démarches participatives pour une meilleure représentativité de la société civile.“ c`est encore le role de l`etat en particulier le ministere de la culture

    Bref, apparement on ne sait pas ce qu`on veut,
    priere m`eclairer si je me suis totalement fausser du chemin car a mon avis notre contribution dependra de notre statut ensuite reagir en depend.

    [Répondre à ce commentaire]

  • إلياس حواس

    بالطّبع لا أستطيع إلاّ أن أنضم, نحن في خدمة تونس و التّونسيين

    [Répondre à ce commentaire]

  • Younès BOUAZRA

    للوصول إلى شاطئ الأمان لثورة تونس
    19 جانفي 2011
    أولا: إن الإمكانيات الذهنية و المادية للشعب التونسي بكل مكوناته الاجتماعية و السياسية و المؤسساتية و العمرية قادرة على تجاوز كل العقبات في وقت قياسي.
    ثانيا: وضع جدول لكل العمليات و الإجراءات الواجب إتباعها من طرف كل الفاعلين في الشأن السياسي.
    ثالثا: إبداء الرأي من الآن و بصفة مفصلة و عملية في ما يمكن مراجعته في الدستور و حسب ما أرى فإن المراجعة تمس الفصول التالية
    الفصل1: انطلاقا من مبدأ حرية المعتقد وجب إضفاء صفة اللائكية بحذف “الإسلام دينها”
    الفصل19: اعتماد مبدأ الانتخاب لعضوية مجلس المستشارين و التخلي عن مبدأ الانتماءات المهنية للترشح
    الفصل27: حذف الفقرة الثانية إذ يجب رفع الحصانة عن كل شخص متلبس بجريمة
    الفصل28:الفقرة الثانية: حذف مبدأ الأولوية لرئيس لجمهورية و تعويضها بمبدأ الأولوية التي تقرها اللجان المختصة إلا في صورة المس من أمن البلاد
    الفصل28:الفقرة الثالثة: انطلاقا من مبدأ التساوي بين السلطتين التشريعية و التنفيذية وجب إقرار مبدأ التوازن المالي عند عرض مشاريع القوانين بصفة عامة و بقطع النظر عن صفة عارض المشروع
    الفصل28:الفقرة الخامسة: إبقاء مبدأ التفويض في صورة المساس بالأمن الترابي للبلاد
    الفصل38: تعويضه بـ: رئيس الجمهورية هو رئيس كل التونسيين لا ينتمي لأي تنظيم سياسي أو نقابي طوال مدة اضطلاعه لمهامه الرئاسية
    الفصل39:الفقرة الثالثة: ضمانا لمبدأ التداول على الحكم من طرف الأشخاص وجب تعويضها بـ: لا يجوز لأي شخص تتوفر فيه شروط الترشح أن يكون رئيسا لأكثر من فترتين متتاليتين أم لا
    الفصل40:الفقرة الأولى: 1)حذف الانتساب الديني و 2)الاكتفاء بالجنسية للمترشح و لوالديه بدون انقطاع
    الفصل40:الفقرة الثانية: تحديد السن القصوى لخمسة و ستين و لا لسبعين
    الفصل41:الفقرة الثانية: تعويضها بـ: يتمتع رئيس الجمهورية أثناء ممارسة مهامه بحصانة قضائية وقتية إلى حين إتمام الفترة المعنية و لا يجوز له الترشح مرة ثانية ما لم تقل العدالة كلمتها الأخيرة سواء خلال الفترة أو بعدها. إلا أنه في صورة قيامه بإجرام ثابت يعلن المجلس الدستوري عن شغور دستوري تنطبق بعده النصوص ذات الغرض
    الفصل56:الفقرة الثانية: إتمام هذه الفقرة بالجملة التالية: على أن لا يتجاوز هذا التعذر مدة ستين (60) يوما حينها يقر المجلس الدستوري شغورا تنطبق عليه النصوص ذات الغرض
    الفصل57:الفقرة الأولى: الجملة الأولى: إتمامها بـ: “أو لأية وضعية أخرى تأتى في مختلف فصول هذا الدستور و يقرها المجلس الدستوري”
    الفصل57:الفقرة الأخيرة: إدماج الجملة التالية بين “مجلس النواب” و “و يدعو لانتخابات تشربعية”: “و في مدة لا تتجاوز المائة و ثمانين (180) يوما
    الفصل57:الفقرة الأخيرة: حذف “سابقة لأوانها.الإمضاء: يونس بووزرة – أستاذ جامعي

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fida ALjounaidi

    Bonjour à tous

    Bonne initiative!
    J’adhère.
    Maintenant, comme j’ai lu dans quelques commentaires, il faut du concret.
    Par quoi dois-t-on commencer?
    Comment s’organiser?
    Des idées?
    On se réunit par région?
    Comment pour organiser les actions immédiates?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hajer Benzarti

    salémou 3leikom
    Je suis fier de vous tous les Tunisiens;
    J’ai cherché pendant ces derniers jours dans mon entourage des idées mais malheureusement tous étais entrain de parler du passé alors qu’il faut réfléchir au future de notre pays. je vais essayer de ma part de donner des idées le plutôt que possible. BRAVO

    [Répondre à ce commentaire]

  • Rebai Houssem

    j’adhère et je m’engage
    لدي بعظ الاقتراحات
    1-فتح حساب جاري للتبرعات من اجل ترميم واصلاح التخريب الذي وقع موءخرا من العصابات
    2-يوم الاحد نجند انفسنا للقيام بئعمال للمصلحة العامة
    3-اقامة موقع واب فيه غرف متنوعة للاقتراحات و مشاركة في مواظيع تخص بلادنا و مستقبلنا و مشاغلنا و قضيانا المتنوعة
    و ربي معانا ويوفقنا
    تعيش تونس الحرة

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.sfaxonline.com Chokri Yaich

    Comment sortir de la crise:
    http://www.sfaxonline.com/sfax-idees/sfax-opinions/1656-tunisie-comment-sortir-de-la-crise

    Je voudrai vous dire que jamais la Tunisie n’a été aussi unie.. L’ancienne dictature a tout fait pour nous séparer, c’est ce qu’on appelle le régionalisme d’Etat..

    Vive la Tunisie en un seul bloc, solide, unie, développé et prospère..
    Pr. Chokri Yaich

    [Répondre à ce commentaire]

  • abdennaceur

    La Tunisie est un état arabe laïque
    Nous démodons la parité homme femme dans toutes les institutions: gouvernement, assemble, association etc

    Il faut chercher d’autres lois pour garantir la démocratie et la liberté des peuple comme les lois Française, USA, suédoise, israélien etc

    [Répondre à ce commentaire]

  • Yassine Bouteraa

    Une très bonne initiative,

    Aujourd’hui, la collabaration des efforts de nos compétences honnetes est la solution.
    Reconstruire notre admirable pays est notre objectif.
    Avancer, aller effectivement vers le monde développé, sera notre but.
    Soyez optimiste (financière), c’est vrai qu’ils ont volé nos biens, mais en contre partie on a gangné pratiquement tous nos infrastructures que le clan voleur a pillé, de l’automobile, banques, les médias, airlines, hoteleries, agriculture, …(en faite ils n’ont rien laissé),…
    Sans oublier que cette révole a libérer (inchallah) la branche exécutive et le pouvoir judiciare.

    Je vais proposé une idée dans mon domaine,
    Pour l’enseignement supérieure, il faut bien revoir la formation d’ingénieur. On doit avouer que l’ingénieur est notre principal atout. Développer des compétences en ingénierie, emmene automatiquement à développer technologiquement le pays, améliorer l’infrastructure et créer plus d’occasions d’emboche…
    Comment améliorer notre produit (ingénieur)?
    Alors, il faut bien revoir le matériel disponible dans les écoles d’ingénieurs ( si démodé), s’il existe. Par contre, nous remarquons une infrastructure (surtout coté materiel) très développé dans les centres de formation, comme ci l’orientation de la politique est vers créer des compétences d’exécution :des mains d’oeuvres (pour les entreprises étrangères ). Je ne suis pas contre des centres de formation bien équipés, mais j’encourage la priorité des écoles d’ingénieurs. Par contre, j’encourage bien que l’école d’ingénieurs, concoit et développe des maquettes, des machines industriels, des équipement en géneral pour les centres de formations et les autres établissement supérieures et secondaires………………………
    Sincèrement, j’ai beaucoup d’idées et des choses à dire et à proposer.
    A la prochaine

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ghada

    J’adhère,
    Je veux que la liberté d’expression soit réelle, on la voit pas réellement surtout dans nos Médias. On cherche toujours les vérités du facebook, ça doit plus continuer.
    Le peuple, tout le peuple doit participer dans le choix de la structure politique et dans le partage des richesses, surtout le Sud et les régions de l’intérieur de la Tunisie qui ont tellement souffert de la marginalisme et du régionalisme, on est touuus des tunisiens vaut mieux ne plus entendre tu es d’où????? Je suis tunisienne et fière de l’être peut n’importe mon origine.
    Autre chose, la révolution doit toucher système d’éducation en Tunisie. Tu as de l’argent ton enfant réussira ses examens! et le pauvre qu’est ce qu’il fait??
    il faut revoir cette habitude d’étude privé, un enfant de 6 ans doit faire des études privés??, ça doit plus continuer!!
    Il faut réintégrer les concours du 6ème année primaire ou bien du 9ième.
    Éliminer le 25% du Bac.
    Protéger les enseignants.
    Le domaine de recherche scientifique est à revoir. Pour ne pas avoir des maux de tête l’ancien gouvernement permet à tous le monde de faire un mastère de recherche, tous le monde passe vers un doctorat?? et après?? tu demandes quelques choses pour tes recherches la réponse est: vous êtes nombreux, on peut pas vous donnez tous!!!
    Un point d’interrogation sur les concours d’assistanat, de résidanat et de capes sur quel critère le ministère recrute?? on veut plus entendre le mot piston dans les concours!!on a marre de ça!!
    On veut réduire les restrictions sur la création d’association non lucratives
    le chemin est long..on doit être tous unis pour le bien de notre Tunisie
    Merci

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    ghada,
    oui, il est urgent de revoir notre éducation, car sans éducation, pas d’éveil, et donc endoctrinement, manipulation, et tout ce qui s’ensuit.
    En tant qu’enseignante, je suis choquée et offensée des cours particuliers qui commencent même à 6 ans et qui vont durer jusqu’au supérieur maintenant. Si il existe des cours particuliers (qui sont d’ailleurs loin d’être particulier vu le nombre excessif des élèves regroupés par 10, 15 ou plus !), cela veut dire qu’il existe des lacunes au niveau de l’enseignement, car en sortant du cours, un élève est censé avoir assimilé la leçon. Il faut arrêter la course à l’étude, c’est une véritable contagion et psychose ! Posons-nous les vrais questions : pourquoi notre enfant a de mauvaises notes ? Fait-il ses devoirs tout seul ? Sait-il seulement les faire, lui a-t-on appris ? combien de temps passe-t-il devant la télé et l’internet ? quel discours entend-il ( car apparemment on peut réussir même en n’ayant pas la moyenne, donc pourquoi se donner du mal à étudier convenablement ?) ? quel est le niveau des enseignants ? sont-ils correctement contrôlés ? S’absentent-ils (profs et apprenants) ? Y a-t-il des problèmes à la maison ? … la liste est bien longue, à chacun d’essayer de comprendre les vrais causes des difficultés et de l’échec de nos enfants. Ne tombons pas dans le chantage de la “rachwa”: je donnes des cours particuliers à ton enfant moyennant x dinars, je lui garantis son passage de classe même s’il ne comprend rien (ou plutôt ne veut rien comprendre car papa va payer) à la leçon.
    D’autre part, il est plus que bénéfique de rétablir le concours de 9ème obligatoire; il faut bien faire une sélection et habituer l’élève aux concours.
    Concernant les concours capes, assistanat et autres, oui, il est grand temps d’instaurer plus de transparence et de ne plus autoriser les mêmes personnes du jury à se présenter plus de 3 ans.
    L’enseignement supérieur suit aujourd’hui la loi de la jungle: ce sont toujours les mêmes personnes qui font leur loi et l’imposent. Il faut absolument que tous les enseignants (même vacataires et contractuels) aient leur mot à dire… puisqu’ils sont justement sur le terrain ! Le directeur de chaque établissement doit faire participer tous les enseignants en les informant de toutes les circulaires, et chaque projet adopté (exemple: proposition d’examen de concours national, révision des programmes…) doit inclure obligatoirement des représentants de chaque institution

    [Répondre à ce commentaire]

  • Yassine Bouteraa

    Une très bonne initiative,
    Aujourd’hui, la collaboration des efforts de nos compétences honnêtes est la solution.
    Reconstruire notre admirable pays est notre objectif.
    Avancer, aller effectivement vers le monde développé, sera notre but.
    Soyez optimiste (financière), c’est vrai qu’ils ont volé nos biens, mais en contre partie on a gagné pratiquement tous nos infrastructures que le clan voleur a pillé, de l’automobile, banques, les médias, Airlines, hôtelleries, agriculture, …(en faite ils n’ont rien laissé),…
    Sans oublier que cette révolte a libéré (inchallah) la branche exécutive et le pouvoir judicaire.
    Je vais proposé une idée dans mon domaine,
    Pour l’enseignement supérieure, il faut bien revoir la formation d’ingénieur. On doit avouer que l’ingénieur est notre principal atout. Développer des compétences en ingénierie, emmène automatiquement à développer technologiquement le pays, améliorer l’infrastructure et créer plus d’occasions d’embauche…
    Comment améliorer notre produit (ingénieur)?
    Alors, il faut bien revoir le matériel disponible dans les écoles d’ingénieurs (si démodé), s’il existe. Par contre, nous remarquons une infrastructure (surtout coté matériel) très développé dans les centres de formation, comme ci l’orientation de la politique est vers créer des compétences d’exécution : des mains d’œuvres (pour les entreprises étrangères). Je ne suis pas contre des centres de formation bien équipés, mais j’encourage la priorité des écoles d’ingénieurs. Par contre, j’encourage bien que l’école d’ingénieurs, conçoit et développe des maquettes, des machines industrielles, des équipements en général pour les centres de formations et les autres établissements supérieurs et secondaires………………………
    Sincèrement, j’ai beaucoup d’idées et des choses à dire et à proposer.
    A la prochaine

    [Répondre à ce commentaire]

  • hassen

    bonjour wa essalamou alikom
    je suis partisans avec vous
    tout en restant étonné par les propositions d’éliminer le terme الاسلام دينها de constitution
    et je vois bien que la majorité aura le même opinion
    autre chose, je propose la création d’une partie modérer qui collectera tout les gents qui
    sont un peut comme moi :
    c’est à dire ils hésitent quelle partie doivent choisir tout en ayant un vrai envi de changer
    et de reconstruire aussi vite et aussi bien notre chère Tunisie

    wa essalamou alikom

    [Répondre à ce commentaire]

  • Rached Tourki

    Essalamou Aleikom !
    Revoir la constitution en temps opportun, j’espère qu’il y aura des élections législatives, les Tunisiens auront tout le loisir de se prononcer sur l’article 1 de la constitution : Etat islamique ou laïque. Actuellement notre pays continue à brûler (au moment où j’écris ces mots, j’entend les tirs de balles dans mon quartier). De grâce ne pas rajouter de l’huile sur le feu mais essayer plutôt de l’éteindre par des mesures concrètes, en plus de celles proposées par les intervenants, telles que :
    -L’établissement d’impôts équitables, y compris pour les professions libérales, et le contrôle de leur paiement.
    -Venir en aide aux plus démunis par le renforcement des actions de solidarité ou de Zakat (droit des pauvres sur une part de l’avoir des riches, ce n’est pas une charité facultative).
    -Encourager le bénévolat et le travail associatif surtout dans les domaines de l’éducation et de la santé
    -Développer la formation en alternance et consolider la coopération Université- Industrie afin de former des techniciens et ingénieurs opérationnels
    -La prospection systématique d’emplois par le biais des associations des anciens élèves d’Ecoles d’ingénieurs.
    -Des mesures d’incitation à l’embauche pour les industriels
    -Simplifier sur le plan administratif la création d’associations, de sociétés, etc….En Turquie, il suffirait d’un mail pour rendre effective une telle création !
    -Organiser des « think-tank » des compétences tunisiennes sur des sites spécialisés dans les domaines stratégiques : Education et programmes, Formation professionnelle et marché du travail, Environnement et santé, etc….
    Enfin « the last not the least » il s’agit d’écrire une nouvelle page de notre histoire et de rompre avec les anciennes pratiques en évitant tout climat d’exclusion ou de règlement de comptes !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Arous Ali

    J’adhère et je vous remercie pour l’initiative, je vous présente mon opinion sur la situation actuelle que j’ai diffusée sur FB:

    1) Le bureau de l’UGTT ne devrait jamais faire partie du gouvernement (ou se faire représenter) car c’est lui le garant de la démocratie (force opposée nécessaire à l’équilibre), si elle fait partie du gouvernement, qui va défendre les intérêts des travailleurs? Il vaut mieux faire comme Tarek Ben Ammar qui a déclaré qu’il sera toujours là pour veiller à l’application de la démocratie.

    2) Le système de gouvernance par les partis est très dangereux, ils sont en général opportunistes et celui qui commence à avoir la puissance ne s’arrêtera plus et dans moins de 10 ans on fera machine arrière. Il y a lieu de s’orienter vers les indépendants dont les compétences sont certains pour former le gouvernement. Aucun parti ne doit comporter plus d’un représentant ou carrément opter pour le système parlementaire.

    3) Il est impératif de dissocier l’activité politique de la religion, aucun parti se basant sur la religion ne doit être reconnu car la religion est pour tous les Tunisiens et personne ne doit se l’approprier et encore moins l’utiliser pour ses fins personnelles.

    4) Il faut dissocier les partis, les médias, l’UGTT et le ministère de la justice du gouvernement, ils devront assurer le rôle du vaillant garant de la démocratie.

    5) La chambre des députés devraient créer une commission permanente qui contrôle d’une façon continue les dépenses publiques pour éviter de retomber dans l’abus.

    6) Le RCD devrait céder tous ses biens et considérer que toutes les anciennes cartes sont nulles et recommencer de nouveau comme le dernier parti qui vient d’être reconnu. Comme on est dans une démocratie, il n’y a pas lieu de l’écarter et ses adeptes pourraient changer sa dénomination.

    7) Le peuple ne doit plus avoir peur d’être trompé car la rue est là et on a appris à y descendre quand il le faut et personne ne peut plus changer ça, toutefois pour être représentatif, il faut qu’il y ait un mouvement dans les villes les plus importantes et avec un nombre consistant.

    8) Le peuple Tunisien a fait preuve de civisme et d’instruction lors de cette première étape, il lui faut maintenant concrétiser ses nouveaux acquis et instaurer une parfaite démocratie pour forcer l’admiration du reste du monde.

    9) Il faut constituer rapidement des caisses pour la collecte des dons en faveur des familles des martyres et des usines brulées. Les banques sont aussi appelées à accorder immédiatement des prêts sans intérêts en faveur de ces victimes.

    10) La place d’Afrique devrait devenir la place de la démocratie et à la place de la montre sera érigé un monument représentant Bouazizi, les martyres et la bravoure de l’armée.

    [Répondre à ce commentaire]

  • هاجر التومي

    السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
    بالطبع لا يمكنني التخلي عن المشاركة في تنمية بلادي وكل ما أريد قوله
    أن يساهم كل شخص في تطوير بلاده كل من موقعه و عمله
    أن نبتعد عن العنصرية و لا أنظر لغيري إلا على أنه تونسي
    و شكرا

    [Répondre à ce commentaire]

    SAMI DADI Reply:

    هل انت مع تكوين جمعية للمثقفين والباحثين والاكاديميين تتناول قضايا الوطن من بين ايدي الساسة متشارك في صنع القرار؟

    [Répondre à ce commentaire]

  • Lamiss

    تحيّة السّلام تُقال و ليس هنالك أحلى من تحيّة الإسلام و السّلام
    كُلّي لِوطني الحبيب و إعادة بنائه :)
    أستغرب فقط رغبة البعض ـ مسلما كان أو لم يكن ـ في حذف عبارة “الإسلام دينها” علما و أنّ تاريخنا يشهد بأنّها كانت إنطلاقة للإسلام في إفريقيا و بأنّ 99% من مواطنيها الأحرار مسلمون.
    أريد أن أدعو خلال هذه الفترة إلى المزيد من الحوار و محاولة الفهم الصحيح للأوضاع خاصّة السياسيّة في بلادنا.
    وفّقنا الله :)
    لميس

    [Répondre à ce commentaire]

    samia Reply:

    Certe on est des musulmans, mais ici on parle de politique et d’économie. Ce n’est pas la meme chose. On peut peut etre dans le pole education travailler plus sur l”education religieuse.

    [Répondre à ce commentaire]

    Jean-Loup Msika Reply:

    Attention,
    Tous les tunisiens ne sont pas musulmans.
    Ne pas oublier, SVP

    [Répondre à ce commentaire]

  • Maalel Nader
  • BRAHAM Jamel

    BRAHAM Jamel

    Juste pour dire qu’à la lecture des interventions des adhérents au Pacte, je constate qu’en dehors de la diversité et richesse des idées, que je respecte, salue et encourage, presque tous les intervenants émettent des points de vues ou visions sans même s’attarder à lecture des autres, pour ne pas dire même pas, j’extrapole peut être, mais c’est ma première conclusion, tu me diras peut être que ce n’est un Forum, dès lors, il serait comme même très intéressant de rajouter un formulaire à remplir par chaque intervenant, regroupant un ensemble d’informations partagées en 03 violets :

    1. Informations concernant l’adhérant : Age, état civil, profession, localité, etc.
    2. Actions immédiates : accepter ou non le gouvernement de coalition, dissolution du parlement, dissoudre le RCD ou pas, enquête sur le biens du RCD et UGTT, etc..
    3. Vision et pas vers la démocratie : système présidentiel ou parlementaire, durée, constitution, etc..

    Ceci permettra plus facilement de cibler le souhait et vision de l’intervenant et ne pas le laisser parler dans l’absolu et chercher ses mots pour s’expliquer d’une part, et collecter des chiffres statistiques, ce qui donnera une légitimité tangible à la demande que ce Pacte auprès des personnes chargées par la révision de la constitution, ou des forces politiques régnantes, opposition, etc.

    Bien cordialement
    BRAHAM Jamel

    [Répondre à ce commentaire]

  • Zied Driss

    No, for the conflict … Yes, for the Peace… Together, to construct our Tunisia country…

    …. العزيزة تونس بناء أجل من معا … للتسامح نعم … للعنف لا

    Zied Driss

    [Répondre à ce commentaire]

  • Rached Tourki

    En réponse à certains commentaires et afin d’éviter toute polémique, il conviendrait tout d’abord d’expliquer la différence entre la laïcité et l’islam, car j’ai peur que ces deux concepts très riches et chargés d’histoire n’aient pas le même sens pour tout le monde. La laïcité est fondée sur la séparation des Eglises et de l’Etat, elle a essentiellement concernée la religion chrétienne (par exemple loi française de 1905 dirigée contre l’Eglise catholique). Par contre l’islam est pour moi beaucoup plus qu’une religion au sens strict (avec son corollaire, il n’y a point de contrainte en matière de religion), il concerne également la vie économique, politique, etc… A l’époque coloniale, la France n’avait pas essayé de nous imposer la laïcité car le peuple tunisien était trop attaché à l’islam, il y a puisé sa force pour se débarrasser du Protectorat. Ce n’est qu’avec l’avènement du régime de Bourguiba qu’une certaine laïcité nous a été imposée de fait, en contradiction avec l’article 1 de la constitution qui stipule que l’islam est religion d’Etat. Mais le peuple tunisien continue à se référer à son identité arabo-islamique, même si elle a été officiellement reléguée à l’arrière plan durant un demi-siècle.

    [Répondre à ce commentaire]

    samia Reply:

    C’est ta compréhension de la Laicité. La démocratie ou la Laicité est universel. 9a n’appartient pas uniquement aux francais ni aux crétiens.

    Le cristianisme, le judaisme oul’islam sont toutes des relegions et pratiques exercés envers ton dieu.

    La politique Décmocratique ou autre est une pratique exercés pour servir ton peuple.

    on est des musulmans certe mais on a su évoluer et séparer ces deux pratiques afin d’évoluer.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Nizar AYED

    J’adhère à cette initiative.
    J’aurais juste souhaité avoir la possibilité d’accéder à mes infos pour les modifier en cas de changement et surtout de pouvoir me retirer si jamais je le décide.
    Merci pour cette initiative.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    Nizar, ceci sera fait.
    Nous comptons déclarer légalement cet organisme indépendant et respecter les lois en vigueur.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed OUMEZZINE

    Bonjour à tous
    De ma part, ceux qui rajoutent de l’huile sur le feu pour bruler notre Tunisie sont les gens du RCD, pour éteindre ce feu, il faut que ses gens quittent le gouvernement et vous verrez bien le résultat. Sans ça, on verra les étudiants et les lycéens qu’est ce qu’ils vont faire. Je lance un appel aux gens du RCD qu’ils quittent le gouvernement et s’ils ont confiance ils retourneront par les urnes. SVP sovey la Tunisie par vos démissions.

    [Répondre à ce commentaire]

  • DOGUI Mohamed

    - PaCTE: excellente appellation
    - Les opinions varient et sont subjectives
    - Les faits concrets sont plus parlants
    - Je m’engage à faire don d’une semaine de travail au bénéfice des familles de nos martyres.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Khaoula

    Je pense que nous devons passer immédiatement à des actes concrètes et écarter surtout tout type de haine :) Je propose d’étudier surtout les programmes proposés à l’enseignement secondaire et universitaire ça doit être plus ciblés et plus intéressants et pourquoi pas proposer des formations de tout type surtout pour les chômeurs car n’oublions pas qu’à l’origine c’était une révolution de jeunes :)
    Je propose aussi qu’il faut encadrer les jeunes politiquement.
    Bravo ça nous donne du baume au cœur de voir une telle tentative pour la construction d’une Tunisie libre.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fedi

    J’adhère…

    Je pense qu’il y’a plusieurs actions à mettre en place. C’est pourquoi je propose que nous constituons des groupes de travail par typologie (Démocratie, Education, relance économique…)

    Chaque groupe collectera les différentes idées possibles et assurera de la mise en place…

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sadok ZEMNI

    renforcer et améliorer les structures et programmes d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

    [Répondre à ce commentaire]

  • Pr. Mohamed Maaalej

    Excellente idée et j’y adhère, cependant de petites remarques :
    - Le texte mérite d’être amélioré aussi bien sur le plan de la forme que celui du style;
    - Exprimer notre grande admiration aux jeunes qui ont pu réaliser en si peu de temps une révolution merveilleuse en si peu de temps et oeuvrer pour concrétiser les valeus de démocratie, de liberté et de justice.
    - oeuvrer pour protéger cette révolution de toute récupération possible d’extrémites de toute nature.
    - rentrer le plus rapidement possible dans l’ordre: reprise des cours, de travail pour sauver notre économie tout en restant vigilant à tout détournement des objectifs de la révolution

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    Si Mohamed, pourvez vous svp diffuser le PaCTE autour de vous ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ons Nak

    Oui cette initiave est en accord avec ce que nous avions espéré jusqu’à présent. Elle traduit des rêves que nous n’osions pas rêver ! Merci à ceux qui étaient sur le pied de guerre depuis le 14 janvier pour mettre cette machine en marche !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Walid Amor

    Bonjour,
    Excellente initiative, mais il faudrait créer un forum d’échange d’idées je pense. Ca serait très intéressant.
    Je pense que le changement politique aura lieu petit à petit, mais ce que j’espère vraiment c’est un changement de façon d’agir :
    -plus de “ahla bik, asma3, bras weldik a9dhili, mesta3jel”
    -plus de “ta3rafchi chkoun fel wzara? weldi khthé el bac w ba3thouh l jandouba”
    -un geste sympa quand on trouve la queue devant un bureau de poste ou même un épicier (en arrêtant de tendre la main comme un malade au dessus de tout le monde)
    -un sourire du personne quand on rentre dans une administration
    -un geste de civisme quand on n’a plus de cigarettes dans un paquet de cigarettes ou quand on trouve un papier dans la poche ou quand on a terminé le paquet de chewing-gum

    Je sais que ces idées sont à venir dans l’avenir, mais en y pensant maintenant, on pourrait les emmener avec nous à bord du train du vrai changement.

    A une Tunisie nouvelle, à une vie meilleure.

    [Répondre à ce commentaire]

  • samia

    Certes on a des urgences économiques mais je trouve qu’aujourd’hui c’est plusque nécéssaire de s’occuper de la politique.

    La situation nous échappe.Beaucoup de fausses informations tuent l’informations!!!! pas confiance aux informations=Nous sommes baillonés.

    Si on analyse ce qui s’est passé depuis la révoltion et jusqu’à aujourd’hui , nous pouvons dire qu’il y’a beaucoup de contradictions , de magouilles rien n’est clair. (RCD, miices , US, islamistes UGTT, hanabaal……….) la liste est longue !!!

    Je n’ai plus confiance en personne ni aux informations qui circulent ni au gouvernement ou l’opposition actuel.

    ceci est grave mais ce n’est pas le plus important. n’éloignons nous pas de notre but finale des élections démocratique et sauver l’économie.

    surveillons ce qui se passe demandons des comptes mais surtout travillons pour les prochaines éléctions c’est ce qui compte.

    Peut importe les magouilles qu’ils utilisent pour sauver leur peau. peut importe les fausses informations pour disperser les gens ( le peuple)

    Il faut se concentrer sur notre but finale pour y arriver. Je demande alors aux nouveaux leaders et les compétentes et qui veulent servir leur pays de se monterer

    Le peuple a besoin d’un nouveau et un vrai Leader qui n’a pas de relation avec le passé de la sombre Tunisie.

    Les projets économiques qu’on essaye de mettre enplace ne peuvent avboutir avec les instabilités politiques actuelles.

    Je n’apelle pas à stopper le travail sur ces projets mais je considère que le projet plitique est plusque nécéssaire.

    Samia

    [Répondre à ce commentaire]

  • AMF

    Bonjour

    Merci pour cette très bonne initiative, mais effectivement j’aurais aussi préféré que ca soit rédigé en arabe, langue officielle de la tunisie et des tunisiens.

    Si vous avez besoin d’aide pour rédiger/écrire en arabe je peux me porter volontaire.

    Pour écrire en arabe sur des claviers européens vous pouvez utiliser l’éditeur Yamli.com qui est très intuitif et facile d’utilisation.

    Cdlt

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    La traduction en arabe est en cours de mise a jour.
    Nous partageons cet impératif.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amine

    Bonjour

    Tout d’abord, merci pour votre initiative.
    Je m’exprime en français la langue de l’article. Mais je me joins aux compatriotes qui suggèrent de traduire le manifeste en arabe (ne serait-ce que pour la communication et la visibilité du groupe).

    Maintenant, je comprendrais que les échanges de travail et les discussions techniques, etc. se fassent en français (ou autre) si les participants ont l’habitude de travailler dans cette langue.

    Concrètement, je me porte aussi volontaire pour proposer une version arabe (si ce n’est pas encore fait).

    Bon courage à vous.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    Amine, le texte est en cours de traduction en arabe, en anglais, espagnol, allemand…
    Nous sommes preneurs de la traduction en arabe.

    [Répondre à ce commentaire]

    AMF Reply:

    Commencez par l’arabe, c’est déja le plus important…
    Et qu’on ne parle de “traduction en arabe”, mais plutôt d’un pacte rédigé en arabe, éventuellement traduit dans d’autres langues… Je pense que le manifeste perd beaucoup de sa portée et de sa valeur et qu’il peut aussi envoyer un mauvais message comme le suggérait Bedis Gharbi s’il n’est pas exprimé dans la langue officielle des Tunisiens (donc l’arabe).

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed Chawki ABID

    Bonjour,
    Pouvez-vous me communiquer la composition du Comité Directeur.
    Salutations.

    [Répondre à ce commentaire]

  • bedis gharbi

    Le gouvernement provisoire est totalement illegitime, moralement, democratiquement, de par la loi (les avocats integres le disent) et est le dernier rempart de l’ancien parti unique, de l’esprit des clans et des quelques familles mafieuses connues et moins connues qui s’en sont mis pleins les poches ces dernieres annees.

    2eme point, je ne comprends pas pourquoi vous parlez d’extremisme, c’est un peu hors sujet et anti-democratique. L’urgence est a l’unite pas a la division, unite contre ce qui reste de la vieille dictature.
    En plus focalisez sur ces choses la, ne peut que faire de la publicite pour les gens (les islamistes) dont vous ne partagez pas les idees (et moi aussi).

    J’ai peur aussi que, vu de la Tunisie du peuple qui souffre, ce genre de papier peut-etre percu comme une tentative de repositionnement d’une certaine elite vivant a l’etranger.

    Je n’adhere pas.

    [Répondre à ce commentaire]

  • hakim

    pourquoi déguiser un nouveau parti politique sous un faux collectif citoyen,
    aux initiateurs de ce geste, fonder votre politique et dites nous vos véritables orientations politiques sociales et économiques avant de prendre en otage les avis des compétences tunisiennes

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel [PaCTE] Reply:

    Hakim, il n’y a pas de parti politique derriere, et les personnes qui lancent cette initiative souhaitent offrir un espace politique mais NON POLITISE pour contribur a l’émergence de la Tunisie de demain, fidèle aux valeurs de la révolution et du PaCTE.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Faouzi HOSNI

    Bonjour
    Je vous remercie pour cette initiative. Les évènement que nous vivons doivent nous apporter union, prospérité et joie de vivre. Il faut que nous travaillons pour la nouvelle Tunisie. Chacun de nous doit contribuer à notre Tunisie de son domaine. En ce qui concerne mes remarques elles sont:
    - oublier la peur de dire la vérité
    - soyons franche et enlevons le caractère d’hypocrisie
    - attaquer avec courage les problèmes de ce pays. ce message est en particulier pour les responsables du pays. Un responsable ne doit pas voir que les avantages d’une responsabilité: primes, essence, voiture, voyages…les problèmes sont mis à part. ils sont toujours leur dernier souci
    - le domaine de la recherche (des points et des points d’interrogation)
    c’est un corps très malade qui a besoin d’un bon chirurgien pour couper les organes mortes. En effet les chercheurs qui travaillent dans les pôles technologiques souffrent de leur situation. Ils sont pris comme des agens administratifs qui douivent travailler de 8h à 17h. Je vous rappelle que les textes de lois qui les organise ne sont pas appliqués correctement. un chercheur est comme un artiste qui doit être libre sur toutes les échelles afin qu’il puisse avancer ces travaux de recherche.
    On s’en sert des chercheurs pour la publicité politique comme des bêtes au zoo.
    Un point d’interrogation sur les concours d’assistanat, maitre assistants, maitre de conférences…les membres de jury sont toujours les mêmes. on a marre de ça
    Les mêmes noms sont qui entrain de faire n’importe quoi sans contrôle en particulier les enseignants du RCD. On en parle pas s’il y à un conflit entre eux. les étudiants payent la facture cher. Je prends l’exemple du problème du concours 2008-2009 (spécialité Sciences de gestion) ou une grande majorité des étudiants ont été reprochés de plagia et leur dossier attendent une clarification du ministère et ceci ça fait 3 ans.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Nejla

    J’adhère!

    Avançons ensemble pour le bien de notre pays et pour l’intérêt collectif.

    J’invite tout le monde à reprendre les études et le travail afin de stimuler la croissance de notre économie.
    Cette dernière est la base de la révolution du peuple “Droit au travail et droit à la dignité”, tout en veillant sur le bon déroulement de la vie politique.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Taoufik Kossentini

    Soyons tous vigilants pour préserver les acquits du peuple et bien réfléchir avant d’agir

    [Répondre à ce commentaire]

    Mohamed Kossentini [PaCTE] Reply:

    Si Taoufik, pourvez vous svp diffuser le PaCTE autour de vous ?

    [Répondre à ce commentaire]

    TAOUFIK KOSSENTINI Reply:

    C’est déjà fait MOHAMED depuis ce matin à tous mes amis et proches

    [Répondre à ce commentaire]

  • Kamel

    j’adhère

    Pouvez-vous me communiquer la composition du Comité Directeur.
    merci

    [Répondre à ce commentaire]

  • samir AYACHI

    AGIR TOUS POUR :
    Préserver les acquis de notre CHERE LA TUNISIE. Instaurer la sécurité dans le pays.Regagner tous nos lieux de travail.Lutter contre toute sorte de corruption,d’anarchie et de désengagement.Unir les compétences tunisiennes pour un but noble :La progression de la TUNISIE.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Wissem Miled

    Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.

    Source : Citations de John Fitzgerald Kennedy – 1961

    [Répondre à ce commentaire]

  • Khaled AMRI

    Merci pour cette initiative. Quelques remarques :
    - Mettre autant en exergue l’extrémisme (sous-entendu religieux) peut être réducteur pour ce Pacte et porte à croire (à tort) que le pacte émane exclusivement d’une élite laïcisante. N’oublions pas que la laïcité a aussi ses extrémistes et le régime des 23 dernières années leur a donné un boulevard pour s’acharner contre l’identité arabo-musulmane du pays.
    - Le déclencheur de cette révolution est bel est bien la marginalisation des régions de l’intérieur du pays, marginalisation qui été déjà de mise pendant l’ère du Bourguiba suite à l’échec des Yousséfistes et qui s’est accrue lors de l’ère de Ben Ali. Le résultat est que ces régions sont marginalement représentées parmi nos élites sans parler des décideurs politiques. Mon sentiment est que ces régions ont besoin d’un acte politique et économique fort pour désamorcer une possible radicalisation et/ou désunion de nos concitoyens. En clair : des usines, des autoroutes et des technopoles pour donner un horizon aux jeunes au chômage le tout doublé d’un programme de mise à niveau des “connaissances universitaires” laminées par 23 ans de médiocrité…

    Ce Pacte doit pouvoir évoluer pour donner lieu à des actions concrètes et tangibles :
    - Etre à la disposition de la Tunisie -> action : appeler ses connaissances en Tunisie et proposer ses services et conseils à titre gracieux
    - Etre à la disposition de la Tunisie -> action : parrainer des jeunes tunisiens pour les encadrer dans leurs démarches de recherche d’emploi, de formation ou de création d’entreprises, ça inclut le contact avec ces personnes en ce compris leur consacrer quelques jours de ses congés. C’est de mon point de vue la meilleure façon de ressouder la nation et de rapprocher son Elite de la réalité de son peuple.
    - Se positionner comme garde-fou et observateur indépendant garantissant le respect de notre PaCTE citoyen -> action : des caravanes parmi nos élites doivent aller aux fins fonds de nos campagnes reculées pour prendre connaissance du manque de développement et de la misère dans lequel vivent nos concitoyens. Notre élite comprendra alors mieux ce qui amène ces jeunes à se révolter et les risques de radicalisation réels si notre pays ne dégage pas rapidement des horizons de développement pour ces contrées.

    Plus que de bonnes paroles et de beaux principes, notre pays à besoin d’actions immédiates.
    La révolution s’est faite grâce au courage de nos jeunes et à leur refus de courber l’échine face à un système qui leur ferme tous les horizons. Il est du devoir de l’Elite de notre pays de rattraper le mouvement et offrir à nos jeunes concitoyens les perspectives qu’ils méritent.
    Il en va de la stabilité du pays et de sa cohésion.

    Vive la Tunisie solidaire et unie

    [Répondre à ce commentaire]

  • Anis Masmoudi

    Sallam,
    Je suis vraiment engagé à aider mon pays.
    N’hésitez pas à me contacter.

    Bonne journée

    votre serviteur, Anis

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel Belkhiria

    J’adhère!

    Il est temps qu’on agisse pour sauver ce pays et cette révolution!
    Merci à ceux qui ont l’idée de ce pacte!

    Je propose d’organiser des caravanes de soutiens en direction des régions endommagées et cela dans le but de les aider pour résoudre les problèmes urgents et d’avoir une idée concrète sur la situation en vue de prévoir les solutions à long terme.

    Que dieu soit avec nous et protège notre Tunisie!

    [Répondre à ce commentaire]

    Sami Ben Hassine [PaCTE] Reply:

    Merci pour tous vos commentaires. Toutes vos propositions sont lues et prises en compte. Et bientôt, des groupes de travail vous seront proposés. Vous pourrez alors choisir d’en joindre un ou de créer le vôtre.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Naoufel Kraiem

    j adhère
    Il est temps qu’on agisse pour sauver ce pays et cette révolution et qu on avance ensemble pour le bien de ce pays !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed

    Hello,

    thank you for your initiative. Count me in.

    I would like to know who is/are behind this initiative (Association, Politic Party, … ) to be sure to what we engage?

    Best regards

    [Répondre à ce commentaire]

    PaCTE Reply:

    Hi Mohamed,
    We are an association of tunisian citizens living in differnt areas around the world involving in different fields ( attorneys, engineers, artists, doctors, lecturors, students, …). We are not and do not belong to any political party. Our aim is, first, to be watch dogs on the political scene to preseve all the rights we’ve won through this revolution. Our aim is, second, to be a think tank to discuss political, economic and social solutions within all the members of (people who signed) the PaCTE and convince politicals to adopt them. At last we also want to be active and federate our skills in accurate actions to rebuild our country. We’ve published above a set of immediate actions we intend to do. These actions will be transalted in english shortly.
    Hope this is clear enough.
    Feel free to ask more questions.
    Kind regards.
    Fatma from the PaCTE

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    comment être informé de réalisations concrètes et comment y contribuer ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amine

    Bonjour,

    Je suis vraiment heureux q’une telle initiative a vu le jour.

    J’ai deja lu une centaine de commentaires et j’avoue que je suis enthousiaste en sentant autant d’enrgie et autant de volonte pour sauver notre cher pays. Reste maintenant a passer a l’acte. Il est temps qu’on se remet a travailler et a reconstruire notre nouveau pays.

    Vive la Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • BENSALAH

    Un Gouvernement de salut publique, sans rcdiste, avec une équipe restreinte pour gérer les affaires courantes ,contrôlé par un comité de salut publique composé de tous les partis reconnus et non reconnus, tous les représentants de la société civile, ordres syndicats associations, jeunes et moins jeunes représentants des régions,etc,
    Préparation de la nouvelle constitution, avis du comité de salut publique et du gouvernement puis le peuple par referendum approuvera cette constitution.
    Une fois la constitution confirmée naissance de la deuxième république tunisienne, élection présidentielle et parlementaire. Régime parlementaire de préférence!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Yosra Ismail-Tekaya

    Partager la communication consciente autour de notre Tunisie.
    Explorer les zones d’ombre de noitre memoire collective.
    Apprendre a surmonter les violences, les blessures et les souffrances.
    Decouvrir l’esperance democratiques qui est en chacun de nous.
    Amicalement, je signe.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.voltairenet.org/article168223.html Ammanr

    voici l’analyse du réseau voltaire, des journalites reconnus par leur indépendance :

    http://www.voltairenet.org/article168223.html

    dites plutot aux USA ca suffit !!!

    [Répondre à ce commentaire]

    Sami Ben Hassine Reply:

    Svp qu’on arrête de diffuser cet article, fatras de théorie de complots et de positions prises. Encore une fois, c’est la faute aux Américains. L’auteur de cette pseudoanalyse, ce Thierry Meyssan, est bien connu pour ses théories de complots où il implique toujours les américains. C’est par ce moyen qu’il gagne sa vie.

    [Répondre à ce commentaire]

    Khaled Amri Reply:

    Je suis d’accord avec Sami, j’ai lu cet article qui me paraît “abracadabrantesque” tant son auteur se coupe les cheveux en quatre pour corroborer sa pseudo théorie du complot.
    Notre pays a besoin de “sérénité” et de calme, je désapprouve la publication de ce genre d’articles.
    Au “comité directeur” et à Ouissem : la barre de 1000 signataires a été atteinte. Merci de nous dire quelle est la suite à donner à ce mouvement, quelles sont ses têtes, son modus operandi…
    Je me tiens à votre disposition pour y contribuer.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.artsdetunisie.com Wissem

    J’adhère cors et âme pour sauver la Tunisie et principalement le e-commerce en Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

    slim Reply:

    J’adhere
    C’est la premier fois que je me sens implique pour laisser a nos enfants l’opportunite de vivre en democracy donc je promet une conduite digne de la grande culture de la Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • Abdennaceur

    Bonjour,

    J’ai remarqué que Pacte ne contient aucun point sur la culture et l’identité :-(
    En plus des libertés et l’économie, l’identité est aussi un pilier majeure .

    Cdt,

    [Répondre à ce commentaire]

  • ben mansour nejib

    je pense que l’ugtt est responsable sur la situations des 23 derniers années avant 1987 elle fait l’equilibre sociale et depuis
    elle etait entre les bras du gouvernement et apres 14 janviers 2011 veule se montrer
    avec un bras de fer avec gouvernement elle biocote tous les initiatives du nouveau gouvernement .

    -laissez le gouvernement traivailler
    -laissez les eleves et les etudiants etudier
    -retournons tous au travail
    pour sauver notre chere tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

    Abdennaceur Reply:

    Ton discours d’apaisement des tentions et du retour à la normale aurait pu être appliqué jeudi 14 au matin juste après le discours de Ben Ali, l’ouverture du net, la liberté d’expression, et la décision de constituer un nouveau gouvernement et un nouveau parlement..

    [Répondre à ce commentaire]

    henchiri ridha Reply:

    tout à fait daccord avec le commentaire meme si je ne le trouve pas assez dure avec le syndicat qui essaie de recuperer cette revolution et l’utiliser à son unique avantage quitte à jeter le pays dans une aventure à l’issue incertaine.

    [Répondre à ce commentaire]

  • ayadi ines
  • Fayçal

    Bonjour à tous,
    Merci de créer une page FaceBook ou de publier cette bonne initiative auprès de vos amis afin de rassembler et de mobilisre beaucoup plus de monde.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Fayçal

    y’a t il un cadre juridique de cette association?

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.maxulaprates.com beheeddine

    Je me battrai pour que tous les tunisiens soient les bienvenus en Tunisie, je me battrai pour que chaque tunisien soit libre de penser ce qu’il veut et de dire ce qu’il pense dans le cadre moral et légal convenu. que l’on ne sous-estime plus notre grand peuple .. il saura choisir .. tahya tounes

    [Répondre à ce commentaire]

  • taha

    J’adhère!
    Il faut rompre avec la Tunisie d’avant le 14 janvier, en fait l’ancien régime à planté plusieurs défaut pour les utiliser contre nous en cas d’urgence comme le régionalisme et comme détester le pays et chercher ailleurs.
    La démocratie et l’évolution sont avant tout suivre la loi et le respect de l’autre, la chose qui nous manque en Tunisie.
    Donc essayons de réparer le coté social pour avoir des résultats positifs dans les autres domaines.

    [Répondre à ce commentaire]

  • ferjani saloua

    ensemble pour la reconstruction de la Tunisie nouvelle

    [Répondre à ce commentaire]

  • anis

    pourquoi ne pas diffuser les differentes opinions du public ?

    Il faut aussi respecter les idées des autres non ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://Paganiniweb@erols.com Raouf grissa

    Pour qu il y ait une vraia democracy :
    Il faut que le systeme Juridique soie INDEPENDANT.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Foued Bouazra

    Je propose avant tout de créer un forum adossé à ce site pour discuter des différents sujets dans des rubriques différentes :
    exemple :
    Économie
    Éducation
    Lois
    …etc
    afin de regrouper toutes les interventions et pouvoir suivre les discussions…
    Commençons à nous organiser !!! pour pouvoir avancer et contribuer à la reconstruction de notre pays

    [Répondre à ce commentaire]

  • khaled fendri

    Bismillah, Je suis avec vous et adhère à votre initiative, que dieu bénisse la tunisie et ses hommes.
    J’aimerai que des actions plus concrètes soient mise en pratique et que ces paroles soient traduites et je suis prêt à porter de l’aide autant que je le puisse depuis l’étranger.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.voltairenet.org/article168223.html Ammanr

    beaucoup d’entres vous n’ont pas connu 1987 et 1988, c’était la même chose qu’aujourd’hui, beaucoup de promesses, une grande ouverture et un programme ambituex.

    après 20 ans, c’est le chaos, c’est malheureux de voir que nous sommes entrain de tomber dans le même piège et tant que les mécanismes et les raisons sont là, la maladie est toujours là, pour bien guérir, il faut bien se soigner ! il parait que le soin n’est pas pour les prochain 20 ans avec une jeunesse qui ne voit pas le danger de garder le même système. pour vous le plus important est de reprendre “le boulot” alors que le plus important c’est de bien nettoyer pour bien se soigner !

    [Répondre à ce commentaire]

  • bilel BEN HALIMA

    Je suis heureux d’être avec vous, et je vais faire un pat pour avoir le Max d’adhérent…

    Je propose faire http://pactetunisien.org/ comme Statut du mûre sur facebook…

    Vive la Tunisie libre…

    [Répondre à ce commentaire]

  • aicha aiouaz

    Ma patrie coule dans veines qu’on le veuille ou non. c’est un amour qui dépasse la raison et la volonté. toute petite enfant, j’ai été éduquée dans le respect de l’hymne national, quand mes camarades de l’école le parodiaient. Plus tard, en voyageant de part le monde, je me rendais compte que j’étais ambassadeur de ma Tunisie et durant toute ma formation universitaire, avec beaucoup d’abnégation et de rigueur, j’ai fait en sorte que la réputation de la Tunisie soit toujours immaculée.

    Le pacte intime et personnel a toujours existé en moi et au sein de ma famille car c’est par le bilai de mes parents, tantes, oncles et grand-père (combattant pour l’indépendance) que passe mon patriotisme.

    Les Ben Ali et gang ont pillé dans nos richesses matérielles mais ce qu’ils ont laissé vaut plus que l’or, les diamants et le pétrole. ils ont laissé des hommes et des femmes matures, éduqués, instruits, compétents et intelligents, dans tous les domaines que se soit sur le sol tunisien ou ailleurs. C’est ainsi, nous qui somme la notre propre richesse que rien et personne oserait enlever, car cet notre acquit, notre patrimoine. en effet on n’est feln felten, mais ingénieur, enseignant, étudiant, vétérinaire, ouvrier, avocat, journaliste, musicien, philosophe, boulanger, artisan, juriste, technicien, mère au foyer (compétence a ne pas laisser de coté), etc.
    Voilà, ce que cette mafia n’a pas pu prendre avec elle.
    voilà le boomerang qu’ils vont bientot recevoir en pleine figure.

    je n’ai pas cité le coran, mais une phrase m’est particulièrement chère, car elle me donnait du courage au bout des longues nuits de préparation des examens: w hal yataoui alladhina ya3lamouna walladhina la y3lamouna. elle se réfère à un bien autre type de savoir, mais…pensez-y.

    Avec ce pacte, je soumets mon humble personne, mon savoir et mon métier à la Tunisie.
    Bien à vous tous.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Arabionaute

    Un autre dossier épineux attend d’être ouvert : celui de l’enseignement, de base notamment…

    [Répondre à ce commentaire]

  • Arabionaute

    D’abord commencer par éradiquer le phénomène des “cours particuliers” aussi ruineux pour le peuple que pour la République, quand les enseignants se transforment en mercenaires saignant leurs élèves à blanc tout en contribuant à la baisse du niveau…

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://Paganiniweb@erols.com Raouf grissa

    Pour qu il y ait une vrait democracy :
    Il faut l ndependence absolute du system JURIDIQUE.

    [Répondre à ce commentaire]

  • zied

    j’adhère et je ferais de mon mieux pour avoir le max d’adhérents

    [Répondre à ce commentaire]

  • FRIDHI ZIED

    لا بد من ابعاد كل الفاسدين و المساهمين في النظام البائد وذلك من جميع المجلات

    [Répondre à ce commentaire]

  • Labiadh

    Ce sont des moments très difficiles !!!! nous sommes à mi-chemin !! nous avons chassé le dictateur et sa famille de notre pays mais son régime est encore là , nous craignons que la dictature reviendra avec un autre ben ali !!!!!!nous luttons encore contre ce régime qui nous a fait souffrir et nous a fait perdre beaucoup !!!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Imed Fantar

    Bonjour.
    Ce pacte doit être obligatoirement indépendant de toute dépendance politique. Bien sûr les sigantaires de ce pacte peuvent avoir des activités politiques par ailleurs mais doivent s’abstenir de toute récupération ou influence de ce pacte pour le compte d’un parti ou n’importe quel autre organisation politique ou syndicale. C’est une condition obligatoire pour permettre à ce genre de pacte d’atteindre ses objectifs.
    Je pense qu’il faut faire aussi attention à toutes les actions e relation avec des collectes de fonds. Ce genre de pacte ne peut pas être habilité à faire ce genre d’action qui doit être trés encadré légalement et financièrement. Par contre, ce pacte peut soutenir certaines actions carritatives organisées par d’autres associations ou organismes agréés.
    A ce titre, j’interroge les fondateurs de ce pacte comment prendre ce genre de décision au nom du pacte ? Est ce les fondateurs qui décident pour le reste ? Ce n’est pas de tout démocrtique. Est ce vous pensez organiser des rencontres périodiques ? Est il possible d’organiser des votes electroniques ?
    Meilleures salutations.
    Imed Fantar.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel Reply:

    Imed, ce PaCTE est entierement independant. Sa structure juridique est en train de se constituer, peut etre sous forme d’association (des juristes sont en train d’etudier le sujet)
    On envisage clairement de reunir les gens (lieux, dates a venir)
    On cherche actuellemet des solutions pour organiser des votes electroniques sur des idees ou autre

    [Répondre à ce commentaire]

  • Valensi

    bonjour, je signerai bien le pacte, mais … je ne suis plus citoyen tunisien! Comment faire? je fais partie de cette génération de juifs tunisiens (de parents tunisiens, tunisien moi-même) qui ont quitté le pays au milieu des années 60 pour X raisons… et ai été naturalisé français un peu par hasard (contrairement à mon père resté tunisien jusqu’à sa mort)… Il n’empêche! ce pacte pourrait s’adresser à tous les tunisiens -appelons-les “de coeur”, ou d’esprit, ou tous ceux qui sont prêts d’une manière ou d’une autre à mettre leurs compétences au service de ce pays, non pas par simple “fierté nationale”, mais parce qu’ils appartiennent, d’une manière ou d’une autre à l’histoire de ce pays, quelle que soit leur propre histoire (du coup des types comme Delannoe – pour prendre un exemple au hasard! – pourrait signer le pacte! Ainsi ce pacte prendrait une dimension internationale, ‘universelle’ – parce que la révolution tunisienne doit avoir cette vocation: montrer au monde que ‘c’est possible’. En tout cas, bravo pour l’initiative. Michel

    [Répondre à ce commentaire]

    Bilas Charles Reply:

    D’accord avec Michel Valensi : moi aussi, je suis Français par les hasards de l’Histoire.

    Ma famille compte plus de trois générations ayant vécu sur le sol tunisien et ayant aimé ce pays comme le leur. J’y suis personnellement très attaché, venant de consacrer à Tunis un important volume sur son histoire et son architecture, étant architecte de formation. Je souhaiterais bien entendu m’associer à ce mouvement de renouveau qui constitue à mon sens une chance unique pour la Tunisie – par exemple en mettant mes compétences au service de la jeunesse, afin que ce merveilleux patrimoine commun qui fait la richesse unique du pays puisse être préservé et porté à la connaissance du plus grand nombre. Il me semble bien entendu indispensable que, da,s un premier temps, toutes les conditions soient réunies pour assurer un réel retour à la démocatie, permettant à toutes les sensibilités de s’exprimer. Personnellement je me sens , tout comme Michel, Tunisien de coeur : je souhaiterais donc signer le pacte, mais aussi m’engager per des actions concrètes pour servir ce pays dont le destin continue de me faire vibrer. Merci à tous pour cette belle initiative. Charles

    [Répondre à ce commentaire]

    Jean-Loup Msika Reply:

    Quel est le titre de votre livre sur l’architecture tunisienne? Et son éditeur? Le trouve t on sur Amazon?

    Avez vous vu le livre de Dominique Jarassé et Colette Bismuth Jarassé sur LES SYNAGOGUES DE TUNISIE? (éditeur: Esthétiques du Divers) pour lequel, étant aussi architecte, j’ai dessiné des plans et coupes de nombreuses synagogues?

    [Répondre à ce commentaire]

    Bilas Charles Reply:

    Merci de votre commentaire ; le titre de l’ouvrage dont je suis l’auteur est : “Tunis, l’orient de la modernité”, paru aux éditions de l’éclat – éditions Déméter en 2010. Les photographies sont dues au photographe Thomas Bilanges avec lequel je fais équipe depuis une quinzaine d’années. Je ne sais si on le trouve sur Amazon, mais il est disponible à la Fnac, chez Virgin, et dans les grandes librairies en France et à Tunis.
    Pour répondre à votre question sur le livre de Jarassé, je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de le lire, mais compte bientôt combler cette lacune. Si vous êtes à Paris au mois de mars, je vous informe qu’une journée débat consacrée à Tunis, à laquelle participera M. Jarassé, se tiendra au MAHJ la 13 mars : y participeront également Lucette Valensi, Serge Moatti, Michel Boujenah et moi-même.
    à bientôt je l’espère,
    Cordialement à vous,
    Charles Bilas

    Ouissem Ghorbel Reply:

    Le texte du PaCTE a ete change dans ce sens.
    Tous les Tunisiens, yc Tunisiens de coeur sont les bienvenus pour la reconstruction de ce pays et venir en aide a son peuple, dans le respect des revendications de cette revolution et des valeurs de ce PaCTE.
    La TUNISIE compte sur vous

    [Répondre à ce commentaire]

  • nejib sfayhi

    Je veux tout d’abord insister sur la dimension universelle de notre révolution. Oui, pour tous les soutiens. Oui, pour tous les Tunisiens de coeur qu’ils soient nés en Tunisie ou ailleurs. Oui, pour tous les opprimés, et plus particulièrement ceux du monde Arabe. J’ai 58 ans et je n’ai pas cru à la possibilité de ce miracle. Maintenant, je veux consacrer les années qui restent de ma vie pour servir mon pays. Dans mon domaine de compétence, tout d’abord (expertise comptable : Aider les jeunes à monter leur propre affaire, obtenir des crédits, les accompagner dans les premiers mois de leurs activités; etc.) et puis dans tous les domaines de la vie politique et sociale (je vais choisir un parti pour cela). Enfin, je suis disposé à participer au financement de toute action de soutien à notre révolution que je jugerais positive. VIVE LA LIBERTE. VIVE LA DEMOCRATIE. VIVE LA TUNISIE. FIDELITE ETERNELLE AUX MARTYRS DE NOTRE REVOLUTION QUI M’ONT RENDU FIER D’ETRE TUNISIEN

    [Répondre à ce commentaire]

  • hédia mili

    J’adhère

    JE METS MON ENERGIE AU SERVICE DE MON PAYS

    J’INVITE TOUS LES CITOYENS A S’ACCROCHER A LA LIBERTE D’EXPRESSION. LA COMMUNICATION EST UNE ARME MAJEURE. LA REVOLUTION TUNISIENNE NE S’EST FAITE QUE GRACE A L’EXPRESSION FORCEE A TRAVERS LE NET.

    TOUT LE MONDE A COMPRIS, J’ESPERE QUE LA VOIE DE LA CORRUPTION NE MENE NULLE PART. CAR EN CAS DE PROBLEME, LE BOURREAU SE SAUVE AVEC LE BUTIN ET LAISSE SES SBIRS SUR LE CARREAU. TOUT LE MONDE N’A PAS LA POSSIBILITE DE REQUISITIONNER UN AVION ET DE PARTIR AVEC 20% DE LA RICHESSE DU PAYS.

    VIVE LA TUNISIE, VIVE LA JEUNESSE, VIVE LE NET

    [Répondre à ce commentaire]

  • Radwene

    Je veux tout d’abord mettre mon énergie à mon pays la TUNISIE.
    Ensuite je propose créer un forum adossé à ce site pour discuter des différents sujets dans des rubriques différentes :
    exemple :
    Économie
    Éducation
    Lois
    …etc
    afin de regrouper toutes les interventions et pouvoir suivre les discussions…
    Commençons à nous organiser !!! pour pouvoir avancer et contribuer à la reconstruction de notre pays

    VIVE LA TUNISIE, VIVE LA JEUNESSE, VIVE LE NET

    [Répondre à ce commentaire]

  • Lamia Hadrich

    Merci pour ces bonnes initiatives et bonnes volontés. En attendant que tous nos rêves pour une vrai démocratie se réalisent, je suggère que chacun de nous commence par établir une vrai démocratie dans son petit entourage : sa propre famille, ses amis, ses collègues de travail, ses étudiants, ses employés, etc.

    Je voudrai aussi ajouter deux choses très importantes :
    (1) il faut exiger à chaque responsable de biens communs, la “transparence” totale des dépenses des budgets.
    (2) Faire comprendre à tout responsable que donner les droits des autres n’est pas une faveur accordée par “sa majesté” mais c’est une nécessité sinon qu’il “dégage” et qu’il laisse la place à quelqu’un d’autre plus responsable.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Jean-Loup Msika

    La corruption dont a cruellement souffert la Tunisie trouve sa source dans le mépris pour son prochain, qui s’est installé dès l’indépendance par le mépris affiché envers les minorités, juives ou chrétiennes, scandaleusement considérés comme étrangères alors qu’elles étaient en Tunisie avant la conquête arabe (c’est un fait historique, indiscutable).
    Ensuite, cette mauvaise habitude du mépris s’est étendue à l’ensemble de la population, les citadins méprisant les campagnards, les riches méprisant les pauvres, etc…et chacun ne pensant plus qu’à son intérêt personnel, et à profiter de la situation, sans frein.
    Après les émeutes anti-juives, avec grande synagogue brulée, la synagogue de la Hara, « Slat el Kbira », détruite, etc.. la profanation du cimetière juif de Tunis, et toutes les vexations et discriminations infligées aux juifs tunisiens, ce fit leur grand départ.
    Aussitôt, chacun ne pensa qu’à profiter du départ des juifs pour faire main basse sur leurs biens, à très bon compte. Et c’est comme cela que le climat de corruption s’installa.
    Je dis que la Tunisie n’aura d’avenir, de développement et de justice sociale que si elle apprend à respecter les minorités.
    L’Egypte est plombée pour bien longtemps par le massacre de ses coptes et l’Arabie Saoudite qui n’a que son pétrole, a éliminé toute minorité non musulmane. Ce sont les contre-exemples.
    La Tunisie, si elle veut s’en sortir vraiment, avec investissements, développement, plein emploi et justice sociale, doit choisir une voie diamétralement opposée et montrer le plus grand respect pour les minorités.
    Pour cela, on doit enseigner dès l’école primaire que la Tunisie était chrétienne, juive, berbère et animiste avant d’être arabe et musulmane et que la conquête arabe fut loin d’être une « libération » pour les tunisiens, comme cela est enseigné actuellement.
    Sans la Vérité, il ne pourra y avoir de progrès pour la Tunisie.
    La démagogie anti-israélienne doit aussi cesser.
    Les Tunisiens doivent apprendre qu’Israel, membre des Nations- Unies a été attaquée, depuis 1948, par ses voisins arabes qui sont responsables de toutes ces guerres inutiles.
    Ils doivent apprendre que les arabes d’Israel disposent d’une liberté dont les arabes ne disposent dans aucun pays arabe actuel.
    La Tunisie doit établir de bonnes relations avec Israel comme avec tous les pays démocratiques, et rechercher la Vérité en toute chose.
    Elle doit apprendre à respecter également tout individu, riche ou pauvre, musulman, chrétien ou juif.
    Son progrès démocratique et économique passe obligatoirement par la Vérité en toute chose et le respect de tous (tous les individus et tous les pays démocratiques, Israel compris).

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    cher jean-loup,
    vous avez bien fait de dire que les Juifs de Tunisie sont d’abord des Tunisiens à part entière, et qu’on se doit de respecter toute personne quelque soit sa conviction religieuse ou politique. Ceci dit, le fait de reconnaître ou non l’état d’Israel émane de la politique internationale et non de la volonté de chacun. Chacun est libre. Les Tunisiens sont responsables de ce qui se passe dans leur pays, mais nullement de ce qui est imposé dans d’autres pays, et je dis bien “imposé”. Ce qui est sûr, c’est que chaque personne a droit au respect, sans entrer dans les conflits sociopolitiques qui nous font oublier que nous sommes tous des êtres humains avant tout. N’est-ce pas le plus grand et le plus noble des liens de parenté ?

    [Répondre à ce commentaire]

    Jean-Loup Msika Reply:

    Cher Chahed,
    Si j’ai mentionné Israel dans mon commentaire sur l’avenir de la Tunisie, c’est parcequ’en Tunisie comme dans tous les pays arabes, l’hostilité à Israel a servi à détourner l’attention des injustices et de la corruption, pour la perennité de la dictature.
    Or, Israel est une vraie démocratie stable, la seule au moyen-orient pour l’instant, ou les minorités sont en sécurité totale (pas une seule église ni mosquée n’y a jamais été attaquée, que je sache et les Bahaîs persécutés en Iran s’y sont réfugié et y ont établi leur temple majeur à Haifa), et les pays arabes ont tout interêt à en être de bons voisins, pour leur propre dévelopement social et économique. Le Président Bourguiba avait d’ailleurs souhaité cela mais il n’a pas été écouté.
    Tony Blair a proposé aux arabes de prendre Israel comme modèle et non comme ennemi. La Tunisie n’aurait qu’à gagner à en être amie, pour son propre développement technologique et économique et pour contribuer à l’instauration de la paix au moyen orient et dans le monde.

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    Cher Jean-Loup,
    Israel est certes une démocratie, et ne peut être qu’une démocratie puisqu’il dispose de la meilleure part du gâteau, si je puis dire. Self service aux dépens des Palestiniens qui aujourd’hui n’ont pratiquement plus rien si ce n’est le sentiment de haine et de vengeance, que les autres peuples arabes ressentent également (ce qui explique l’hostilité à l’état d’Israel mais pas forcément aux Juifs; à ne pas confondre SVP, du moins pour ma part). Maintenant, cette hostilité contribue-t-elle au maintien de la dictature dans les pays arabes, franchement, je n’ai pas d’opinion claire à ce sujet. La dictature est une résultante complexe dont les composantes sont multiples. Ceci dit, POLITIQUEMENT PARLANT, et comme l’avait très bien compris Bourguiba, il vaut mieux se contenter d’un morceau et s’entendre sur cette base plutôt que de n’en pas finir avec les revendications et les guerres (“un tient vaut mieux que deux tu l’auras”). Mais dans cette démarche politique, il faut assez de tact pour préserver l’amour propre de chacun. Il faut toujours essayer de se mettre à la place des autres, pour mieux comprendre et baisser les tensions. Ça doit marcher dans les deux sens évidemment.

    Jean-Loup Msika Reply:

    Cher Chahed,

    Je te remercie pour tes commentaires et suis content de pouvoir débattre avec toi, sur ce site public.
    “La meilleure part du gateau”?
    En 1947, les anglais on rendu aux Nations Unies leur mandat sur cette province de l’ex-empire ottoman.
    Les Nations Unies, après enquête sur place par une commission internationale d’experts, ont alors procédé à un partage entre un état juif et un état arabe, cela en fonction du peuplement existant sur place à ce moment.
    Ils avaient prévu un statut international pour Jérusalem.
    Les juifs ont accepté sans réserve le petit état morcelé qui leur était octroyé par les Nations Unies, et le statut international de Jérusalem, et ils ont offert à leurs voisins arabes de vivre en paix et de développer ensemble la région, pour le bénéfice de tous.
    Mais les états arabes ont pris délibérément la responsabilité de refuser le partage par les Nations Unies.
    Ils se sont ligués pour attaquer les juifs du nord, de l’est et du sud.
    Les anglais avaient laissé toutes leurs armes lourdes, tanks et cannons, aux jordaniens.
    Quand les arabes envahissaient un village juif, ils massacraient hommes, femmes et enfants. Certains officiers anglais ont assisté à ces massacres et ont été horrifiés : 6000 morts juifs et en majorité des civils.
    Les juifs se sont alors battu avec l’énergie du désespoir et ont repoussé l’agression arabe.
    Que devaient ils faire pour ménager avec « tact » « l’amour propre » des arabes? Se laisser massacrer jusqu’au dernier?
    En parlant de « tact », n’oublions pas que les jordaniens ont chassé les juifs de la vieille ville de Jérusalem ou ils étaient majoritaires et y ont détruit 58 synagogues et profané tous les cimetières juifs !
    Par contre, les arabes n’ont absolument pas été chassés d’Israel ou ils bénéficient aujourd’hui de l’état de droit et d’une justice indépendante.
    Mais certains avaient quitté la région de leur propre chef, à l’instigation du Grand Mufti pro-nazi Amine Husséini « pour revenir quand nous aurons tué tous les juifs »…
    Depuis, les arabes n’ont pas cessé de rêver de détruire Israel (Nasser avec ses tanks et ses avions russes, Arafat avec des poseurs de bombes dans les pizzerias et les autobus israéliens, le Hamas avec une pluie de roquettes sur Sdérot et Ashkélon, etc…etc…et maintenant ça continue de plus belle avec le Hezbollah et Ahmadinejad qui veut faire la guerre à Israel jusqu’au dernier palestinien…) alors que les juifs n’ont pas cessé de rêver de vivre un jour en paix avec leurs voisins arabes, pour une région paisible et prospère.
    A mon avis, la Tunisie moderne et démocratique devrait renouer avec la sage position du Président Bourguiba, prendre position contre cette hostilité anti-israélienne interminable et inviter les peuples arabes du moyen-orient à vivre en paix avec leurs voisins israéliens, à respecter enfin scrupuleusement leurs minorités coptes, chrétiennes, druzes, bahaïs, etc… et à se concentrer sur leur développement démocratique, social et économique.
    La nouvelle Tunisie doit montrer la voie de la paix et du développement démocratique RESPECTUEUX DES MINORITES, si elles veut attirer des investisseurs de l’économie globale et atteindre un jour le plein emploi.
    Qu’en penses tu ?
    Cordialement,
    Jean-Loup

  • Karim Borni

    Chers Frères et Soeurs, Chers Tunisiens et Tunisiennes,

    Quel bonheur et quelle Fièrté d’être Tunisien!!!

    Je ne vais redire ce qui était déjà dit mais je tiens à souligner qu’autant que nous pouvons avoir des opinions et des idées diverses nous devons avoir une compréhension unifiée et unique de la “Liberté”:

    Il faut j’amais oublier qu’ être libre, c’est essentiellement, se faire respecter en respectant les autres. La liberté en Tunisie était un droit que la majorité ne pouvait par excercer. Aujourd’hui, c’est un acquis qu’il faut ni le lacher ni le “défigurer”.

    “la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres”

    Allah yirham itwensa illi dha77aou barwe7hom pour nous offrir la Tunisie Libre.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://CHERIF Mohsen

    Chers amis,
    Je suis retraité de la fonction publique sans diplôme. J’ai des amis de toutes sortes: des vendeurs de légumes au marché, des chaouchs dans l’administration, des pêcheurs à la ligne chômeurs, des cireurs de chaussures à la rue de Rome, des garçons de café diplomés et d’autres encore à qui je passe un grand bonjour. Peuvent ils figurer dans votre liste des gens compétents ou doivent ils se considérer comme incompétent et dans ce cas pouvez nous indiquer si un pacte des incompétences Tunisienne auquel on pourrait adhérer existe actuellement ou serait il en préparation.
    Merci car on a vraiment hâte de joindre notre incompétence à votre compétence pour pas se sentir trop largués.
    Merci et vive la Tunisie démocratique.

    [Répondre à ce commentaire]

    Fatma Mokadmi [PaCTE] Reply:

    Bonjour Mohsen,

    Merci pour ton message plutot sacrastique mais intressant :) .
    Ce que sous-entend ton message est que les vendeurs de légumes, pécheurs et garçons de cafés, n’ont pas de compétences? Ce n’est pas notre propos. Les compétences ne sont pas simplement des compétences académiques certifiées par des diplômes, elles peuvent être acquises sur le terrain par l’expérience et le travail. Tous les tunisiens aujourd’hui ont une compétence à mettre au service de notre pays pour aider à le reconstruire. Nous cherchons à rassembler les compétences, tous secteurs confondus, pour débattre de l’avenir, de proposer des idées et de fédérer nos forces pour leur mise en place!

    [Répondre à ce commentaire]

    MONEM Reply:

    Une compétence est une capacité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la capacité de les mobiliser à bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes.

    Un diplôme définit une compétence mais son absence n’est certainement pas la définition de l’incompétence! (exemple: martin bouygues, patrick ricard )

    Du moment que la personne sait faire quelque chose, elle est compétente dans un domaine précis!!

    pour avancé on a besoin de tout le monde!

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    je savais bien que la Tunisie regorgeait de compétences toutes catégories confondues ! Cher Mohsen, vous venez de nous le confirmer d’une façon très brillante et bien pensée. Bravo ! vive TOUS les Tunisiens !

    [Répondre à ce commentaire]

  • wayelheyel

    Comment je peut supprimer mon nom ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • karaa

    le pourquoi de l’adhésion,
    simple est la motivation, c’est pour apporter ma petite pierre à l’effort collectif national permettant la mise en place d’un projet d’éradication de la culture du faux, de l’usage de faux, du mensonge en matière d’informations financières.
    et pour expliquer aux fauteurs ou fossoyeurs que cet esprit ne peut jamais aller au delà de l’intérêt personnel,
    et pour inculquer à ces esprits malsains, que le moi ne peut se conjuguer qu’au collectif

    [Répondre à ce commentaire]

  • Adam

    Je félicite tous les tunisien de cette révolte. Il faut maintenant mettre tout en oeuvre pour que cette révolte soit réussie et pour montrer au monde entier que nous méritons ce que nous avons fait.
    Que Dieu protège la Tunisieµ.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hatem WALID

    Chers frères,

    La plupart des tunisiens suivre le régime de 40 ou de 48 h/semaine.

    Plusieurs entreprise et société ne travail pas le samedi et le dimanche.

    Il y’a beaucoup de gaspillage de temps, beaucoup de temps libre !!!!

    Je pose une question, comment la Japon est devenu comme on la voix aujourd’hui, est ce que avec un régime de 40H/S ou un régime de 48H/S ????

    Il faut que Chaque tunisien aime leur pays travail plus que 8h/j en plus il faut faire d’autres actions gratuit ou même avec argent.
    Le plus important, qu’il ne faut pas passer votre temps libre dans les cafés et les stades !!!

    Ensemble pour le mieux.

    Hatem.

    [Répondre à ce commentaire]

  • REZGUI

    Il est temps que le peuple TUNISIEN emerge. Je suis confiant que toutes ces potentialités font de la TUNISIE une nation respectable et respecteuse!
    REZGUI Salah

    [Répondre à ce commentaire]

  • Arkouti

    Initiative louable qui révèle une disponibilité et un enthousiasme prometteur ! le pacte proposée auquel beaucoup ont déjà souscrit fait de vous effectivement une force de propositions qui appelle à l’action utile. Bravo donc mais l’examen du contenu de votre engagement ne vous place –t-il pas d’emblée dans l’après transition alors que le pays qui a besoin de vos compétences traverse une période de transition délicate où les obstacles nombreux sont pour le moment prioritairement d’ordre politique et risquent de dévoyer où d’interrompre ce mouvement libérateur que connait notre pays depuis le 14 janvier? S’y atteler est à votre portée ,la politique maintenant réhabilitée n’est plus un tabou et votre contribution dans ce domaine, est aussi attendue ! Avec tous les vœux sincères de succèsd’ un enseignant à la retraite.

    [Répondre à ce commentaire]

  • sana

    je vous encourage pour ce PaCTE, il est très bien. il est vraiment temps d’arrêter ces manifestation, de revenir a la vie de reconstruire notre commerce et notre pays. on est prêt a reconstruire et aider chacun de sa place! c’est notre TUNISIE!

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://aymenbenothman.blogspot.com Aymen Ben OTHMAN

    Vive la Tunisie !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mourad HASSINI

    J’adhère.

    En espérant que le remaniement ministériel annoncé pour demain matin conviendra à la majorité (51% c’est considéré comme majorité pour rappel ….) pour qu’on puisse enfin commencer la construction de notre nouvelle Tunisie concrètement.

    On pourra passer des années à polémiquer sans avancer d’un centimètre… mais ce qui est sûr, si on continue comme cela, notre économie va souffrir, et là on va peut-être commencer à manifester pour le pain comme en 1984 et non pour nos libertés.

    Assez de romantisme! C’est une révolution historique, mais par expérience le tunisien et moi le premier, quand il fait un exploit, aime bien s’arrêter et admirer ce qu’il a fait, et ne se réveille que quand il est très en retard…..

    Avançons SVP pour protéger notre révolution. Merci.

    [Répondre à ce commentaire]

  • zouba

    أنا تونسي، أني تونسي،ناي تونسي، آني تونسي.. je veux signaler un point important:SVP soyons unis,à bas le régionalisme,on sait tous que ce formidable peuple a veillé des nuits entières ensemble pour protéger la nation, on partage tous cet amour pr notre pays, travaillons ensemble pr reconstruire cette nation,il y a des competences qui se respectent mais cette revoultion m’a fait découvrir et je dirai même éblouie par ces gens simples,modestes,pauvres mais qui savent protéger leur dignité et leurs principes,Vive le peuple tunisien!! Que dieu la protège!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mazigh

    Franchement, il ya des choses plus graves et plus urgentes. Face à un gouvernement fabriqué en toute pièce par USA et qui depuis sont arrivé ne cesse de prendre les tunisiens pour des cons. Est-ce le moment de signer des pétitions ? Et tout le monde sait que deviennes les pétitions même dans les démocraties et plus anciennes. Il faut obliger ces vautours, les membres du gouvernement actuel et surtout les derniers arrivistes de soit disons opposition, à dégager et à jamais de la scène car on a juste besoin de gens intègres pour assurer cette transition. Est-ce trop demandé ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Slaheddine M

    Oeuvrer pour l’affectation des responsabilités et des postes, à tous les niveaux, selon les compétences et la capacité de la communication constructive qui admet la diversité.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ben Jaafar Moncef Reply:

    Je suis tout a fait d’accord et j’encourage

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ben Hamed

    C’est un PaCTE de bobos alors que l’insurrection a été celle de tout un peuple qui a une tête c’est sûr, mais aussi des pieds, des mains et tout ce que comporte un organisme sain. Sans l’intégration et la participation active de tous ces éléments, il n’y a plus d’organisme vivant mais une mécanique qui grince en faisant souffrir chacun de ses membres.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Radhouane BEN AMOR
  • http://zoughelmi.onlc.fr Helmi ZOUG

    Excellente initiative.
    J’y adhère vivement.
    VIVE LA TUNISIE LIBRE!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sedki CHEMKHI

    Essalemou 3alaykom,

    je jure devant dieu de respecter cet engagement.

    نسأل الله عز و جل أن يغير حالنا إلى أحسن حال

    [Répondre à ce commentaire]

  • ramzi

    Salem,

    bellahi ektbouna bel3arbi we yezina mel francawiya. ena fibeli echa3b tounsi ye7ki bel3arbi we fema barcha nes me ta3refch el francawiya wella met7ebech ta9raha.

    chokran

    ramzi

    [Répondre à ce commentaire]

  • Isabelle Madesclaire

    Je ne suis pas tunisienne du tout, seulement parisienne, mais j’adhère de tout cœur et suis les événements de près.

    Un grand bravo au peuple tunisien, c’est vous qui nous tirez vers le haut et vers l’avant.
    Je suis professeur d’urbanisme retraitée, bien sûr si je peux aider je le ferai avec bonheur.

    V ! (pour victoire)

    [Répondre à ce commentaire]

  • donia
  • donia

    J’adhère à cette initiative.
    Nous devons nous mobiliser pour l’intérêt de notre pays. sourtout, ne perdons pas de vue les valeurs de la révolution que sont: la dignité, le travail et l’équité

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ben Salah

    Je présente mes services pour aider les tunisiens avec ce que je peux!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Monji Kherallah

    J’adhère à cette initiative.
    Je suis à la disposition et l’intérêt de notre Tunisie. Je propose de faire une collecte pour minimiser les dégâts surtout pour les pauvres.

    [Répondre à ce commentaire]

  • jelassi Khaled

    Je suis tres content de ce que le peuple Tunisien a fait avec le minimum de degats. Maintenant il faut reconstruire et apprendre la democratie. Malheureusement certains parties en Tunise et notamment l’UGTT font tout pour boycotter cet acquis. Je ne pense pas que Mr Farhat Hached serait content des agissements de l’UGTT s’il etait en vie. La majorite des membres de l’UGTT sont d’un extremisme dangereux. Pendant 23 ans ils etaient en couveuse et voila que maintenant ils veulent nous impser leurs doctrine.
    Citoyen responsable

    [Répondre à ce commentaire]

  • Abdelmajid Jemai

    Je signe le pacte pour une Tunisie libre et digne

    [Répondre à ce commentaire]

  • Monia Ammar

    J’adhère à toutes les initiatives sincères et constructives. Merci la Tunisie et merci les tunisiens de nous faire vivre ça!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Monia Ammar

    تستدعي كلّ عملية بناء، رؤية واضحة ومشروع مجتمعي متكامل يقوم على اعتبار أنّ جوهر التقدّم والنماء هو الإنسان أينما كان وكيفما كان…وفي هذا السياق لا بدّ لنا أن نقوم بعملية مصالحة مع أنفسنا ومع الآخر…مع أنفسنا حتى نعي جيدا ما معنى مقومات الإنسانية التي سلبت منّا والتي جعلتنا في وقت ما مجرّد خرفان نساق في قطيع دون إرادة حقيقية دون تطلّعات إنسانية حقيقية…فالمصالحة مع النفس لا بدّ أن تبدأ من هنا…..الوعي بإنسانيتنا وبمقومات كرامتنا التي تقوم على احترام حقوقنا وحرّياتنا في إطار احترام القوانين الوطنية التي يجب أن تكون متلائمة مع المعايير الدولية …هذا ليس من قبيل الترف الفكري الحقوقي إنّه الأساس الحقيقي الذي يمكن أن نبني عليه

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.tenmya21.org.tn Fathi OUERDANI

    J’adhère à cette initiative, mais éviter de parler de régions à la fin en remplaçant ” et dans toutes les régions.” par ” partout en Tunisie”.
    Faisons TOUS tout notre possible pour aider ce tout nouveau gouvernement (du 27 jan.) dans sa mission ET sauvegarder cette REVOLUTION ” A LA TUNISIENNE ” qui restera des générations dans l’histoire et servira de leçon à bon nombres de leadeurs.
    Que Dieu le tout puissant protège notre chère Tunisie.
    Pensée particulières aux nouveaux martyres.
    VIVE LA TUNISIE LIBRE.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ghazi Gader

    Merci pour cette initiative !
    Je suis fier de mon pays et de toutes ses compétences qui lui font honneur. Je ne retiendrai aucun effort pour appuyer la reconstruction et le développement de mon pays.

    Vive la Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.esprit.ens.tn Mohamed Fayek RACHDI

    Le passé est le passé. Évitons l’esprit de vengeance et construisons l’AVENIR.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Zinelabidine Benaïssa

    Non, le passé ce n’est pas le passé. Le passé c’est notre Histoire. Et chacun y a joué un rôle précis. Ce pacte ne doit pas servir pour “blanchir” les compromissions, délations et autres servitudes liées à l’ancien régime.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Abdeljelil

    Merci pour cette initiative qui nous permettra de contribuer tant soit peu à cette révolution
    que vive la tunisie libre

    [Répondre à ce commentaire]

  • sami Gh

    Pour la démocratie , pour la tolérance , …pour une Tunisie meilleur

    [Répondre à ce commentaire]

  • Moncef SASSI

    Oui, ce Pacte est bénéfique… nécessaire…, j’y adhère sans réserves.

    Mais plus encore:

    Je souhaiterais ajouter une seule proposition citoyenne, directe:
    - Chaque année scolaire, chaque citoyen qui en a les moyens s’engage à prendre en charge tous les frais d’au moins un enfant scolarisé: Fournitures et manuels scolaires- Frais d’écolage- Frais de transport- Etudes ou Cours particuliers si nécessaires- Frais de cotisation CNAM ou autre- Assurance accidents, RC- Sorties et excursions de l’école… (etc. cette liste est non exhaustive).
    Une forme de parrainage en quelque sorte!

    Nous connaissons tous autour de nous des enfants SCOLARISES issus de familles nécessiteuses… C’est facile à mettre en place. Ne cherchons pas à savoir s’il est méritant ou non… Ce n’est pas une excuse valable pour ne pas parrainer.

    Et ainsi exprimer la solidarité avec les enfants de notre pays, en temps réel,
    et ce sans aucun intermédiaire et en dehors de toute administration ou association.
    Et demander en retour une seule et unique contrepartie: l’assiduité à l’école (et non pas les réussites ou les performances qui, elles, ne sont pas de notre ressort).

    Que vive notre peuple… avec ses qualités et ses défauts.
    Moncef

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed Yassine MAMLOUK

    Je suis stupéfié par la pauvreté montrée ces derniers jours dans les médias et notamment dans les régions de l’intérieur de la Tunisie. c’est évident que cette situation sociale était cachée par les médias soumises à l’ancien régime. Cette pauvreté est l’origine de la révolution.
    Du fait, c’est primordiale que notre politique et nos plans d’action doivent lutés contre cette pauvreté. Ceci est réalisable par:
    - une vrai solidarité
    - la délocalisation de notre économie
    - lutter contre la corruption par un système judiciaire indépendant

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://sabri-blog.comuf.com/ Boukari

    Notre pays et besoin de tous ces ressources interne autant qu’externe … Les manifestation aléatoires qui ne sont pas encadré par des hommes de droit restent toujours ambigue et désorienté .
    La Tunisie a besoin de toutes ces compétences dans tout les domaines pour soulever l’état économique ainsi que pour évaluer la situation et tracer des trait a suivre pour le peuple

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mouhammed Tahar

    Je suis contre le fanatisme et l’extrémisme de toute sorte, surtout celui qui vise l’exclusion des musulmans de la société civile. OEuvrons tous pour la levée de l’embargo de l’ancien régime contre l’Islam notamment : la réouverture des mosquées, l’enseignement des sciences Islamiques et la levée de la censure et de l’interdiction des livres et des revues Islamiques.

    Oui pour la pluralité, la tolérance, le respect et le dialogue.

    Non pour l’exclusion, la discrimination, la violence et le fanatisme.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Noureddine Gaddes

    Disponible pour contribuer à formuler des programmes/projets créant de l’emploi, qui pourront être mis en œuvre dans le domaine de l’écologie végétale, de la lutte contre la désertification, de la biodiversité et l’augmentation des ressources.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.acsad.org/ Azaiez Ouled Belgacem

    A côté des acquis politiques et de la liberté de la révolution historique de notre peuple, il faut donner beaucoup plus de poids à la recherche scientifique appliquée. Seul moyen pour garantir notre évolution et notre indépendance.
    Expert en phytoécologie dans un Centre arabe, j’adhère totalement à cette initiative. Je participerai volontairement à toute activité d’amélioration de la gestion des parcours et la production animale dans n’importe quelle zone rurale de notre territoire.
    Azaiez

    [Répondre à ce commentaire]

  • Slaheddine M

    Les pratiques de notre média n’a pas suivi le changement demendé. Je propose la constitution d’un observatoire en vue de suivre les actions menées par le nouveau gouvernement et de communiquer au peuple tout ce qui n’est pas en adéquation avec ses revendications. Il est impératif de procéder à une révision en profondeur de notre système éducatif et de garentir un soin gratuit (consultation intervention chirurgicales et médicaments efficaces) à toutes les familles démunies et dans des délais résonables (RDV avec les médecins de la santé publique dans deux jours au maximum et non pas dans des semaines voire des mois) et ce en augmentant le nombre de médecins et en nommant des médecins de manière équitable dans toutes les villes du pays.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Noureddine Gaddes

    Pour être pragmatique et claire, Il souhaitable et même nécessaire de demander à plusieurs groupes l’élaboration d’une feuille de route permettant d’atteindre les objectifs et les souhaits de tous les tunisiens à commencer par un rappel de certaines définitions comme la liberté d’expression, l’égalité et la démocratie; le cadre général d’action, l’identification des problèmes majeurs et les contraintes actuels, l’élaboration et l’exécution d’un programme d’actions à court et moyen termes. Des groupes de suivi, et d évaluation pour une éventuelle révision.
    Si on me le demande, je contribuerai, dans le cadre de mes compétences, pour servir mon pays.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Samir BELHAJ SALAH

    Très bonne initiative. J’y adhère

    [Répondre à ce commentaire]

  • N. Fantar

    Oui j’adhère pour La Tunisie démocratique et glorieuse!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Meliane M

    Excellente initiative à laquelle toute bonne volonté nationale ne saura que lui adhérer pleinement et la soutenir perpétuellement. Elle peut devenir un instrument très efficace de développement du pays. Aussi devra-t-on s’atteler immédiatementne à la rendre opérationnelle ; l’dahésion d’autres compétence suivra inéluctablement.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.geekntuxuser.com/ Ramy

    Très intéressente intiative !
    J’adhére complétement à l’idée … notre révolution ne doit pas nous être omis ! Et pour celà, on doit bien la préserver … Organisons nous tout en suivant une gestion de priorité ! Tous unis pour une tunisie moderne ! Espérons que ceux qui ont signé et qui vont signé vont bien travailler suivant ce Pacte … Faisons de nous tous un bon exemple pour tout le monde !
    Bravo encore pour l’initiative !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Zied

    Bonne initiative!
    J’adhère.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Asma

    je trouve que c’est une très bonne démarche ! ça nous rappelle un peu notre devoir envers notre cher pays !
    Il faut vraiment s’y mettre et surtout le faire de notre plein gré :) !
    Bon courage à tout le monde

    [Répondre à ce commentaire]

  • Naama

    J’adhère complètement et suis à votre disposition.
    Bon courage à nous tous !

    [Répondre à ce commentaire]

    Khaled Louhaichi Reply:

    J’adhère au Pacte et à toutes les initiatives sincères et constructives .

    Vive la Tunisie Vive Le Peuple

    Mais il faut travailler !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Wassim AZZOUZI

    Je trouve que c’est une très bonne initiative.
    Merci à tous et bon courage.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mabrouk MONTACER

    1 – Je propose la création d’un Fonds de Développement Mohamed Bouazizi, en hommage au plus illustre des martyrs de la Révolution de la Dignité (El Karama), pour appuyer les actions de développement économique et social dans les régions de l’intérieur ;
    2 – Je suggère la création d’une Fondation Hatem Bettahar, en hommage à notre Cher et Regretté Collègue froidement éliminé dans sa ville natale Douz, pour financer les études et la formation des jeunes socialement diminués dans les meilleures écoles et universités et contribuer à la promotion sociale, par la formation ;
    3 – La Révolution de la Dignité, qui a émancipé tout un peuple, qui suscite un espoir démesuré dans le monde arabe et partout dans le monde et qui cristallise une sympathie internationale inégalée pour un mouvement d’émancipation démocratique, a besoin d’un Manifeste de la Révolution qui serait sa “déclaration universelle” et qui serait une charte de liberté et de non retour définitif du despotisme et de l’hégémonie.

    Mabrouk MONTACER, Professeur des universités
    Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

    thouraya chahed Reply:

    je suis d’accord pour les trois propositions, mais comment concrétiser cela de façon légale ? Appel aux juristes.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ahmed BENCHEHIDA

    Bonjour,
    Ce pacte est une excellente initiative à laquelle j’adhère complètement, et visiblement je suis loin d’être le seul.
    Je crois qu’il faut commencer à aller dans du concret au vu de la tournure que prennent les évènements. Pour moi l’urgence est de commencer à constituer des comités citoyens de vigilance et de préservation des acquis de la révolution.
    Notre société est gangrenée d’éléments perturbateurs et notre révolution est la cible de tentatives externes de déstabilisation.
    Je propose, donc, de commencer très rapidement à lancer la réflexion sur la manière dont on peut s’organiser pour constituer ces comités et d’en définir les objectifs et le mode opératoire.
    Que ceux qui comme moi sont d’accord avec cette idée se manifestent que l’on commence à apporter notre contribution à cette révolution.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel Reply:

    merci si Ahmed pour cette illustre contribution ! que je trouve excellente

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mouna akrout

    j’adhére complétement, il y a beaucoup à faire, il y a des priorités à définir. je reste à disposition

    [Répondre à ce commentaire]

  • Selim Bouafsoun
  • Najah Zarbout

    j’adhère bien sûr

    [Répondre à ce commentaire]

  • ALLOUCH Ahmed

    J’adhère à ce Pacte pour le bien de notre Tunisie pour assurer le chemin de la démocratie, de la justice et du développement.
    Vive la Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.imedsaadani.com Imed SAADANI

    je signe et J’adhere.

    Imed SAADANI

    [Répondre à ce commentaire]

  • LSabri

    Bonjour,
    Pourriez-vous développer le point suivant :

    “Se positionner comme garde-fou et observateur indépendant garantissant le respect de notre PaCTE citoyen”

    Vous comptez faire quoi ? mettre des boîtes rouge dans les rues comme dans certains payes communistes ou créer un site delation.gouv.tn?

    Autre question : ce sont des anciens de l’ATUGE qui ont monté cette initiative?
    C’est quoi la différence?

    Merci

    [Répondre à ce commentaire]

  • thouraya chahed

    S’il est un mal dont souffre la Tunisie (mais j’espère pour pas très longtemps), c’est bien la corruption. Elle est partout. Partout. Pas seulement en politique, mais bien partout. Dans toutes les administrations. Dans tous les commerces. Dans tous les établissements, publics et privés. Dans toutes les écoles, universités. Dans tous les ministères, etc. A des degrés variables, certes, mais elle existe. C’est donc à nous, citoyens tunisiens, de la combattre. C’est une question de mentalité d’abord, et de conviction. Non à la corruption. Travaillons avec honnêteté et ne privilégions ni foulène ni feltana quelqu’il ou elle soit. Contentons-nous de ce que Dieu nous donne, et faisons de sorte à empêcher l’apparition de situations pénibles qui aboutissent à la corruption. Dans ce sens, il faudrait plus de transparence entre le citoyen et les institutions. Chacune devrait rappeler au citoyen – dans un encadré bien visible à l’entrée – ses devoirs envers lui et ses limites (au lieu du portrait inutile du président !). Le citoyen ne doit pas hésiter à son droit de revendication, et les institutions ne doivent pas lui faire la sourde oreille. Entendons-nous. Et s’il vous plaît, et là je m’adresse à tous les responsables, sortez de derrière vos bureaux et paperasses, et recevez le citoyen. Ne l’envoyer plus balader, sens figuré, mais également, triste réalité, sens propre ! Et si les concertations n’arrivent pas à régler tous les problèmes, je suis pour la création de fonds qui pourraient soulager et améliorer le quotidien de certains d’entre nous, pour ne pas être tenté par la corruption. N’attendons pas ce que l’Etat peut nous offrir, voyons d’abord ce que nous pouvons lui apporter. Vive la Tunisie.

    [Répondre à ce commentaire]

  • thouraya chahed

    je voudrais juste avancer une proposition et demander qu’on m’éclaire à ce sujet: est-il judicieux d’acheter “tunisien” afin d’encourager les entreprises tunisiennes et assurer ainsi une certaine autonomie, ou bien cela n’a-t-il pas d’importance puisque même en achetant des produits importés ou des marques étrangères on contribue également à l’économie du pays et à payer les employés de ces institutions ? quels en sont les conséquences à court et à long terme ? Quel est le juste milieu ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • thouraya chahed

    Je trouve désolant et navrant le peu d’intérêt que nos médias (surtout télévisuels) apportent à la crise qui se passe actuellement en Egypte. Avons-nous si vite oublié notre lutte, nos angoisses et nos peines ? Les images et les commentaires des chaînes étrangères comme France 24, el arabya, el jazeera, bfmtv, etc. nous interpellent et nous choquent. Est-ce un manque de reporters qui justifie ce silence ? Et les commentateurs politiques, où sont-ils ? Ce manque de compassion pour ce peuple frère est vraiment préoccupant.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohsen CHERIF

    La Tunisie doit affiner la compréhension
    de ce que doit être une vraie démocratie

    Depuis l’indépendance le peuple a été écarté du pouvoir réel c’est à dire du processus de décision. Lors de sa prise de pouvoir , Bourguiba a distribué le pouvoir à trois instances: Le Président le parti et le gouvernement. Le président étant automatiquement le président du partis, les membres du gouvernement étant forcément des membres du partis et le partis est le véritable lieu du débat politique. Le parlement, seule instance de représentation politique du peuple, est devenu un théâtre de marionnettes. Et afin de justifier cette subtilisation institutionnelle et politique, Bourguiba a invoqué l’immaturité politique du peuple Tunisien peuple qu’il définissait comme « une poussière d’individus ».
    Le peuple Tunisien vient de revendiquer définitivement son entrée dans l’age de la maturité. Il est temps de redonner au peuple mature ce qui lui a été subtilisé, c’est à dire le pouvoir de décision, et de gommer définitivement ce qui a servi à usurper son bien. Reconstruisons un parlement démocratique.

    Comment reconstruire un parlement réellement démocratique

    Le parlement sera réellement démocratique dans la mesure ou il garantira et renforcera de la manière la plus effective possible le lien entre le peuple et ses élus. Le peuple doit élire des représentants dont il peut estimer la valeur, non pas sur des critères idéologiques, technocratiques ou intellectuels mais sur des critères concrets à sa porté et dont il peut s’assurer, ce qui sera rendu possible si une culture de la participation à la vie citoyenne est parallèlement développée. Autrement dit donnons au peuple l’opportunité d’élire des citoyens sur la base de leurs qualités morales et spirituelles qui se seront manifestées dans leur vie concrète au service de la collectivité. Autrement dit, ne donnons plus notre aval à l’idéologie des différents partis qui, partout, s’est abusivement revêtue du nom de démocratie et qui, en dépit de l’importance de ses contributions passées au progrès humain, se trouve aujourd’hui embourbée dans cette apathie, cette corruption et ce cynisme auxquels elle a donné, elle même, naissance. Pour désigner ceux qui prendront les décisions collectives de sa part, la société n’a pas besoin de ce théâtre politicien de candidatures personnelles ou de liste de candidats, de campagne électorale ou de pêche aux voix, dont elle ne tire aucun bénéfice. En un mot, supprimons définitivement le monopole des partis et des candidatures, et laissons au peuple, comme première étape, la latitude de voter pour des personnes non candidates de leur choix. Le vote pour désigner les membres du parlement doit être un vote qui se fera sur la base d’une découpe régionale judicieuse qui tiendra compte de tous les aspects qui peuvent lier les gens entre eux de manière harmonieuse et effective (langue, origine ethnique ou tribale, activités économiques et artisanales etc…), ce qui permettra au peuple de voter pour des personnes de leur choix et non pas obligatoirement des candidats imposés par des partis ou par des volontés individuelles avides d’accéder au pouvoir. Car par définition, la volonté d’accéder au pouvoir reste, la plupart du temps, le signe d’une volonté prédatrice ou d’une obsession narcissique en contradiction avec une vocation saine et sincère de service désintéressé à la collectivité. C’est la leçon fondamentale que les derniers évènements qu’a connus notre pays nous obligent à tirer. Nous ne voulons plus de prédateurs, nous ne voulons plus de mythomanes narcissiques, nous voulons des hommes aux qualités morales éprouvées, que le peuple aura choisis dans l’indépendance la plus large pour le représenter dans les instances de décisions et de consultations qui le gouvernent.

    Ce qui se passe en Tunisie est une révolution
    Pas un remake d’évènements déjà vus
    que nous n’avons plus qu’a copier (révolution française ?)

    Nous avons le pouvoir et le devoir d’innover. « Yes we can ». Cette révolution que nous vivons est le fruit de la lente maturation de tout un peuple démuni mais attentif, aux qualités indéniables de tolérance et de gentillesse naturelle, dont ont profité toute une faune de prédateurs en tout genre. L’image est peut être un peu simpliste mais elle recouvre en grande partie la réalité de notre pays. Nous ne devons pas nous tourner uniquement vers les expériences d’un passé aussi glorieux soit-il (révolutions démocratiques françaises ou autre ), mais aussi et surtout vers la vision intuitivement structurée d’un avenir civilisé et universel que nous voulons bâtir pour nos enfants et leurs descendants.

    Je propose une réflexion sur la relation essentiel qui doit être créée entre la diversité et l’unité dans tous les aspect de la vie social et particulièrement dans la gestion de la cité c’est à dire dans la politique. comment rassembler ces deux antinomies apparentes qui pourtant sont aussi indispensables l’une que l’autre. Sans diversité pas de débat démocratique, sans unité pas de solidarité et de cohésion dans la prise de décision.

    [Répondre à ce commentaire]

  • HAMOUDA MAHMOUD

    BEN HAJ HAMOUDA MAHMOUD
    J’adhère et que notre revolution deviendra et restera une référance mondiale .
    Vive la TUNISIE

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sam

    Afin que le mot Compétences soit dirigé vers les gens qui ont provoqué la révolte (couche défavorisée de la population Tunisienne) et non pas envers eux. On pourrait s’engager à ne jamais utiliser le favoritisme familial/social/financier dans les administrations publiques/privées au dépens du principe d’égalité citoyenne. Ca me semble être un engagement fort étant donnée la pratique actuelle (passée) en Tunisie.

    [Répondre à ce commentaire]

  • ZRIBI

    J’adhère au Pacte

    Vive la Tunisie Vive Le Peuple

    Il faut réaliser le maximum d’ endroits de travails(industriel et agricole) !

    Il faut travailler !

    [Répondre à ce commentaire]

  • Jamel ZARGA

    Vive la Tunisie libre, vive démocratie.

    Slts,
    Jamel.

    [Répondre à ce commentaire]

    Ali ben Ahmed Reply:

    Moi aussi.

    [Répondre à ce commentaire]

  • ADEL REKHIS

    C’est un devoir sacré de tout faire pour notre pays. Nous vivons des moments exceptionnels de Liberté… Plus jamais de peur !
    J’adhère au Pacte,
    Vive la Tunisie…
    Allah Yerham Med El Bouazizi,

    Adel REKHIS
    Gérant de Sté.

    [Répondre à ce commentaire]

  • hatem

    très belle façons de collection de mail quel sera le prix de vante de cette liste à la fin ?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ayman

    Que pensez-vous de l’idee de redynamiser l’union du maghreb arabe ?

    [Répondre à ce commentaire]

    Mourad Hassini Reply:

    C’est la meilleure solution à mon sens pour avoir un bloc économique solide de 100 millions d’habitants environ.
    Mais tant que des dirigeants passent l’intérêt de leur entourage avant celui de leurs pays, je les vois mal penser à l’intérêt des autres pays maghrébins … Ce ne sera possible qu’après le départ de Boureflika et de Ghaddafi à mon avis.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ali Mekki

    Trop Fière d’être tunisien et suis pleinement engagé avec vous.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amine

    Tous ensemble pour construire notre nouvelle Tunisie..

    [Répondre à ce commentaire]

  • Prof. Ahmed Ghrabi

    Je signe le PaCTE
    Vive la Tunisie Libre et Démocratique pour toujours
    Prof. Ahmed Ghrabi
    Chercheur et Universitaire

    [Répondre à ce commentaire]

  • MAALEJ

    vive la Tunisie libre démocratique
    Dr Abdellatif MAALEJ

    [Répondre à ce commentaire]

    Wajdi BEN FREJ Reply:

    Bonjour Si Abdellatif, très heureux de vous trouver adhérent dans ce Pacte

    [Répondre à ce commentaire]

  • Charfeddine Ben Hamouda

    J’adhère,
    Faut il ajouter, dans les actions immédiates, ”inciter tous les tunisiens à reprendre immédiatement le travail”
    C’est très important de reporter les revendications quel que soit son caractère à plus tard, car le pays risque de sombrer dans le chaos, déjà les fournisseurs étrangers, plusieurs d’entre vous le savent, sont devenus méfiants à l’égard de notre pays.
    Merci.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Tarek BOUMIZA

    la révolution Tunisienne:

    A mon avis la révolution est basée sur la lutte contre le chômage et sur la violence exercée.
    Aidons nos frères tunisiens à obtenir leur diplômes et à travailler. Il faut lutter aussi contre l’administration qui bloque les tunisiens (ISCAE, CNSS, Ministères…..)
    j’espère que mes amis tunisiens ne passent pas par les situations que j’ai rencontré.
    Il faut avancer

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ben Essghaier Med

    C’est une merveilleuse idée …La Tunisie a besoin de nous…enchallah rabi yahmiha….amine

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mourad

    Franchement, vous n’auriez pas pu penser un système de pagination à la con, c’est pénible de lire cette page longue de 50 mètres …

    Des centaines de sites tunisiens sont dans ce cas, on les met en place, mais on ne les maintient plus… J’espère que ce ne sera pas le cas de la révolution …

    [Répondre à ce commentaire]

    Imed Fantar Reply:

    Bonjour. Je suis d’accord avec Mourad. Est il possible de concevoir ce site autrement pour permettre une communication plus conviviale. Je ne maitrise pas trés bien ces nouveaux supports “sociaux” de communication que je découvre de plus en plus depuis le 14 janvier mais certainement il doit y avoir des améliorations possibles.
    2600 signataires, c’est encourageant.
    Imed Fantar.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel Ben Ali

    Félicitations pour le pionnier de cette idée. On a besoin d’être booster quelque part on se sent épuiser à cause d’un certain dépassement des faits. Mais enfin, la révolution est là. La liberation et la liberté est à nous. Chacun de nous doit contribuer à la construction de la nouvelle Tunisie.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.dahmani.transit.planet.tn Abdelmalek DAHMANI

    quelques commentaires qui me viennent à l’esprit et que je livre à la reflexion:
    – 1/ sécurité : il semble que certains policiers n’ont pas envie de faire leur métier; les comités de quartier ont prouvé leur éfficacité ; pourquoi ne pas “embaucher” des jeunes comme suppléants encadrés par des policiers responsables pour ramener l’ordre ; c’est peut etre utopique , mais celà pourrait donner à reflechir aux policiers réfractaires qui pourraient être “dégagés”
    – 2/ on pourrait ouvrir immédiatement un compte postal pour le versement d’aides et de dons destinés aux besoins les plus urgents dans les zones défavorisées; la gestion de ce compte et l’affectation des aides seront à définir.
    – 3/ il faut absolument démarrer une campagne trés forte pour dire à tous ces grévistes irresponsables d’arréter ce délire ; nous avons besoin de travailler , de remettre la machine en marche ; il y à des priorités , et la priorité, ce sont ces gens qui survivent dans la misère la plus totale et pour lesquels il faut dégager des emplois , de l’aide à la création de projets et qui doivent trés trés vite sortir de la précarité dans laquelle ils vivent; je respecte les doléances des grévistes et leurs revendications souvent légitimes, mais ils doivent comprendre que la baguette magique n’exite pas, et donner satisfaction immédiatement à tous est impossible; ceux qui ont un salaire, quel qu’il soit doivent comprendre qu’il doivent mettre une sourdine à leur demandes et laisser la priorité à ceux qui n’ont pas leur chance de bénéficier d’un emploi.
    – 4/ à ma connaissance deux, disons organismes, feu le RCD et l’UGTT, possedent des structures implantées un peu (beaucoup) partout en Tunisie , et dans les entrprises ; que fait l’UGTT pour calmer cette immense vague de grèves et de réclamations qui, si elle continue va mettre le pays en quasi faillite ; messieurs de l’UGTT votre rôle n’est pas uniquement de revendiquer, mais dans l’état actuel des choses , de calmer, d’expliquer et de demander à vos adhérents d’être patient , et de remmetre la production en marche ; votre responsabilté est immense et ne pas l’assumer serait un crime contre la révolution Tunisienne.

    Abdelmalek DAHMANI

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hamed.N

    la Tunisie d’abord,
    Indépendemment de toute couleur politique, et toute raison sociale, il faut faire de cette révolution un example concrêt de la volonté d’un peuple mature et conscient qui n’accepte plus d’être manipuler ou arnaquer.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel Makhlouf

    Excellente initiative, à suivre

    En attendant le site du pacte, je suggère 3 axes indissociables que je pourrai animer et ennrichir:
    - Résistance créatrice
    - Vision anticipatrice
    -Expérimentation sociale

    Amel Makhlouf
    Experte Int. Environnement&DD

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hichem GUIDARA

    Excellente initiative
    J’appelle a passer en action
    vaut mieux faire que dire
    A suivre…

    [Répondre à ce commentaire]

  • Hichem GUIDARA

    2785 tunisiens (non pas 2600) ont signe le pact priere de mettre a jour le nombre affiche sur le site

    [Répondre à ce commentaire]

  • Chiheb Ameur ABID

    Notre révolution est pour éradiquer la corruption et pour la dignité et la prospérité de notre chère Tunisie et son grand peuple. Elle n’est jamais contre le travail alors que c’est un devoir et un acte patriotique envers notre chère nation.
    Vive la Tunisie Libre! Vive notre révolution pour la liberté et la dignité!

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://successfule-commerce.blogspot.com/ Don Dali

    Je signe et j’adhère en toute fierté….

    [Répondre à ce commentaire]

    hammami abdelkrim Reply:

    hammami abdelkrim ingénieur génie rural enTunisie je signe et j’encourage

    JEUDI 10/02/2011

    [Répondre à ce commentaire]

  • Smadhi Mohamed

    Je suis volontaire et j’adhère sans aucune hesitation.Soyons généreux dans l’effort pour remettre de l’ordre à notre chère Tunisie et la hisser à un niveau plus haut.Il n’y a pas mieux que la solidaritéet le sens du patriotisme pour concrétiser ce que la révolution nous a offert. WHEN THERE IS A WILL ,THERE IS A WAY .

    Smadhi Mohamed Senior Telecom Expert

    Tunis Jeudi 10 Fev 2011

    [Répondre à ce commentaire]

  • Marzouki mokhtar

    j’aderevolontairement à votre site et à l’effort que mène notre chère Tunisie pour remettre de l’ordre au pays et l’aider à prendre la place qui lui revient.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Emna Sahbani Smadhi

    Sans aucun doute, j’hadère à ce pacte et je le signe. Aussi, je félicite le pionnier de cette idée et je lui dis qu’il n’y a pas mieux que la communication pour aboutir à une solution. toutefois j’aimerai faire part de quelques unes de mes idées.
    L’étincelle de cette révolution est le chômage et la situation de désespérance dans laquelle Mohamed Bouazizi et des milliers de personnes comme lui se sont trouvés. Notre gouvernement provisoire pourrait aider ces personnes au chômage en annulant les contrats de toute personne ayant dépassé l’age de la retraite qui continue à occuper un emploi fonctionnel auprès des administrations publiques et qui par conséquent continuent à bénéficier de tous les avantages. Le salaire d’un directeur à l’age de la retraite ainsi que les primes qui lui sont versées en plus des avantages matériels pourraient faire travailler deux jeunes cadres.
    De plus il semble qu’il y ai des lacunes au niveau de la police , pourquoi ne pas recruter des jeunes au chômage, et il en est de même pour les militaires. Si le rappel des réservistes s’avère insuffisants, pourquoi ne pas recruter?
    Il faut que notre révolution réussisse pour que notre cher pays prouve au monde entier que “quand on veut on peut”; Notre révolution doit réussir et notre nationalité doit être notre fierté. Tout Tunisien doit garder la tête haute.

    Jeudi 10 Février 2011

    [Répondre à ce commentaire]

  • MABROUK MOHEDDINE

    هذا هو المعنى الصحيح…للمقولة …التونسى للتونسى رحمة

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.mseddi-avocat.com Mourad Mseddi

    Le diable est dans les détails.

    En lisant les différents articles de presse relatifs aux réformes politiques et constitutionnelles à entreprendre , on mesure à quel point cette question suscite l’intérêt voire l’émoi chez certains. Sans prétendre être un spécialiste en la matière, j’estime néanmoins que les informations dont je dispose m’autorisent à formuler ces quelques remarques succinctes. Sur le plan politique, la transition semble se dérouler conformément au schéma prévu par la constitution héritée de l’ancien régime. Ceci signifie qu’elle est toujours en vigueur et qu’à défaut d’une abrogation partielle ou encore d’une refonte totale, elle continuera à produire pleinement ses effets juridiques. En d’autres termes, le fait de ne pas organiser des élections pendant le délai de deux mois tel qu’exigé par les dispositions constitutionnelles pourrait entrainer leur annulation. Il va sans dire que cette porte laissée entrouverte profitera à terme à tous ceux qui ne seraient pas d’accord, pour une raison ou une autre, avec les résultats des prochaines élections. Passons maintenant à la commission d’enquête sur les allégations de collusions et de corruption. Là aussi, plusieurs aspects ayant trait à son fonctionnement m’intriguent. A ma connaissance, aucun règlement intérieur n’a été publié au journal officiel. Dés lors, plusieurs questionnements me viennent à l’esprit. D’abord, quelles sont les règles procédurales à respecter devant cette commission. Ensuite, est-ce qu’on a pensé, à titre d’exemple, à l’immunité des membres ou à la protection des témoins contre d’éventuelles actions en diffamation ou autres poursuites pénales consécutives à des révélations. Enfin, la commission dispose-t- elle d’un pouvoir coercitif qui lui permet de recourir dans ses investigations à la force publique ? D’autres questions pourraient être formulées notamment celles relatives aux rapports de cette instance avec le pouvoir judiciaire, mais le but de l’exercice consiste à sensibiliser mes concitoyens au danger d’occulter ce genre de détails susceptibles d’hypothéquer la bonne marche des institutions voire même l’avenir du pays.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://3al7it.wordpress.com Rostom CHALENDI

    ” ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays” – J.F.K

    [Répondre à ce commentaire]

  • KRID MOHAMED

    J’adhère sans aucune hésitation et bravo pour cette initiative, on a besoin de quelqu’un qui coordonne cette motivation…
    PROUD TO BE TUNISIAN

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed Loukil

    J’hadère avec plaisir à ce pacte des compétences tunisiennes et il y en a ! Le monde en est plein! Ce sont les meilleurs ambassadeurs de la Tunisie pour ceux qui vivent à l’étranger et les superbes travailleurs et créateurs pour ceux qui vivent en Tunisie!
    J’y participe avec plaisir pour faire goûter à notre chère Tunisie la joie de pouvoir , elle aussi,participer à la mondialisation et avoir son billet pour prendre le train du développement économique et social du XXI ème siecle!

    VIVONS LA LIBERTE,ELLE NE SE RECLAME PAS!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.wafabourkhis.fr.st Wafa Borgès

    Bravo pour cette belle initiative!!
    j’adhère pour le succès de notre belle Tunisie!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • mustapha houissa

    J’adhère à ce Pacte pour le bien de notre Tunisie pour assurer le chemin de la démocratie, de la justice et du développement

    [Répondre à ce commentaire]

  • nefaa ben abdessalem

    J”adhére sans aucune hésitation,
    j’espére que ce Pacte sera signé par tous les réprésentants actuels du gouvernement et tous les partis qui vont se présenter à la future élection présidentielle afin de garantir une vraie démocratie qui protége les minorités.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ahmed Ben Jméaà

    Vive la Tunisie!

    [Répondre à ce commentaire]

  • khadmallah anis

    TOUS TUNISIENS ;TOUS UNIS ; TOUS FIÈRES DE L’ETRE ; ensemble pour le bien de notre pays

    [Répondre à ce commentaire]

  • jawher safraoui

    bonjour,
    J’aurai bien aimer que le texte soit écrit en ARABE mais bon…. vraiment heureux de voir une action pareille dans mon pays merci au peuple tunisien qui nous a permis de nous exprimer en toute liberté vive la tunisie bledi !!!!!!!!!!! walah fier d’etre tunisien comme jamais je l’été, aussi svp oublions ou plutot luttons tous contre le régionalisme on est tous des tunisiens de bizerte a ben guerden et on aime tous ce pays, autre chose honte a ceux qui profitent de la révolutions pour des profits personel !!!!!!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • b_mehrez

    Bonjour, (SI ON VEUT, ON PEUT ; <<>>)

    -On recherche des compétences Tunisien(ne)* des vrais Citoyens*;

    -On veut faire un projet en Tunisie, (même des petites projet pour la plus par des région),

    -On-Shore, sur le domaine de la création des panneaux Photovoltaïque,
    + Des connaissances utiles et opérationnelles du PV.
    + La commerce international tel-que;
    Règlementation, la logistique, commerce PV, la certification, le marketing…

    Cordialement.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Ammar FADHLAOUI

    J’adhère volontairement au PaCTE et j’appelle l’UGTT, la CGTT et toutes les ONG de jouer un rôle historique pour éviter toute dérive de cette noble révolution.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Habib Kraiem

    Bonjour à tous,

    C’e pacte est une bonne idée et l’espère qu’il contribuera d’une manière constructive à l’avènement d’une Tunisie démocratique et d’un modèle de société exemplaire.

    Cela étant, je demande à qui de droit, de revoir la liste des noms car elle comporte des noms répétés 2 fois, voire 3 fois!

    Meilleures salutations
    H. Kraiem

    [Répondre à ce commentaire]

  • Habib Kraiem

    Si tout le monde adhère aux objectifs du Pacte, je suggère que les adhérents réfléchissent sur la traduction des ces objectifs en terme de résultats concrets à atteindre à court et à moyen terme terme. Une fois les résultats définis, on réfléchira sur le comment de la chose (Groupes de discussions ou fora autour de thèmes spécifiques de manière à faire participer tout le monde, chacun selon ses domaines de compétences.

    HK

    [Répondre à ce commentaire]

  • MOUNIR CHIHI

    bonjour chers amis
    ce qu’on peut faire, en premier lieu pour commencera s’envoller de la misere dans gouvernerats frontieres du nord au sud de la tunisie, je crois qu’il faut commencer avec l’infrastructure c.a.d parallellement a ce qui existe en matiere de l’autoroute, il faut en urgence construire une autoroute de tabarka a tataouine, avec des autoroutes qui font l’intersection des 2 autoroutes. et aussi l’infrastructures de ces gouvernaurats , internes.

    [Répondre à ce commentaire]

  • adel

    لم نهنىء بعد بالثورة و لم نضمن نتائجها؟ المطلوب أولا دعم و بشدة ّّقيام مجلس تأسيسي لحماية الثورة و الانتقال للديمقراطية

    [Répondre à ce commentaire]

  • elyes allagui

    Je trouve cette initiative très importante pour nous permettre de participer à la révolution tunisienne et à l’instauration d’une vraie démocratie.
    Je pense que l’urgence actuellement est de protéger la révolution du complot en cours visant à son détournement et à la continuation du même système en place.
    en effet, tout les ingrédients sont réunis à cet effet: premier ministre de ben ali toujours en place (avec hédi baccouche tirant les ficelles derrières le rideau), partisans du rcd occupants tous les postes clés de l’état, état de chaos sécuritaire provoqué par les sbires du régime, grèves partout encouragés (si c’est pas organisés) par les sbires du régime, média encore aux ordres (et notamment tv7) qui appliquent la politique du gouvernement
    à la lettre (tv7 nous bombarde des images de grèves et des protestations sociales à longueur de journée (et de soirée); aucun vrai opposant sur les plateaux télé (moncef marzouki, tarak mekki, …), les mêmes défenseurs de ben ali sont devenus aujourd’hui des révolutionnaires !!
    en plus, avec les visites répétées des agents américains (veltman, ambassadeur), on se doute bien qu’ils sont en train de superviser la transition pour mettre leur homme en place (kamel morjane ou autre).
    alors, mes chers compatriotes, la priorité est de protéger la révolution contre sa spoliation par le rcd (le plein pouvoir obtenu récemment par le président intérimaire peut être aussi un argument pour dire qu’on est en train de mijoter quelque chose).
    soyons donc vigilants et ne baissons pas la garde et surtout ne laissons pas les sbires du régime réussir leur complot.

    [Répondre à ce commentaire]

  • walid yousfi

    slt, j veut que tt lé tunisien souvient que cette revolution est pour une premiere raison le chomage cad on court deriere celle ci est apré on court vers laugmentation dé salaire c pour cela j veut dire pr les personne qui utilise cette revolution pr leur propre priorité jj veut lé dire que c la honte. vive la tunisie et sont peuple on pai

    [Répondre à ce commentaire]

  • mohamed wajdi sidommou

    Je suis très content de cette initiative pour consolider et préserver cette révolution.
    Fier d’être tunisien vive la liberté vive la Tunisie tout court.

    [Répondre à ce commentaire]

  • myriam

    Cette révolution est historique, on en a beaucoup parlé jusqu’à présent on en parlera toujours mais le plus important maintenant est de passer à l’action en toute vitesse

    voilà mes propositions

    -nous nous réunissons
    -nous nous organisons en groupes et attribuer à chacun une tache bien spécifique et une personne en tête ayant du recul et une certaine sagesse, laisser les jeunes proposer des idées de projet et ne pas leur imposer des idées ça va être plus fructufiant et plus enthousiasmant.
    -nous commençons immidiatemant à faire des actions pratiques mm petites pour la vulgarisation du peuple tunisien (exp: des brochures, des petits bouquins en relation avec l’histoire et le présent, des séquences de video….) tout en sachant qu’un peuple qui ne connait pas son passé ne sentira pas bien son présent et verra donc floux son futur.
    -aller direct au but dans les paroles pour les prochains séminaires; genre :idée–>explication des termes–>historique–> exemple–> contre exemple et des petits blagues au milieu ça va attirer mieu l’attention de plus de gens
    - Les jeunes étaient le moteur de cette révolution, adressez vous au jeunes comme si vous vous adresser à des adultes qui ont du recul, vous verrez sans doute la gégantesque energie emmagasinée en eux.
    -nous avons vraiment besoins de personnes assurmetées comme des avocats pour nous instruire politiquement
    -Honorons notre religion , notre pays dans laquelle on a vécu
    -remercions ceux qui se sont senti épuisés un jour pour l’interêt de la vertue

    Que Dieu soit avec nous merci pour ce site

    [Répondre à ce commentaire]

    AbdelHamid Jarmouni Reply:

    SALAM à Tous…
    J’aime cette initiative et j’adhère à ces idées… pour l’instant on peut échanger des idées et proposer un plan d’action, qu’on peut discuter en ligne, en attendant de nous organiser et nous rencontrer à Tunis…
    Un point pratique : s’il y a une majorité à Paris et à Tunis, on peut déjà former deux comité et un coordinateur, vu la difficulté de se réunir à Tunis pour le moment.
    La coordination informera tous les membres via le site web, on doit gagner du temps…
    Je suis en relation avec plusieurs personnes et associations qui souhaitent organiser des actions (Soirées, Spectacles, Circuits touristiques, Séjours solidaire…)
    J’attends vos réactions et suggestions… BRAVO A TOUS, VIVE LA TUNISIE LIBRE…
    Abdelhamid Jarmouni
    Communication et Production Audiovisuelle
    TUNIS

    [Répondre à ce commentaire]

  • Nabiha Bayoudh Abbès

    Merci énormément pour cette initiative qui selon, mon opinion , répond profondément aux aspirations de beaucoup de tunisiens restés affamés vis à vis de l’expression libre et constructive. Nous aimons tous ce pays et chance pour nous actuellement, compétences engagées, pour exprimer notre gratitude à ce noble pays et à ces martyrs qui nous ont offert le statut de la “LIBERTE”.
    J’adhère au pacte et à toute action constructive pour la Tunisie et pour tous les tunisiens frères et soeurs, mères et pères et enfants grands HOMMES de la Tunisie de demain.

    [Répondre à ce commentaire]

  • AbdelHamid Jarmouni

    FÉLICITATIONS à Tous…
    J’aime cette initiative et j’adhère à ces idées… pour l’instant on peut échanger des idées et proposer un plan d’action, qu’on peut discuter en ligne, en attendant de nous organiser et nous rencontrer à Tunis…
    Pour faciliter l’identification de vos contributions, je pense que chacun des adhérents à ce PACTE, doit proposer une action ou le type de sa participation, pour organiser ce MOUVEMENT DE SOLIDARITÉ sur la rubrique: “Que voulez-vous faire pour la Tunisie ?” (voir en haut de page)
    On attends vos réactions et suggestions…
    BRAVO A TOUS, VIVE LA TUNISIE LIBRE…
    Abdelhamid Jarmouni
    Communication, Production Audiovisuelle
    TUNIS

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mehrez Marzougui

    J’ai adhéré à ce pacte par il reconnait implicitement au tunisien quelquesoit son âge, ses orientations politiques, sa position sociale le droit de participer à l’esquisse de l’état moderne et démocratique pour qui des centaines de tunisiens ont donné leur sang. L’approche de tous les problèmes politiques, sociaux et économiques doit être une approche scientifique et pragmatique. Nous devrons à mon sens éviter les justifications idéoloqiques.
    Je propose de constituer des groupes par thème :politique, social, culturel, économique et échanger des réflexions profondes au profit de notre Tunisie qui a déja rallier l’histoire universelle.
    Mehrez MARZOUGUI
    Adminstrateur et officier réserviste de l’armée tunisienne

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mehrez Marzougui

    Mehrez Marzougui

    Il y a d’excellentes idées développées par les adhérents qu’on peut mettre en pratique. Nous pouvons consacrer un peu de temps pour mettre en pratique ces idées. Ils faut porter la tenue de” randonneurs” et aller explorer ces régions laissées pour compte par le régime dictatorial ( SIDI BOUZID , GAFSA, KASSERINE ET AUTRES). la pensée et l’action sont sur le même plan: c’est le pragmatisme.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Walid

    l’idée du pact est une bonne initiative. cependant, je souhaite qu’on sorte du modèle du fond de solidarité.
    - la révolution n’est pas une révolution de pauvreté, mais de dignité, arrêtons de collecter des fond à offrir. nous devons aider les régions intérieurs à créer leur propre mode de développement par les crédits, microcrédits et l’encadrement des promoteurs

    - la révolution tunisienne est une révolution incomplète du moment qu’il nous manque un ou des leaders crédibles. de ce fait nous devons à créer des structures d’encadrement et de dialogues de toutes les catégories et classes sociales

    - la révolution tunisienne est une chose et le gouvernement en est une autre. il faut que les gens continuent à travailler et à revendiquer en parallèle. arrêtons de nous faire manipuler par les médias qui ne cherchent que raviver le feu et les conflits

    - la révolution tunisienne est magnifique, il faut la savourer et la préserver

    - la révolution tunisienne est un acquis national

    [Répondre à ce commentaire]

  • bader

    je souhaite que ce genre d’initiative soit continue, et non pas occasionel

    [Répondre à ce commentaire]

  • ADEL REKHIS

    L’esprit de ce pacte dit ceci concernant les zones dites d’ombre :
    Mieux montrer à ces gens comment se développer et prospérer plutôt que de leur offrir des aides…
    Salut,

    A.Rekhis

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mounir ZARAA

    BRAVO à PaCTE, une idée géniale, si cela démontre quelque chose c’est que le peuple tunisien est un peuple en OR.
    Nous devons militer pour assurer le résultat de notre révolution, il faut être très attentif et avoir confiance au gouvernement transitoire; une force contraire à la révolution est en train d’essayer de dénigrer notre révolution, les forces de la sureté de l’état de ZABA est en train de distribuer de l’argent liquide à des malfaiteurs pour semer la pagaille et salir notre image; PATIENCE et VIGILANCE, nous réussirons INCHALLAH

    [Répondre à ce commentaire]

  • Saber KLITI

    merci pour cette très bonne initiative :)
    je n’ai jamais été aussi fier d’être tunisien, que dieu protège la tunisie :)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Chokri

    J ‘adhère complètement à ce Pacte et m’engage à le respecter et le renforcer.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Abderrahman Fattah

    enfin ,le Pacte est arrivé Dieu merci.nous allons pouvoir nous défouler et profiter de cette tribune pour diffuser nos opinions parmi tant d’autres pour l’intérêt de la Tunisie mon pays que j’aime tant.
    La révolution est magnifique et quelle révolution???? à vraie dire je suis comblé de bonheur d’avoir vécu cet évènement historique et d’avoir participer physiquement à ces manifestations de l’avenue H Bourguiba avec plus d’ardeur et d’enthousiasme que lors les manifestations de la première révoltions pour l’indépendance de 18 janvier 1952 soit 60 ans auparavant à Gafsa alors je n’avais que 15 ans.
    voilà une semaine déja que nous vivions cette euphorie de démocratie et de liberté d’expréssion ou des milliers de citoyens se sont défoulés sur tous les média: radio, télévision, internet etc..
    quant à moi je suis comblé de bonheur car étant un militant de la première heure depuis le 18 janvier 1952 j’étais frustré de peur de mourir et de n’avoir vécu qu’avec seulement 2 président s de république régant en monarques absolu et n’avoir voté qu’une seule fois.durant 55ans d’indépendance.
    ingénieur de la première génération de l’indépendance 1964
    militant au PSD jusqu’a 1967 SOCIALISTE à la suèdoise (basé sur le système coopératif et ayant eu une formation académique et pratique dans le domaine)
    j’ai eu le prévilège de fonder les 2 première coopérative entunisie à lm’ OMVVMEN 1665:66
    opposant à la collectivisation GENERALE ET BACLE de Ben Saleh j’étais obligé d’immigrer au Canada ou j’ai exercé comme enseigant au supérieur. ne pouvant supporté cet éloignement j’ai décédé de retourner au pays en 1976 malgré tous les avantages pruniers que j’avais ailleurs que j’avais ailleurs.
    Dieu merci je respire enfin la liberté de m”exprimer et mettre mes modestes idées au service de mon pays.
    La démocratie est la gouvernance par le peuple en appliquant ses idées et ses désirs et pour notre gouvernement provisoire il a une occasion en or pour appliquer les désirs du peuple c’est de recueillir tous les avis suggestions des citoyens enregistrés par les radio, les TV, et autres les analyser et les classer et les résultats compilés peuvent servir comme bases pour la planification du travail gouvernemental je suggère que certains des nouveaux recrus parmi les diplômes du supérieur peuvent être s charger de ce travail.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Abdallah KHEDHER

    هناك خطئ كبير يجب الإنتباه له

    الثورة رفعت شعار إسقاط النظام طيلة أيام الإحتجاج لكن فيما بعد وقعنا في فخ إسقاط المسؤولين
    وتغيير المسؤول لا يعني أبدا تغيير النظام فكم من حكومة تعاقبت علينا منذ الإستقلال وكم رئيس وكم رئيس بلدية ووالي

    إسقاط النظام يعني إعادة بناء نظام جديد معتمد على الحوكمة الرشيدة

    الحوكمة الرشيدة او
    Bonne gouvernance
    هي أعلى معايير الحوكمة في المؤسسات الحكومية والخاصة وغيرها معتمدة من كل الأنضمة المتقدمة…وهي الضامن الوحيد لإستقرار البلد في المستقبل فهي تضمن عدم تكرر تمكن أي شخص فاسد لبث سمومه في النظام حتى لو تستر وترأس أكبر مؤسسات الدولة

    لذلك يجب المطالبة مرة أخرى بتغيير النظام الحالي الذي يعتمد على ضمير الموظف ويسهل لأي عصابة أو إنتهازي أن يخترقه ويعبث فيه بنظام ثاني قوي لا يمكن إختراقه بسهولة….وإلا فإننا سنعود للوراء رغما عنا. إرفعوا شعار ” ما يسمى ب ” الحكم الرشيد” لأنه الأمثل
    ومن لا يعرف ماذا تعني هذه الكلمات فليبحث عن معناها في الأنترنت

    أذكر تغيير النظام هو أكبر شعارات الثورة وللأسف ضاع ونسي

    [Répondre à ce commentaire]

  • MOHAMED EL ARBI EL OUNI

    j’adhère aux principes du pacte
    je suggère :
    1/ Afin consolider les fondements, les principes et idéaux de la liberté pour les futurs générations, il est impératif d’éliminer immédiatement le système d’orientation imposé aux bacheliers pour le choix des études à poursuivre qui n’offre pas à nos jeunes de décider librement de leur avenir.
    2/ A mon avis il ne suffit pas d’accorder des prêts bancaires d’installation de projet pour les jeunes ou toute autre PME, mais il y’a lieu de les accompagner par une série de mesures telles que:
    * exonération de la TVA et impôts
    * franchise des charges sociales
    * garantie d’une part du marché permettant d’assurer le cash-flow représentant la base de survie pour une entreprise et être en mesure d’honorer ses engagements.
    Il s’agit la des outils pour garantir la pérénité de l’entreprise

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amel Belkhiria

    Ces derniers jours y a eu beaucoup de caravanes de remerciement, d’aide, pour les régions défavorisées de l’intérieur du pays, là où tout a commencé.
    C’est très bien tout ça, ça fait chaud au coeur, sauf que la question que je me pose c’est: jusqu’à quand on va continuer à les organiser ces caravanes? et surtout quel apport réel (à part le soutien moral) peuvent-elles avoir?
    Je me demandais si on pouvait pas aider de façon plus concrète et surtout plus efficace, mais en pensant cela, je me suis rendue compte que je ne connais pas mon pays.
    J’étais à kasserine dimanche dernier, et durant tout le trajet, à chaque patelin qu’on traversait, on trouvait un comité d’accueil qui nous attendait, des gens qui sont très heureux de voir les habitants de la capitale les visiter et rouler sur les chaussées désertes de leurs villages, ces gens là n’avaient qu’une seule demande: “Parlez de nous, Faites passer notre message, nous n’avons rien” Mais dans cette foule énorme, il est impossible de rapporter un message clair.
    Certes ces gens sont démunis de tout, mais pour trouver une solution, il faut être plus précis, savoir les opportunités à saisir, les richesses à exploiter, en somme il faut mieux connaitre son pays et ses coins perdus!!

    C’est en partant de cette réflexion, que j’ai pensé à organiser des Caravanes d’investigation dont la mission serait d’étudier les conditions dans les endroits qu’on ira visiter et ce dans tous les domaines: emplois, santé, services…..
    On aura besoin de toutes les compétences tunisiennes dans tous les domaines: industriels, journalistes, médecins, pharmaciens, architectes, ingénieurs, commerciaux…. chacun pourra apporter sa contribution dans l’élaboration d’un plan de développement de la région en question, ce plan peut être remis aux ministères concernés, ou encore à toute institution ou société privée qui peut aider à le concrétiser.

    Un groupe Facebook a été créer dans ce sens, en attendant la mise en place d’une association en règle, toute contribution est la bienvenue!
    http://www.facebook.com/home.php?sk=group_189965374359299&ap=1

    [Répondre à ce commentaire]

    Mehrez Marzougui Reply:

    C’est une excellente initiative. Je suis âgé de 58 ans. Je veux aider tous mes enfants qui sont engagés dans le développement territorial de la Tunisie. C’est un engagement qui requiert une grande patience et un grand effort je ne dis pas sacrifice. Je mettrai toute mon expérience à la disposition de votre initiative.

    Mehrez Marzougui, administrateur et officier de réserve de l’armée tunisienne

    [Répondre à ce commentaire]

  • Besma Kraiem

    Hi Amel, I perfectly agree with you. We need to come up with an action plan that helps these regions in the long run, not just in the coming weeks and months while people are still going there to say thank You.

    The problem I see is fragmentation. I just registered to a similar group on FB today and i’ve seen several groups being created. I suggest that the admins of these groups get together and agree on one initiative. We will need scale, to have impact.

    Thanks!
    Besma

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.farkess.com kanzari

    Bonjours,
    Juste une idée qui peut faire évoluer nos objectifs:

    Pourquoi ne pas lancé une Web TV sur la quelle on publie des émissions éducatives et instructives et utiliser facebook pour son déploiment? on pourra aussi faire du live pour invité des compétences dans différent domaines pour que le peuple comprend différents sujet…

    Je peut me chargé du sujet vue que j’ai une petite expérience.

    Merci

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.mseddi-avocat.com Mourad Mseddi

    J’adhère au pacte dans l’espoir d’une nouvelle Tunisie ayant une place de choix parmi les nations civilisées.
    Voici quelques propositions, d’autres suivront :
    *Suppression des empreintes digitales de la carte d’identité nationale.
    *Dépénalisation de l’émission des chèques sans provision.
    *Au lieu de gaspiller de l’argent dans la publicité, il est plus judicieux, à mon sens, de l’employer dans des prises de participation significatives dans le capital des principaux tours opérateurs émetteurs de touristes vers la Tunisie. On pourra ainsi mieux contrôler leurs décisions au lieu de les subir.
    *Suspension immédiate de la constitution et la convocation d’une assemblée constituante aux fins d’en rédiger une nouvelle. La dite assemblée donnera un mandat renouvelable à chaque deux mois au gouvernement actuel pour gérer les affaires courantes du pays; le temps d’organiser des élections conformément aux dispositions de la nouvelle constitution. Les membres du conseil national pour la protection de la révolution devraient plutôt intégrer l’assemblée constituante. Ils pourront ainsi contrôler l’action du gouvernement ponctuellement lors du renouvellement de son mandat.
    *Publication au journal officiel des règles de procédure et de fonctionnement des différentes commissions nationales d’enquêtes sur les allégations de collusion, de corruption et autres dépassements.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.englishffl.org Mahdi

    En tunisie, on devrait remplacer le français par l’anglais pour pouvoir communiquer avec le reste du monde, pour nous développer (science, technologie, échanges économiques) et aussi pour notre indépendence…

    Groupes facebook: English in Tunisia
    Site web: http://www.englishffl.org

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.englishffl.org Mahdi

    حركة التّجدّد العربي مشروع سياسي و حضاري أنشأه تونسيّون لصيلغة و بلورة الحداثة العربيّة

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.englishffl.org Mahdi

    حركة التّجدّد العربي مشروع سياسي و حضاري أنشأه تونسيّون لصيلغة و بلورة الحداثة العربيّة

    http://www.facebook.com/pages/Arabic-Renewal-Movement-حركة-التّجدّد-العربي/111940152213455

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.mseddi-avocat.com Mourad Mseddi

    Parmi les effets pervers engendrés par l’ancien régime, figure le mépris voire la haine que se vouaient réciproquement beaucoup de tunisiens. Plus grave encore, ce sentiment a fini par “contaminer”, par ricochet, le comportement du tunisien vis-à-vis de son propre pays. Force est de constater que la révolution a réconcilié le tunisien avec lui-même, avec ses concitoyens et surtout avec sa patrie. Il y a là un fait majeur, à savoir l’émergence d’un esprit de solidarité sincère et désintéressée qu’il faudra nourrir et entretenir parce qu’il participe de l’essence même de la citoyenneté.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mounir ZARAA

    la mise à jour du nombre de signataires au PaCTE ne se fait pas chaque jour?

    [Répondre à ce commentaire]

    PaCTE Reply:

    Bonjour Mounir,
    Non, elle se fait de manière manuelle toutes les semaines.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.mseddi-avocat.com Mourad Mseddi

    Une grande partie de notre patrimoine immobilier est gelé à cause de l’état d’indivision dans lequel il se trouve. En effet, l’indivision devient parfois un obstacle infranchissable qui empêche un propriétaire de jouir pleinement de sa propriété, d’où la nécessité de lui permettre de gérer exclusivement une partie privative sans pour autant demander le partage du bien immobilier. La solution semble équitable, parce qu’elle donne la possibilité à un copropriétaire de céder ses parts indivises à un prix concurrentiel lorsqu’il constate que le pouvoir de décision commence à lui échapper suite à la concentration de la majorité des parts entre les mains d’une ou de plusieurs personnes.
    Les développements qui suivent comportent des propositions de modification à apporter au code des droits réels (C.D.R.) afin de permettre à un copropriétaire, même minoritaire, de disposer de sa propriété comme s’il en été le propriétaire exclusif, dans la limite bien entendu de sa quote-part.

    1- Etendre le régime de copropriété des immeubles divisés par étages ou par appartements prévu aux articles 85 et suivants du C.D.R. à toutes les propriétés foncières indivises.

    Il s’agit là d’une option facultative qui devrait être offerte aux copropriétaires majoritaires détenant au moins les 3/4 des parts indivises.
    Elle se présente comme une situation intermédiaire entre l’indivision pure et simple et le partage, puisqu’elle permet de préserver l’unité de la propriété tout en permettant aux copropriétaires de jouir d’une certaine autonomie sous la forme d’une gestion exclusive de la partie privative.
    La décision serait prise par l’établissement d’un acte constitutif ayant pour effet principal la création d’une personne morale regroupant tous les copropriétaires.
    La personne morale aura pour objet l’accomplissement de toutes les opérations d’intérêt commun dans le cadre d’un règlement intérieur dit «règlement de copropriété».
    Ce règlement doit être adapté à la nature de chaque propriété car il est évident qu’on ne peut pas gérer de la même manière un centre commercial et une propriété à caractère agricole.
    Toujours sous le signe de l’équité, lorsque le ou les copropriétaires majoritaires n’accordent pas contractuellement ce droit de gestion exclusive au(x) copropriétaire(s) minoritaire(s), le législateur devrait intervenir pour équilibrer la situation et ce, en leur garantissant un droit de sortie avec des conditions avantageuses.

    2- Compléter le droit de préemption (articles 103 et suivants du C.D.R.) par un droit de sortie pour les copropriétaires minoritaires.

    La proposition vise à éviter à ce que les copropriétaires minoritaires deviennent «prisonniers» de leur propriété, notamment dans le cas où les copropriétaires majoritaires optent pour la gestion sous la forme d’un syndicat de copropriétaires. De fait, il se peut que des copropriétaires minoritaires ne veulent pas ou ne peuvent pas entamer une action judiciaire pour demander le partage biens indivis.
    Le fait générateur de cette option de sortie pourrait être déclenché par le dépassement d’un certain seuil, par exemple, lorsque les 3/4 ou plus des parts indivises deviennent la propriété d’une ou de plusieurs personnes agissant de concert, notamment lors des votations.
    En pareil cas, le prix offert aux propriétaires minoritaires ne devrait pas être inférieur au prix de la cession par le biais de laquelle la ou les personnes agissant de concert ont pu détenir les 3/4 des parts indivises.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.mseddi-avocat.com Mourad Mseddi

    On a beaucoup parlé l’été denier des répercussions néfastes engendrées par la faillite de quelques tour-opérateurs étrangers sur le tourisme tunisien. A ce propos, il faudra imaginer un mécanisme susceptible d’alerter à temps les professionnels du tourisme des incidents de paiement dont font l’objet leurs partenaires étrangers. A mon avis, deux systèmes sont envisageables. L’un pourrait être géré par des privés à l’image des sociétés de crédit, très populaires en Amérique- du-Nord. Je cite a cet égard, les entreprises Equifax, Experion ou encore TransUnion, avec cette variante que les destinataires de l’information sont des professionnels et non pas de simples consommateurs. L ‘autre mécanisme, prendrait la forme d’un registre public qui pourrait être administré à bon escient par le ministère chargé du tourisme grâce à ses antennes à l’étranger. Bien évidemment, ceci ne constitue qu’une esquisse de ce que devrait être fait pour trouver une solution à ce problème récurrent qui coûte chaque année des millions de dinars en devises étrangères. Une dernière remarque : la proposition qui consiste à faire dédommager les hôteliers par des compagnies d’assurances tunisiennes, bien qu’elle soit louable dans son principe, elle ne résout pas malheureusement le problème du manque à gagner en devises étrangères subi par l’économie nationale.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mehrez Marzougui

    Quelques milliers de compétences tunisiennes à l’intérieur et à l’étranger ont signé ce pacte. Certains ont exprimé d’excellentes idées mais il n’a rien de concrêt. Certains de nos concitoyens vivant en France sont prêts à envoyer du matériel et des médicaments pour équiper certains hopitaux régionaux( SIDI BOUZID, KASSERINE..) ou des dispensaires dont l’état déshonore tout citoyen tunisien.

    Ces régions exigent de retrouver leur dignité beaucoup plus que les denrées alimentaires et que justice soit faite contre ceux qui ont tué leurs enfants.

    [Répondre à ce commentaire]

  • bader

    Le travail c’est le seul garant de la réussite de la révolution, et je pense que doit devenir le mot clé pour la Tunisie de demain.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://reconstruirematunisie.blogspot.com/ Badis

    Si tu veux nourrir un homme un jour, donne-lui un poisson; si tu veux le nourrir tous les jours, apprends lui à pêcher.” لا تعطني سمكه بل علمني كيف اصطادها
    C’est dans ce but que nous crayons l’association Reconstruire ma Tunisie: les aides c’est bien mais investir dans l’embauche c’est ce que Veulent les Tunisiens. L’association reconstruire ma Tunisie est un espace APOLITIQUE….. un espace ouvert à tout ceux qui veulent aider à unir tout les Tunisiens et proposer des idées pour promouvoir l’embauche des jeunes diplômés et aider les plus démunis d’entre nous à accéder à la vie avec HONNEUR et de façon DURABLE
    VOICI NOTRE PREMIER PROJET :
    PROJET SANTE PRIVE:
    Trois étapes +/- successives seront nécessaires pour faire aboutir ce projet santé en fonction de l’état sécuritaire du pays et en fonction des subventions récoltées:

    1ière ETAPE: Subvenir aux besoins immédiats des hôpitaux et des services d’urgences (déjà entamée, Deadline Samedi 12/02/2011)

    2iéme ETAPE : Aider les médecins sans activité et désireux de s’installer au privé à ouvrir leur cabinet de consultation (les subventions seront plus importante si le cabinet est loin de la ville)

    3ième ETAPE: Sponsoriser et établir les mini-centres de consultation médicale privés avec un box de consultation en médecine générale, un box pédiatrie, un box gynécologie, une permanence médicale avec ambulance, une salle de radiologie, tronc-membre-poumon et une salle de prélévement pour analyse biologique. (discuter avec la CNAM pour payer les consultations aux médecins qui s’engageront à ne pas prendre leur partie tiers-payant puisque les équipements seront inchallah fournis gratis et puisque de toute manière ces régions seront ex-honorées de la cotisation sociale durant 10ans)

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed

    Arrêtons d’avoir des demandes personnelles et surtout matérielles… ce
    n’est guerre le moment, on va mener le pays à une catastrophe…
        Chers Tunisiens, arrêtez de demander la titularisation, des fonctions, des
    voitures de services, une augmentation des salaires… arrêtez d’avoir des
    intérêts personnels… A enlever

    Commmencer à partir de

    petite pensée à ce pays, travaillant d’abord puis
    exprimez vous et précisez vos demandes c’est votre droit mais n’oubliez pas vos
    devoirs envers ce pays… rien ne fonctionne maintenant notre productivité
    s’approche de zéro s’annule même… c’est malheureux!!! 

    Pour votre Email c’est mieu de commencer à partir de ” petite pensée à ce pays, travaillant d’abord puis exprimez vous et précisez vos demandes c’est votre droit mais n’oubliez pas vos devoirs envers ce pays… rien ne fonctionne maintenant notre productivité
    s’approche de zéro s’annule même… c’est malheureux!!! ”

    et d’enlever ce qui est avant c’est à dire ” Arrêtons d’avoir des demandes personnelles et surtout matérielles… ce n’est guerre le moment, on va mener le pays à une catastrophe…
    Chers Tunisiens, arrêtez de demander la titularisation, des fonctions, des
    voitures de services, une augmentation des salaires… arrêtez d’avoir des
    intérêts personnels… ”

    Merci et bon travail

    [Répondre à ce commentaire]

  • Iskander L.

    Bonjour,

    Belle initiative.
    Il y a beaucoup d’initiative. Tant de demandes de la part de Tunisiens, tant d’envie d’aider et de donner de la part des Tunisiens et de leurs amis…
    Je suis Tunisien, né en France, mais Tunisien, et j’aimerai faire un maximum de choses pour mon pays…
    Je suis à Paris, et j’aimerai tant faire, bien plus, car là je ne fais rien, je connais de nombreux groupe, tout le monde veut agir, mais tout semble si déstructuré que cela en devient frustrant…
    Il faudrait que toutes les associations, tous les groupes puissent se réunir.
    Il y a une force vive, un élan qui pourrait faire avancer rapidement notre pays! On a juste l’impression que tout cela manque d’encadrement… On peut avoir des avis divergeants, mais le but et de faire avancer notre pays.
    J’espère donc que ce groupe fera quelque chose et ne sera pas qu’un groupe de discussion et de débats…
    Si effectivement vous passez aux actes, je m’engagerai à 200%. Mais il faut des actes concrets.

    Voilà, juste un petit “coup de gueule”. J’espère que vous allez proposer des choses concretes afin que des gens comme moi, prets à s’investir, le fassent!

    [Répondre à ce commentaire]

    PaCTE Reply:

    Bonjour Iskander,
    1ère rencontre des compétences tunisiennes, à Paris et Tunis le même jour, ce dimanche 27 février :
    http://pactetunisien.org/1ere-rencontre/

    [Répondre à ce commentaire]

  • abderrahmen fattah

    assiter aux rencontre

    [Répondre à ce commentaire]

  • mbkacem

    j’adhère… et j’invite chaque tunisien à le faire, pour le bien de notre pays!

    [Répondre à ce commentaire]

    salwa lakoua Reply:

    moi aussi j’invite tous à le faire!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Haddad Naoufel

    بقلم د. حاكم المطيري

    رجاء حار، إلى الأخوة العرب الأحرار، في كل الأقطار، ومن لديهم رغبة في القيام بالثورة في بلدهم، نرجو منهم أن ينظموا ثوراتهم بالدور، ويحترموا الطابور، حتى تستطيع الأمة أن تقف مع كل ثورة بما تستحقه من الدعم والتأييد، فليس معقولا يا جماعة أن تقوم ثورة في ليبيا واليمن والعراق والجزائر والمغرب والبحرين في وقت واحد؟

    لقد كنا بالأمس نتمنى ولو ثورة واحدة، فقامت عندنا ست ثورات في وقت واحد! وهذا شيء مذهل لا نستطع تصوره ولم نكن نحلم به!

    لقد أسقط العرب في خلال شهرين اثنين فقط ثلاثة طغاة في ثلاث دول، تشكل ما نسبته نحو أكثر من ربع سكان العالم العربي تقريبا مائة مليون نسمة، وربع مساحته الجغرافية، أكثر من ثلاثة ملايين كيلو مربع!

    وهذه أسرع حركة تحرر وتحرير في تاريخ العالم كله!

    وإذا استمر العرب على هذه الوتيرة فسيحتاجون لاستكمال تحرير العالم العربي ستة أشهر أخرى فقط، فإذا العرب من الخليج إلى المحيط أحرار كما ولدتهم أمهاتهم، وإذا كل عروش الظلم والطغيان قد سقطت، ليستعيد العرب أوطانهم المنكوبة، وأموالهم المنهوبة، وكرامتهم المسلوبة!

    وأنا أقترح على الأخوة في كل بلد عربي عندهم رغبة بالثورة، أن يتم ترتيب الأمور وتنسيقها بين الشباب الثوار في كل الأقطار، إما بالقرعة، أو بحسب الحروف، فتبدأ الثورة بالدول التي تبدأ بالألف ثم الباء ثم التاء.. الخ، حتى يمكن لنا جميعا أن نتابع دوري الثورات العربية، ونقوم بالواجب للجميع!

    وأرى ضرورة التفاهم مع قناة الجزيرة الوكيل الحصري لبث هذا الدوري، حتى تقوم بتغطية كل ثورة تغطية شاملة، مع اشتراط وجود المفكر العربي الحر عزمي بشارة لتحليل وتوجيه أحداث ومجريات كل ثورة!

    وبما أن هناك من استعجلوا الآن ونزلوا الحلبة، كالأخوة في اليمن والعراق فأرى أن يبقوا فيها، وأن يسخنوا، حتى يصل إليهم الدور!

    وأرى ضرورة أن يراجع أي شعب عربي لا نية لشبابه بالثورة جيناتهم، وفي حال ثبوت دمائهم العربية، وأنه لا يوجد ما يمنعهم وراثيا من الثورة، فبالإمكان إرسالهم في دورة تدريبية تحت عنوان كيف تصنع ثورة خلال شهر واحد» لدى الشباب في مصر أو تونس أو ليبيا، والاستفادة من خبراتهم في هذا الفن!

    كما يمكن إقامة معاهد خاصة لهذا الفن في هذه الدول الثلاث، تستقبل الشباب من كل بلد من بلدان العالم كله، مع وضع رسوم للدراسة فيها، لتصبح مصدرا من مصادر الدخل القومي العربي!

    كما أقترح أن يتم تشكيل لجنة تحكيم في تونس أو مصر لتقدير أداء كل ثورة، ووضع معيار للتحكيم بينها، ومعرفة مميزات كل ثورة وأبرز خصائصها ونقاط الضعف فيها!

    فإذا كان التونسيون قد حازوا في ثورتهم قصب السبق، وكانت ثورتهم فاتحة الثورات، وإذا كان المصريون قد حازوا كأس الثورة الأضخم، والحدث الأعظم في هذا القرن، فإن الثورة الليبية كانت الأسرع حسما، والأقوى قصما!

    فقد احتاج التونسيون إلى أقل من أربعة أسابيع تقريبا، ونجح المصريون في أقل من ثلاثة أسابيع تقريبا، فجاء الليبيون وحسموا الموضوع في أسبوع!

    وقد أصبح لدى العرب ثلاثة نماذج من الثورات مختلفة الطعم والطريقة، فهناك الثورة الشعبية السلمية، وهناك الثورة الشعبية المسلحة، وهناك الثورة التي دعمتها النقابات كما في تونس، والثورة التي دعمتها الأحزاب والتيارات كما في مصر، والثورة التي دعمتها القبائل كما في ليبيا!

    وأرى بأن الأخوة في ليبيا – نصرهم الله وأيدهم – قد أفقدوا الدوري متعته، واستعجلوا في أمر كان لهم فيه أناة وسعة، وضيقوا واسعا، وحرموا الأمة من الاستفادة من هذه الدورة التدريبية باختصارهم المدة على هذا النحو، مع أن كل ثورة هي دورة تدريبية نفسية وعملية للعرب كلهم، ليكتشفوا ذواتهم وقدراتهم ومهاراتهم!

    ولا أدري من يستطيع أن يضرب الرقم القياسي الذي حققه الشعب الليبي، هل يعقل أن تنجح ثورة في أقل من أسبوع! وإذا حدث ذلك فعلا، فإن عدد الدول العربية اثنتان وعشرون دولة، وقد بقي منها تسع عشرة دولة، فإذا صارت الشعوب فيها تتنافس على تحطيم الرقم القياسي، فهذا يعني أن الثورة الأخيرة عليها أن تحقق المهمة في ثمان ساعات تقريبا وهذا شيء لا يكاد يصدق!

    وأرى بأن على العرب حتى بعد تغيير كل الأنظمة، أن يبقوا على هذا الدوري كل عشر سنوات، فأي دولة لم يتغير فيها نظام الحكم خلال هذه المدة، فعلى شعبها القيام بثورة شعبية سلمية، حتى لا تنقطع هذه العادة الكريمة، والخصلة الحميدة!

    كما أرى ضرورة أن يتصدى المؤرخون والكتاب والمفكرون بتدوين أحداث هذه الثورات وأبطالها وأحداثها ومميزاتها، حتى تكون حاضرة دائما في ذاكرة الأجيال العربية، لتظل هذه الثورات جزءا من ثقافتها وممارساتها وسلوكها!

    كما يجب دراسة نفسيات الطغاة، وممارساتهم وسلوكياتهم، قبل الثورة وأثناءها وبعدها، ومعرفة طبائعهم، وحججهم وذرائعهم، وقد تتوصل الدراسات إلى اكتشافهم من صورهم وأشكالهم، لتتجنب الأمة وصولهم للسلطة ولو عن طريق الانتخاب!

    وهناك تشابه في تصرفاتهم يحتاج إلى وقفات لفهمه، فهم يخطبون ثلاث خطب، ثم يسقطون بعد الثالثة، ويكون الخطاب الأخير يوم الخميس ليلة الجمعة، وكلها في آخر الليل!

    وكلهم استشرى فسادهم المالي وفساد أسرهم وأبنائهم، وأثروا ثراء أسطوريا، وحولوا يلدانهم إلى عزبة وإقطاعية أسرية، وهي حالة تكاد تتصف بها كل الأنظمة العربية الحالية!

    وكلهم يقول ليست بلده كتونس، وكلهم يغرر به إعلامه المضلل وبطانته بأن دولتنا غير، وهي دولة الخير، وليست كتونس، ثم يتفاجأون بأن دولهم كتونس!

    وقد تكررت خلال هذه الثورات بعض الذرائع التي يتحجج بها الطغاة وهي:

    1 – الخوف على البلد من الإرهاب والاقتتال الديني الإسلامي المسيحي، والتدخل الدولي، والخوف على قطاع السياحة والدخل القومي، كما قال مبارك.

    2 – الخوف على البلد من الإسلاميين والأخوان المسلمين والتنمية، كما قال زين العابدين.

    3 – الخوف على البلد من الاقتتال القبلي وانقسام الدولة وقيام إمارات إسلامية جهادية، والخوف على النفط والاقتصاد، كما قال القذافي وولده.

    4 – الخوف على البلد من الفتنة الطائفية السنة الشيعية، كما قال وزير الداخلية البحريني!

    5 – الخوف على الديمقراطية، وعلى صندوق الاقتراع، كما قال علي صالح، وبما أن الصندوق في حوزته، والمفتاح في جيبه، فلا خوف على الديمقراطية!

    فهم جميعا يستخدمون فوبيا إرهاب المجتمع بعضه من بعض، ﴿ إن فرعون علا في الأرض وجعل أهلها شيعا ﴾ ليقولوا بأنهم صمام الأمان، وسور الأمن، وحماة الوطن!

    كما أنهم يتحججون جميعا بالتاريخ لا بالواقع، فمبارك بطل حرب أكتوبر، والقذافي بطل الثورة على الاستعمار، وعلي صالح بطل الوحدة، أما الواقع السيئ الذي أوصلوا دولهم إليها حتى خرجت الشعوب بالثورة ضدهم، فلا يتطرقون إليه!

    وعودا على بدء اكرر ندائي للأخوة الثوار بالدور يا أخوة بالدور، والرجاء احترام الطابور، فالجميع سيحصل على نصيبه من الثورة!

    نقلا من شبكة راصد الأخبارية

    [Répondre à ce commentaire]

  • Haddad Naoufel

    oui pour le pacte et non pour se mettre au dessus du peuple , en parlant de compétence, on doit parler d’engagement pour un objectif clair telque (citoyenneté et bonne gouvernance) . on doit avancer notre engagement et notre sens de travailler avec le peuple, arrêtons de travailler avec une approche verticale qui est celle des tribunes où le peuple est en bas, on ne va pas apporter des solutions prêtes à l’emploi, mais on va travailler avec les intéresses et diagnostiquer leurs problèmes et on va proposer des solutions avec eux et on va les exécuter ensemble avec le peuple.

    [Répondre à ce commentaire]

    ++nidhal Reply:

    Je ne pense pas que l’idée sous -jacente fût une verticalité quelconque, mais plutôt un engagement des compétences qui étaient exclues et dont une bonne partie a quitté le pays parce qu’elle ne s’y retrouvait plus. Cela traduit à mon avis, comme vous le dites un engagement citoyen de ceux qui ont un savoir quelconque à mettre au service du pays, une compétence n’est pas forcément un diplôme “supérieur” ou une “notion élitiste”, c’est un savoir faire à partager et à mettre au profit de la communauté. En tout cas, moi je l’ai entendu et interpréter comme ça…

    [Répondre à ce commentaire]

    Sami Ben Hassine [PaCTE] Reply:

    Tout à fait, loin de nous l’idée d’une quelconque verticalité, l’objectif derrière le PaCTE est de mettre ses compétences au service du pays : s’engager pour un objectif commun.

    Dans la FAQ :
    “Le terme “compétences” réfère aux aptitudes, au savoir, au savoir-faire et au savoir-être. Nous croyons fondamentalement que tout citoyen engagé a des compétences qu’il pourra mettre au service de la Nation.”

    [Répondre à ce commentaire]

    Ridha Toumi Reply:

    moi franchement je préfère mettre en évidence notre engagement pour un objectif clair que de parler de compétence. c pour ca que bcq se questionne sur nos objectifs, et ils n’osent pas dire si notre groupe est un club de haut responsable?

  • Hafedh

    Pour l’instant j’adhère de tout mon coeur pour cette Tunisie qui nous a tellement donné !
    à la question que peut on faire ? j’avoue que je reste perplexe pourquoi? parce que il y a tellement de choses à faire que je ne sais plus par quoi commencer!
    dans l’immédiat en face du vide politique la Tunisie est confrontée à une bourrasque de revendications; légitimes ? sans doute, opportunistes, à en tenir compte, mal intentionnées en partie, à ne pas exclure!!!!
    Résultats: économie en dérive, chômage accru, dégâts impressionnants, et le plus décevant c’est qu’on continue à manifester des semaines et des semaines sans aucune prise de conscience de la gravité de la situation socio économique et les débordements sur la frontière tuniso lybienne qui viennent alourdir le fardeau déjà surchargé,
    que doit on faire lancer un appel urgent à tous les citoyens tunisiens qui se respectent, de prendre le chemin des lieux de travail, des écoles, des lycées et des universités et redoubler d’efforts pour relever le défi par le travail , le travail et rien que le travail dont la Tunisie plus que jamais en a grandement besoin !! par la même occasion en évacuant les places et les rues on aide à démasquer les faiseurs de troubles qui se cachent parmi nous Eh ! oui! les revendications il y a mille et mille façons de les exprimer! voilà et merci d’avoir permis à un citoyen “silencieux” en arabe c’est mieux SAMET de s’exprimer

    [Répondre à ce commentaire]

  • salwa lakoua

    j’hadere vivement!!

    [Répondre à ce commentaire]

  • selmi chedly

    arrétons nous de parler et travaillons

    [Répondre à ce commentaire]

  • Noura

    Please,
    Justa call for whoever administrating our site, I would like to request the following: Would you mind please add a “Contact-us” link that way we can contact you when we have problems of access or/and website related, as well to be able to update our profile on the memeber’s list
    many thanks

    [Répondre à ce commentaire]

    Ouissem Ghorbel Reply:

    We will add this on the website
    otherwise you can already send an email to contact@pactetunisien.org

    all the best

    [Répondre à ce commentaire]

  • ben abdallah

    Cher collegue

    IA B.A.M

    Très bien, j’adhère et je m’engage

    Pour les enseignants il est possible de contribuer dans la construction en assurant une heure d’enseignement gratuite jusqu’à la fin de l’année.
    Par ailleurs je propose de revoir les concours de passage de grade et l’utilité des commissions de discussion.
    - Un professeur verra étudié son dossier. Un Maître de conférence fait 2 soutenances (habilitation + examen de commission) en plus de son dossier.
    - Revoir le salaire en fonction du niveau de vie.
    - Améliorer la condition des militaires et assurer son indépendance du système politique.
    - Réintégrer tous les biens de l’ancienne famille trabelsi et de la famille de l’ancien président.
    - Proposer des dirigeants (directeur, chef, …) compétents, intègres, …
    - Revoir le système d’étude universitaire : nous somme entrain de former des chômeurs !!!
    - Pourquoi le Capes si le candidat a une diplôme de Maîtrise !?
    - Revoir le système de crédit bancaire (suivre le système européen pour les crédits bancaires car en Tunisie crédit = vol)
    - Egualité entre régions : sanitaire, industriel, …
    - Revoir le fond national 26-26. S’il en reste de l’argent l’utiliser pour rétablir la Tunisie. Vous êtes d’accord de laisser le 26-26 mais cette fois pour le bien du peuple (pas pour la drogue de certains !!!)

    Je sais que j’ai donné des détails mais je suis confiants en la Tunisie libre.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAlor toutes les Bon homme de faire les bon affaire pour les autres ………………..

    [Répondre à ce commentaire]

    [Répondre à ce commentaire]

  • Naoufel Haddad

    Pour la création d’une association tunisienne citoyenneté et bonne gouvernance.
    Au plan philosophique, le concept de bonne gouvernance porte en lui-même l’essence démocratique à
    travers le mécanisme de la participation citoyenne institutionnalisée. Vue comme mode d’organisation
    sociale et politique orientée vers la maximisation du bien être social et la réduction des coûts humains et
    sociaux, la bonne gouvernance pourrait recouvrir les conditions suivantes :
    — La productivité et la durabilité ;
    — La primauté du droit ;
    — La légitimité et la responsabilité politiques ;
    — Un système judiciaire juste, autonome et fiable ;
    — Une administration responsable et une gestion efficace des services publics ;
    — La transparence et l’imputabilité ;
    — La liberté d’information et d’expression ;
    — La participation et la liberté d’association ;
    — La coopération de l’Etat avec les organisations de la société civile.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Noura

    cher admnistrateur du site,
    Voudriez-vous inserrer un line “contact nous” pour vour vous contacter, Jai problem d’access . Votre site ne reconnait pas ni mon email, ni mon nom. De plus j’ai unee modification a apporter a mon profile .
    S’il vou splait veuiller indquer comment faire pour vous contacter

    [Répondre à ce commentaire]

  • hiba sghaier

    Très bien, j’adhère et je m’engage

    [Répondre à ce commentaire]

    TKH Reply:

    Salut Hiba, je comprends que tu avais deja signé le pacte? si oui, as tu participer à des actions, assister à des evenements? réunions?
    bonne journée

    [Répondre à ce commentaire]

  • Firas BEN ATTIA

    Bonjour à Toutes et à Tous

    L’idée est à encourager.

    L’un des problèmes majeures de non Chere Tunisie et qu’ils existent bcps plus de gens qui savent ce qu’il faut faire que ceux qui peuvent reelement agir.

    Ceci dit il faudra moins de paroles ( et d’ecrits) et bcps plus d’Actes au Bons moments, par les Personnes compétentes avec les Outils Nécéssaires (existantes ?).

    [Répondre à ce commentaire]

  • Amine ben Mahmoud
  • Zeus

    Encore un atugéen qui veut se lancer en politique hehe!

    Mr. Zghal, on en a rien à cirer que vouz soyez head of business of je ne sais pas quoi, citoyen tunisien aurait suffi… Tout cela me rappelle l’atuge, son élitisme à deux balles, et surtout son immobilisme avant, et pendant la révolution!

    Maintenant que les choses sont faites, les révolutionnaires de la 25ème heure sortent, et veulent nous guider ? … ;-)

    9allou pacte!

    [Répondre à ce commentaire]

  • Caelmajid

    LA RÉVOLUTION EST UN INVESTISSEMENT ET UNE BATAILLE CONTINUELLE POUR SAUVER ET SAUVEGARDER TOUS LES OBJECTIFS …

    [Répondre à ce commentaire]

  • Lihidheb mohsen

    Bonne initiative, pour concrétiser les desseins de cette jeune révolution particulière et promettante. On ne peut tout même pas l’aborder avec les approches des révolutions classiques. Elle a du punsh, qui fait crash, et crée rush pour la liberation de toute l’humanité.
    http://azizi-bouazizi.skyrock.com

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sarhane Hichri

    C’est LA bonne initiative que personellement j’attendais! La démocratie se construit avant tout sur une base de citoyens libre, démocrates et créatifs! Vous avez visé juste en vous donnant comme objectif de regrouper toutes les bonnes volontées et les compétences afin de créer les synergies nécessaires dont a tellement besoin notre chère Tunisie! BRAVO et encore BRAVO! J’espère de tout coeur que ce sera le début de tout les succès et personellement, je m’engage a apporter mon lot de propositions, de contributions, ainsi que toute mon aide et mon soutien. Ta7ya Tounes!

    [Répondre à ce commentaire]

    TKH Reply:

    salut Sarhane, t’a déja signé le Pacte?

    [Répondre à ce commentaire]

  • Sarhane Hichri

    Qui est derrière le PaCTE ?

    [Répondre à ce commentaire]

    Contact Reply:

    Sarhane, les réponses à vos questions ici :
    http://pactetunisien.com/about/faq-pacte/

    [Répondre à ce commentaire]

    TKH Reply:

    derrière il y a un collectif de compétences
    tunisiennes et tunisiennes de coeur engagées pour la Tunisie

    [Répondre à ce commentaire]

  • Raouia tabai

    *Combattre l’extrémisme.
    *Prêcher l’amour.
    *Travailler.
    *Refuser la corruption et les interventions des pistons.
    *Faire la queue. Respecter les signes de la circulation.
    *Consommer les produits tunisiens.
    *Faire une belle carte postale de la Tunisie et encourager les touristes et les Tunisiens vivant à l’étranger de passer leur vacances en Tunisie.
    *Soutenir le maintien et le développement des acquis du pays.
    *Respecter la diversité du peuple tunisien.
    * Faire face à l’atteinte au code du statut personnel, une des fiertés des Tunisiens….

    [Répondre à ce commentaire]

  • Saida_khammassi

    halte a l’extremisme …
    la tunisie aura une mauvaise figure si les islamistes succedent a le premiere gouvernement tunisienne elus … nous devons attendre qu’ils révèlent leurs vrais demarche avant d’ouvrir la porte a ces gents …

    [Répondre à ce commentaire]

  • Refka02
  • Yosr-mahmoudi

    Je suis trés fiére de signer ce pacte ! Bon courage à nous tous pour le bien de notre Tuninisie <3

    [Répondre à ce commentaire]

  • Wafa BEN ABDALLAH

    Bonsoir tous,
    je vous invite tous à rejoindre l’équipe Pacte , nous sommes actifs depuis quelque temps et nous avons besoin de vous et de vos compétences
    contactez nous sur contact@pactetunisien.com et nous vous communiquerons le lieu et l’heure de nos réunions

    [Répondre à ce commentaire]

  • Raqya Latiri

    Réponse à Raouia Tabai
    *enlever du code du statut personnel tout ce qui voulait rendre les tunisiens et tunisiennes à l’image du couple présidentiel déchu.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Raqya Latiri

    Il existe neuf classes de partis. C’est très compliqué à comprendre. Si on pouvait nous aider mieux en les classant encore en six: Extrèmes droites, Extrèmes gauches, modérés de droites, modérés gauches, les modérés tout court et la classe de ceux qui ne sont pas clairs dans leur appartenance et leurs programmes.
    Merci de votre réponse.

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.facebook.com/kais.bouraoui Kais Bouraoui

    S’il faut attendre le vote de la constituante, l’élection du président, le choix/élection des membres du gouvernement, le lancement des projets de restructurations des institutions publiques … Bref, il y en a pour plusieurs mois ou pire plusieurs années. A mon sens, la reconstruction ne doit pas attendre les politiciens et l’état. La reconstruction est à entamer aujourd’hui même avec la structuration de groupements, réseaux, associations, … responsables, engagés et citoyens.
    Il n’y a que la compétence qui crée de la valeur et améliore le bien être de l’individu et lui garantie sa dignité. Ce n’est en aucun cas le politicien, les spéculateurs, les opportunistes … ceux la. Ils ont à faire actuellement à se bouffer le nez pour des détails et à rentrer dans des considérations dérappantes.

    En oeuvrant comme citoyen, en oeuvrant pour le bien des autres et en créant des institutions responsables, le peuple pourra tenir tête à tout type d’organisation future aussi imparfaite soit elle (parce qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle soit parfaite)
    Alors donnons nous les moyens de constituer un contre poids qui assurera la “DEMOCRATIE” tant convoitée.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mokhtar hadda

    Nous sommes à plus de 60 partis??? C’est ridicule !!! qu’elle est la différence eux? Ne pensez pas que je radote!! MOI JE VEUX UN PRESIDENT QUI RESPECTE LE PAYS, LE CITOYEN, LA LIBERTE, LE DROIT A LA PAROLE, LE DROIT A L’OPPOSITION, QUI’IL SOIT JUDICIABLE.  En un mot LA CONSTITUTION DE NOTRE PAYS.
    Et puis est-ce que je peux m’engager aussi  m’opposer à mon patron quand je vois des marchés ou des actions  illicites (entreprise publique) ? 
    A qui m’adresser? 

    [Répondre à ce commentaire]

  • soraya

    http://www.jurisitetunisie.com/articles/Nationallite.htm
    bonjour voici un article qui confirme la position de la Tunisie concernant l’acquisition de la nationalité et la discrimination quant à la femme tunisienne.
    bien à vous soraya ben yedder

    [Répondre à ce commentaire]

  • AntiRCD

    Bonjour,
    Attention il y a un RCDiste actif qui a fait partie de ce mouvement. Il se comprote comme s’il y était chez les Ben Aliste. Il fait même partie des organisateurs.
    A+ 

    [Répondre à ce commentaire]

    PaCTE Tunisien Reply:

    Le PaCTE Tunisien est une association apolitique non-religieuse qui n’interfère pas avec les orientations personnelles de ses adhérents tant qu’elles sont pratiquées dans le respect des articles de la loi, ainsi que de son règlement interne. Toute accusation avec preuves sera considérée avec une très grande attention par le PaCTE Tunisien via des juristes indépendants. Toutefois, toute accusation sans preuves portant atteinte à l’honneur d’un adhérent du PaCTE Tunisien peut amener à des actions en justice contre la personne, physique ou morale, propriétaire de l’ordinateur ayant effectué l’envoi. Pour la Tunisie : Soyons responsables ! Soyons engagés ! Donnons le meilleur de nous même ! Respectons l’éthique déontologique‎ !

    [Répondre à ce commentaire]

  • De Passage

    Bien dit & bonne continuation : “Le PaCTE Tunisien est une association apolitique non-religieuse qui
    n’interfère pas avec les orientations personnelles de ses adhérents tant
    qu’elles sont pratiquées dans le respect des articles de la loi, ainsi
    que de son règlement interne. Toute accusation avec preuves sera
    considérée avec une très grande attention par le PaCTE Tunisien via des
    juristes indépendants. Toutefois, toute accusation sans preuves portant
    atteinte à l’honneur d’un adhérent du PaCTE Tunisien peut amener à des
    actions en justice contre la personne, physique ou morale, propriétaire
    de l’ordinateur ayant effectué l’envoi. Pour la Tunisie : Soyons
    responsables ! Soyons engagés ! Donnons le meilleur de nous même !
    Respectons l’éthique déontologique‎ !” 

    [Répondre à ce commentaire]

  • Souadat Ab17

    eh voila je suis adherante.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Tajourihabib2004

    malheureusement je n’ai pas pu accéder au site et … les responsables soi-disant ne veulent pas de mon profil: opposant de gauche de pure souche Je ne suis pas déçu je constate.non ce n’est pas technique c’est politique. Les opportunistes et les VENDUS au CAPITAL international sont là et comme tous les CHIENS de garde sont prêts à RENAITRE des cendres et du SANG des martyrs et même plus….

    [Répondre à ce commentaire]

    PaCTE Tunisien Reply:

    Cher Monsieur Tajouri, avez-vous finalement pu accéder au site ou toujours pas? C’est bien vous qui aviez posté 10 fois ce même message sur notre page Facebook, n’est-ce pas? Nous ne savons pas si vous nous visez par vos insultes ou pas mais sachez que le mot d’ordre ultime au sein du PaCTE est le RESPECT: respect d’autrui, respect de la différence… Vos paroles nous désolent mais nous ne supprimons jamais aucun poste car nous respectons la liberté d’expression de chacun. Bien à vous.

    [Répondre à ce commentaire]

  • SAMI

    لندعم ترشيح القائمات المستقلة في
     الانتخابات من ضمن المساهمين والمدافعين على الثورة

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed

    La page pour signer le PaCTE n’est pas active; conseil, as qui addresser le sujet pour fixer le problem?  Mohamed

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mekkiber

    Bonjour, L’association tunisienne pour le travail et l’aide à la création  vous félicite et souhaite adhérer au PACTE Tunisien et être votre partenaire en Tunisie. Voici le lien de l’ ATTAC sur facebook : http://www.facebook.com/groups/154905147900799/
    Merci de votre attention
    Le coordinateur,
    Mekki

    [Répondre à ce commentaire]

  • Faouzi Arrami

    J’applaudis cette initiative et j’y adhère.Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Dhekra Belwafa

    Bonjour ,
    J’adhère.

    [Répondre à ce commentaire]

  • Riadh_3200

    Merci pour cette initiative ambitieuse, mes meilleurs vœux pour sa
    réussite. J’ai une petite remarque concernant les logiciels utilisés, vu
    la particularité de l’initiative (d’utilité public) il vaut mieux,
    quand c’est possible, utiliser les logiciels libres pour éviter de faire
    de la pub aux logiciels propriétaires comme SurveyMonkey etc. Merci encore

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.ines-fahem-parole-libre.com/ EL FAHEM Ines

    j’ai signé pas mal de fois mais je ne trouve mon nom nulle part :/

    [Répondre à ce commentaire]

    Kallel Med Reply:

    Bonjour Ines la liste ne s’actualise pas d’une façon dynamique. Vous trouverez votre nom lors de la prochaine mise à jour!

    [Répondre à ce commentaire]

  • http://www.facebook.com/people/Dora-Djedidi/100001201077123 Dora Djedidi
  • khayati

    Bonjour,Pouvez-vous m’écrire un article de 400 mots à publier sur votre expérience in Bon Week End (supplément du journal LE TEMPS dont je suis le rédacteur en chef), je lui adjoindrai certaines photos de celles que je viens de voir… Si vous êtes d’accord. Date de remise mercredi matin. Si non, informez-moi d’avance, vous avez mon mail. merci
    Khémais khayati

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mekkiber

    Bonjour à Tous, j’adhère et j’approuve et je demande à tous nos ami(e)s apportent son savoir faire au service de notre Tunisie. Notre besoin est énorme en savoir faire et en expérience acquise alors nous comptons sur vous.
    Moi c’est le commerce international – Import/Export
    Merci à tous.
    Mekki

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mekkiber

    Bonjour à Tous, j’adhère et j’approuve et je demande que tous nos ami(e)s
    apportent son savoir faire au service de notre Tunisie. Notre besoin est
    énorme en savoir faire et en expérience acquise alors nous comptons sur
    vous.

    Moi c’est le commerce international – Import/Export

    Merci à tous.

    Mekki

    [Répondre à ce commentaire]

  • Mohamed

    Would you please add sign out option in your Pact initiative

    [Répondre à ce commentaire]

  • DanielDELVERT

    TUNISIE: L’OPPOSITION SOUS HYPNOSE?
    Voilà la nouvelle diversion? La nouvelle illusion : L’APPEL À CANDIDATURE POUR ÊTRE MEMBRE DU CONSEIL DE L’ISIE PROLONGÉ D’UNE SEMAINE. Je ne comprends plus comment les Partis d’opposition et la grande majorité des Tunisiens tombent encore dans les multiples pièges pourtant cousus de fil blanc.
    On lance les candidatures, on y met des conditions d’âge qui sont une énorme aberration voire une provocation. Et cela devient une polémique ! Maintenant on prolonge le délai pour les candidatures. Et cela devient le sujet dont on parle.
    Après le pouvoir en place dira qu’il faut du temps pour étudier les très nombreuses candidatures. Après on va polémiquer encore sur les personnes sélectionnées.
    Pendant ce temps, le temps passe et donc si l’ISIE n’est pas constituée, les élections générales seront retardées. Mais on en est à faire des élections pour les membres de l’ISIE…
    Pire, on prend du temps pour les candidatures et on va aller à un rythme super rapide pour les missions réelles de l’ISIE.
    Quelles sont d’ailleurs les missions de l’ISIE ? Personne n’en parle. Et on oublie que l’ISIE ne devrait pas être l’entité qui prend certaines grandes décisions. Pourtant, on va lui confier des tâches essentielles qui auront ne influence politique sur les élections. Qui va lancer le débat qui devrait être obligatoire sur la Loi électorale ? On ne prend pas de décisions sur comment réviser les listes électorales et comment mener une campagne d’inscriptions car on sait que les inscrits actuels
    ont été ceux qui sont les plus militants en politique, car on sait qu’ils sont favorables au Parti au pouvoir et qu’il ne faut pas aller chercher les mécontents actuels.
    Que les Tunisiens qui voient le feu partout ne sachent plus où donner de la tête, qu’ils veuillent se mettre de tous les combats et de toutes les injustices, je comprends !
    Mais la politique et le combat électoral, ce n’est pas aller éteindre les feux que certains allument à souhait pour gagner du temps, pour repousser les élections, pour avancer tranquilles sur des dossiers importants alors délaissés ou cachés…
    Mais comment les Partis d’opposition peuvent-ils rester dans le silence qui devient passivité ?
    Mais comment ces Partis ne vont pas au contact avec les électeurs sur chaque parcelle du territoire ?
    Mais comment accepter encore ces simulacres de négociations pour un pseudo-gouvernement qui ne peut plus fonctionner ?
    Mais comment peut encore accepter une ANC qui n’en finit pas de finir ?
    Les illusionnistes, les magiciens qui veulent vous enlever votre portefeuille de votre poche, attire votre attention, votre regard par un geste pour détourner votre regard et vous envoie un flot de paroles pour vous noyer. L’opposition devrait veiller à ne pas être endormie, hypnotisée …
    Daniel DELVERT
    http://ladimension.net/

    [Répondre à ce commentaire]

  • hana

    très bonne initiative, je suis optimiste
    j’adhère

    [Répondre à ce commentaire]

blog comments powered by Disqus